This page is provided only in french. Sorry for the inconvenience.

Présentation

Opéra de chambre de Xavier Dayer ; mise en scène de Vincent Huguet ; scénographie de Richard Peduzzi ; livret de Alain Perroux d’après le scénario du film Les contes de la lune vague après la pluie de Kenji Mizoguchi.

Cette adaptation du scénario du film de Kenji Mizoguchi en conserve la trame principale : l’histoire d’un potier de village du XVIe siècle japonais (Genjuro) qui choisit de partir pour la capitale afin de vendre sa production malgré les guerres intestines. Arrivé en ville, il tombe sous les charmes d’une femme « fantôme » et oublie tout de sa vie précédente. Lorsqu’il se libérera de cette emprise, il reviendra dans son village et réalisera qu’il a perdu sa femme et son enfant, victimes des ravages de la guerre. En contrepoint à ce récit principal se tisse celui d’une autre ambition, celle de Tobei qui est prêt à tout afin de devenir samouraï.

Encadrement

Xavier Dayer, compositeur
Vincent Huguet, metteur en scène
Richard Peduzzi, scénographe
Jean-Philippe Wurtz, chef d’orchestre, directeur musical de Linea
Alain Perroux, dramaturge, librettiste

Enseignement théorique

› évolution du traitement de la voix dans la musique du XXe siècle : Schoenberg (Pierrot lunaire), Bério, Stockhausen
› évolution du genre de l’opéra au XXe siècle : Berg, Zimmermann, Stockhausen
› évolution de la notation de la musique vocale contemporaine : Cage, Feldman
› analyse et présentation des trois précédents opéras de Xavier Dayer (Le marin, 1999 ; Mémoires d’une jeune fille triste, 2005 ; Les aveugles, 2006)

Enseignement pratique

Travail sur les pratiques vocales contemporaines des XXe et XXIe siècles : de Schoenberg à Aperghis.
Travail, apprentissage, répétitions et approfondissements de la partition de Xavier Dayer avec l’équipe musicale (chefs de chant, chef d’orchestre, professeur de technique vocale).
Travail musical sur le style, caractérisation musicale et vocale des personnages en fonction de leur rôle et emploi.

Méthode

Cours individuels (avec le chef, le metteur en scène, les répétiteurs).
Cette formation permet une mise en condition réelle d’une production. L’ensemble du travail de répétitions, l’exigence des équipes artistiques (scénique, musicale) seront identiques à celles rencontrées dans le milieu professionnel. Ceci permettra à tout jeune chanteur de se confronter à la réalité du métier et de se préparer dans des conditions idéales aux premières embauches professionnelles.

Calendrier

Sessions
du 27 juillet au 10 août 2014 (15 jours)
7 jours en janvier/février 2015
soit 22 jours de formation

Présentation publique
Fenêtre sur cour[s] le dimanche 10 août 2014

Ouvert 365j/an Visite tous les jours