This page is provided only in french. Sorry for the inconvenience.

Encadrement

Jean-Luc Ho, claveciniste, est passionné par les claviers anciens : clavicorde, clavicythérium, virginal, clavecin, orgues… Lauréat du CNSMDP en 2006, il reste marqué par l’enseignement de Blandine Verlet.
Son intérêt pour la facture et les instruments historiques lui offre un contact privilégié avec des tribunes prestigieuses (l’orgue Boizard XVIIIe de St Michel en Thiérache, l’orgue espagnol XVIIIe de Fresnes…) et des collections d’instruments (Musée de la Musique de Paris, Fenton House à Londres…).
Sa discographie chez l’Encelade, Nomad Music autour de Bach, Couperin, Byrd, Sweelinck est remarquée par la critique. Les Messes d’orgue de F. Couperin sortiront chez harmonia mundi en 2019.

Benjamin Alard, claveciniste,1er prix du Concours international de clavecin de Bruges en 2004 et titulaire de l’orgue Bernard Aubertin de l’église Saint Louis en L’île à Paris depuis 2005, partage son temps entre clavecin et orgue, en récital et musique de chambre avec Elisabeth Joyé, François Fernandez, les Kuijken, la Petite Bande ou Bertrand Cuiller. Sa discographie chez Hortus, Alpha s’intéresse particulièrement à J.S. Bach, aux questions de transcriptions, aux musiques françaises des XVIIe et XVIIIe siècles. Chez harmonia mundi, il lance l’intégrale de l’œuvre pour clavecin seul et orgue seul de J.S. Bach.

Léon Berben, claveciniste. Ses recherches et ses connaissances sur l’interprétation historiquement informée ont placé l’organiste-claveciniste néerlandais Léon Berben parmi les grandes figures du monde de la musique ancienne. Il a publié plusieurs articles dans la prestigieuse revue : Die Musik in Geschichte und Gegenwart. Ces interprétations ont été saluées par la presse spécialisée en France et en Allemagne. Dernier élève de Gustav Leonhardt, il a étudié à Amsterdam et La Haye. De 2000 à 2006, il tient le continuo de Musica Antiqua Köln (Reinhard Goebel), puis poursuit une carrière soliste. Il est partenaire de Concerto Melante ; l’ensemble de musique de chambre des Berliner Philharmoniker. Il est titulaire de l’Orgue St Andreas Ostönnen (1425-1721).

Carole Cerasi, clavecin. Professeur de clavecin et de pianoforte à la Royal Academy of Music, à la Guildhall School of Music & Drama, à la Yehudi Menuhin School à Londres, Carole Cerasi – formée auprès de Kenneth Gilbert à Anvers puis Gustav Leonhardt à Amsterdam – mène une carrière internationale depuis plus de 20 ans. Ces disques C.P.E. Bach, Tomkins, J.S. Bach et Scarlatti ont tous été remarqués par la critique : Gramophone Award, Diapason d’or.

Le facteur Emile Jobin est un des pionniers de la redécouverte du clavecin en France, un des facteurs de référence pour la restauration de clavecins pour le Musée de la Musique à Paris, le Musée du Vlesshuis d’Anvers, le Musée de Picardie d’Amiens. Il se passionne pour la facture de Tibaut, Frederici, des Rückers et Dulcken. Il a réalisé plus de 60 instruments pour des musiciens et des conservatoires en Europe, au Japon. Il est professeur d’accord et de tempérament au CNSMDP et a reçu le Prix Musicora du Ministère de la Culture 2000. Son atelier se situe dans le Val d’Oise à Boissy l’Aillerie.

Marie Demeilliez, musicologue. Maître de conférences en musicologie à l’Université Grenoble Alpes depuis septembre 2013, Marie Demeilliez est docteur en musicologie, ancienne pensionnaire de la Fondation Thiers et diplômée du Conservatoire national supérieur de musique de Paris. Membre titulaire du LUHCIE, elle est aussi chercheur associée à l’Institut de recherche en musicologie (IReMus, UMR 8223 du CNRS). Ses travaux portent sur les pratiques musicales et théâtrales au sein des collèges français des XVIIe et XVIIIe siècles, avec une thèse de doctorat soutenue à l’université Paris-Sorbonne en 2010 : « Un Plaisir sage et réglé ». Musiques et danses sur la scène des collèges parisiens (1640-1762), les musiques de claviers et la théorie de la musique et de la composition dans le répertoire français des XVIIe et XVIIIe siècles. Elle est intervenue en 2018 dans l’atelier Couperin animé par Jean-Luc Ho et Blandine Verlet à Royaumont.

