Encadrement

Piet Kuijken, pianiste moderne et pianoforte, est professeur aux conservatoires royaux de Bruxelles et d’Anvers et depuis 2017 au Master MIMA pianoforte de l’Université Paris-Sorbonne. Il est lauréat des concours internationaux Ollin, Lefranck et le concours Schumann de Bloomington. Issu de la famille Kuijken, il développe une recherche sur pianos historiques qui le conduit à jouer avec l’orchestre des Champs-Elysées, l’orchestre The Age of Enligthment et à créer l’ensemble Talisma avec Naaman Sluchin et Amy Norrington tout en poursuivant des projets au piano moderne. Il enregistre de Bach à Gubaidulina et ses disques Schumann et Brahms sur pianos historiques furent remarqués par la critique.

John Rink est une référence internationalement reconnue pour ses recherches sur la musique de Chopin. Ces livres ont été primés sur les sources, sur l’histoire de l’interprétation de la musique de Chopin, l’analyse du répertoire, des habitudes éditoriales et la réception critique de Chopin. John Rink est professeur de recherche sur l’interprétation musicale (Musical Performance Studies) à l’université de Cambridge, Professeur et directeur de recherche en musique au Collège St John, Cambridge. Il dirige la nouvelle édition critique des œuvres de Chopin chez Peters. Il joue régulièrement et se spécialise sur les pianos d’époque.

Destinataires

10 stagiaires pianistes, master et plus

Présentation

Après un cycle important autour de l’œuvre de Chopin, la Fondation Royaumont propose une exploration de l’œuvre de Robert Schumann sur pianos d’époque romantique, avec deux éminents musiciens chercheurs : Piet Kuijken et John Rink. Lauréat du concours Schumann de Bloomington, Piet Kuijken s’est intéressé de manière approfondie à l’œuvre de Schumann aboutissant à l’enregistrement d’un double disque sur un piano Streicher, fruits de sa pratique sur pianos d’époque et de son immersion dans la correspondance de Robert et Clara Schumann. John Rink, spécialiste des performances practices de l’époque romantique autour de Chopin, apportera des clés pour appréhender l’esthétique schumannienne.

1-Des fondements esthétiques à l’esthétique de piano : Kinderszenen et Kreisleriana en perspective
Comment les conceptions esthétiques de Schumann se traduisent dans son écriture pianistique. Etude d’exemples tirés des Kinderszenen op.15 & Kreisleriana op.16 qui révèlent l’esthétique originale et unique du compositeur sur les instruments de son temps.

2-Interpréter les sonates de Schumann : la forme du temps musical
Schumann est souvent critiqué pour sa conception statique et mosaïque de la forme (selon Gerald Abraham). Cette conférence va revoir cette affirmation en procédant à une investigation des caractéristiques formelles cachées dans ces miniatures mais aussi dans ces sonates.

3-Imagination, Improvisation et spontanéité dans la Fantaisie et les Fantasiestücke
L’imagination sans limite de Schumann est un vecteur pour saisir les qualités d’improvisateur quasiment spontané de Schumann lorsqu’il écrit pour le piano. Les pièces de l’op.12 Fantasiestücke sont explorées comme prélude à la compréhension du chef-d’œuvre qu’est la Fantaisie op.17, dans ses caractéristiques élusives et allusives.

Méthode

Instruments disponibles

Collection Edwin Beunk
  • Conrad Graf, Vienne ca. 1835 – Caisse en Cerisier, clavierss 6½ octaves, CC-g4. Quatre pédales: una-corda, moderator, double moderator, forte.
  • J.B. Streicher, Vienne 1839
  • Schneider Vienne 1851
Collection La Nouvelle Athènes
  • J.B. Streicher, Vienne 1847 – Caisse en acajou, claviers 7 octaves AAA-a4. Deux pédales : una-corda, forte.

Répertoire

Focus sur les 3 sonates, Fantasiestucke op.12, Kinderszenen, Kreisleriana, Fantasie, Novelletten, Humoreske, Nachtstucke, Romanzen.
Et aussi 3 carnavals, Davidsbundler, Toccata, Arabeske, Blumenstuck, les pièces op.4 & 5, 32, …

Enseignement théorique

Lundi introduction sur les pianos Conrad Graf et Streicher de la collection Edwin Beunk avec présentation de l’œuvre pour piano de Schumann
Mardi 1. Des fondements esthétiques à l’esthétique de piano : Kinderszenen et Kreisleriana en perspective
Mercredi 2. Interpréter les sonates de Schumann : la forme du temps musical
Jeudi 3. Imagination, Improvisation et spontanéité dans la Fantaisie et les Fantasiestücke

Enseignement pratique

Cours individuels et collectifs de Piet Kuijken et expérimentations avec John Rink

Matin
10h – 12h : cours de piano avec Piet Kuijken
12h – 13h : conférence musicologique John Rink (contexte, ornementation, transcriptions)
Après-midi
15h-16h : atelier d’échange sur les questions soulevées par les conférences
16h-19h : cours de piano avec Piet kuijken

Calendrier

Session
Du 22 au 26 juillet 2019
soit 5 jours de formation

Présentation publique
Fenêtre sur cour[s] Vendredi 26 Juillet 2019 18h


Cet atelier de formation professionnelle est soutenu par l’Association des amis de Royaumont.

Ouvert 365j/an Visite tous les jours