Peter Wollny a étudié la musicologie, l’histoire de l’art et la littérature germanique à l’Université de Cologne avant de faire un doctorat à l’Université de Harvard (USA) sur les œuvres de Wilhelm Friedemann Bach. Depuis 1993, il travaille aux Archives Bach de Leipzig où il encadre des chercheurs et est conservateur de la collection des manuscrits et des pièces rares. Il a édité plusieurs volumes pour la Neue Bach-Ausgabe et est le responsable éditorial de l’édition des œuvres de Carl Philipp Emanuel Bach, l’édition des pièces de Wilhelm Friedemann… Depuis 2016, il dirige les Archives Bach de Leipzig.

Geoffrey Delahaye découvre le Pilates avec Romain Mancini à Genève en 2012. Heureux de voir ses douleurs dorsales disparaître, il approfondit sa pratique et sa connaissance auprès de Miranda Mattig Kumar et Olivia Plisson qui lui enseignent une approche classique en « contraction ». En 2016, la découverte du Rolfing a bouleversé sa conception du corps et du mouvement. En 2017, Célina Hwang lui transmet alors les découvertes actuelles de Thomas Myers sur l’existence des fascias. Geoffrey révolutionne alors son enseignement. Le corps retrouve ses espaces internes, son « assise gravitaire » et sa dynamique naturelle. Le corps et l’ esprit s’alignent.

Destinataires

5 clavecinistes Master et plus

Présentation

Jean-Luc Ho – nouveau claveciniste en résidence à la Fondation Royaumont – souhaite remettre l’activité de récital au cœur des pratiques des jeunes claviéristes, trop souvent accaparés par l’accompagnement et l’enseignement.
Le contenu de ces 3 sessions embrassera différentes approches historiques d’édification des répertoires pour clavier soliste du XVIIe au XVIIIe siècle : la pratique des transcriptions et des variations, le lien avec l’improvisation (style fantasticus) et l’intégration au clavier de la polyphonie (style ancien), les formes instrumentales (Suites, Ouvertures, Partitas).
La diversité des instruments proposés permettra de toucher des instruments anciens (clavicorde, virginal, clavecins allemand, français, italien, orgue baroque, pianoforte Silbermann), d’approfondir leur connaissance organologique auprès du facteur Emile Jobin et des spécialistes du Musée de la Musique de Paris.
Maîtrise corporelle, concentration, relaxation et respiration seront pratiquées quotidiennement selon l’approche des Fascias-Pilates.
Dans un esprit de partage et d’échanges, Jean-Luc Ho abordera toutes ces thématiques avec des claviéristes illustrant différentes approches européennes : Benjamin Alard (Clavecin, clavicorde, orgue – France), Léon Berben (Orgue, clavecin – Allemagne) et Carole Cerasi (Clavecin, Pianoforte – Grande-Bretagne).

Ce cycle se déployant sur 4 mois permettra aux stagiaires de mûrir un projet de récital, entouré des conseils de ces claviéristes, du bibliothécaire musical de la Fondation Royaumont Thomas Vernet et de la directrice du programme Claviers Sylvie Brély.
La Fondation proposera à chacun des stagiaires une vidéo professionnelle de 5 à 10 mn, une présentation d’extraits du récital. Les lauréats présenteront un récital complet à Royaumont et au Musée de la Musique de Paris les 25 et 26 octobre 2019.

Méthode Fascias-Pilate

Pour un claveciniste en train de jouer, quelles sont les zones de tensions corporelles et mentales à relâcher pour optimiser la fluidité d’échange entre le corps et l’instrument ?
Le relâchement du mental, la relaxation du corps offrent en retour une vraie présence, une disponibilité. Le musicien peut alors laisser passer la mélodie à travers lui jusque dans l’instrument.
Avec la lecture anatomique des fascias de Thomas Myers, nous chercherons à restaurer le mouvement, l’élasticité du corps, la fluidité des tissus qui enveloppent nos structures, le système de suspension interne : la tenségrité.
Nous jouerons avec cela, en groupe, à travers des mouvements conscients, interrogeant la gravité, les appuis, la respiration. Nous travaillerons donc la disponibilité du corps, de ses tissus, mais aussi la disponibilité de l’ esprit : le point de vue de l’observateur, le laisser faire, l’ appartenance à une globalité.
Puis individuellement, nous nous intéresserons à la posture du musicien : la disponibilité de son assise, son amplitude et ses limitations de mouvement pendant qu’il joue.
Nous aurons plusieurs ateliers : l’ancrage du bassin, le serpent de la colonne vertébrale et la connexion des bras à la colonne et au bassin.
Et si la musique naissait du fond du bassin, respirait le long des bras et chantait au bout des doigts ?

Méthode

7 instruments à disposition

Collection Royaumont
  • Clavecin franco-germanique 2 claviers Copie Vater 1732 d’Emile Jobin 2018
Collection Jean-Luc Ho
  • Clavecin français 2 claviers copie Goujon d’Emile Jobin 1983
  • Clavecin italien à 1 clavier d’après modèles vénitiens XVIIe de Emile Jobin 1985
  • Virginal-Muselaar d’après Ruckers 1640 de Jean Tournay 1973
  • Clavicorde à pédalier réalisé par Emile Jobin : constitué clavier supérieur lié d’après anonyme autrichien XVIIIe (Musée de la Musique de Paris), clavier inférieur lié d’après modèle suédois XVIIe (Walstrom), pédalier clavicorde libre d’après modèles germaniques)
  • Epinette italienne d’après Onofrio Guarracino de Barthélemi Formentelli 1985
Collection Kerstin Schwarz
  • Pianoforte Silbermann (22 – 26 octobre 2019)

Enseignement théorique

Conférences sur le contexte général sur les 3 thèmes sur ses découvertes au sujet des transcriptions de la viole vers le clavecin au sein de la famille Forqueray sur Stylus Gravis & Phantasticus….

Enseignement pratique

8h-9h : pratique Pilates : éveil corporel
9h-9h45 : petit déjeuner
10h-12h : cours de clavecin en parallèle de Jean-Luc Ho et son invité (Benjamin Alard, puis Léon Berben, puis Carole Cerasi) avec possibilités de Facias Pilates individualisé
12h – 13h : conférence musicologique (contexte, ornementation, transcriptions)
13h : déjeuner
15h-16h : 1 atelier d’échange sur les questions soulevées par les conférences
16h-19h : cours de clavecin en parallèle
19h- 20h : pratique Pilates
20h : dîner

4 juillet 2019 : visite de l’atelier d’Emile Jobin (instruments, accords, tempéraments…)
21 octobre 2019 : visite de la Collection du Musée de la Musique de Paris, Clavecin Andreas Ruckers 1646 / Pascal Taskin 1780
Clavecin Jean-Claude Goujon 1749/Jacques Joachim Swanen 1784
Clavecin fac-similé Vincent Tibaut 1691 réalisé par E.Jobin
Clavecin fac-similé Carlo Grimaldi 1703 réalisé par Denzil Wraigt

25 et 26 octobre 2019 : 5 sessions pour réaliser une vidéo de promotion 5 à 10 mn

Calendrier

Sessions

1. Transcriptions et variations (les luthistes français, ouvertures de Lully, violon italien chez Bach, les Forqueray)… de l’étude des modèles à la pratique de ses propres transcriptions

1 – 3 juillet 2019 avec Benjamin Alard à Royaumont
4 juillet 2019 visite de l’atelier d’Emile Jobin à Boissy l’Aillerie (95)

2. Suites de danses, Ouvertures, Partitas

21 octobre 2019 visite de la collection du Musée de la Musique de Paris
22 – 24 octobre 2019 avec Carole Cerasi à Royaumont

3. Style ancien (polyphonie vocale) et fantastique

20 février 2020 sur l’orgue espagnol XVIIIe de Fresnes (91)
21 au 23 février 2020 avec Léon Berben à Royaumont
soit 12 jours de formation

Présentations publiques
5 récitals en 2020 à Royaumont et/ou au Musée de la Musique de Paris


Cet atelier de formation professionnelle est soutenu par l’Association des amis de Royaumont.

En partenariat avec le Musée de la musique de Paris.

Ouvert 365j/an Visite tous les jours