Musique modale : musique indienne, improvisation jazz et techniques de jeu étendues aux musiques actuelles

En partenariat avec le musée du quai Branly – Jacques Chirac

Présentation

Étudier la musique est aujourd’hui devenu une singulière aventure. Dans un monde où les notes circulent plus vite que les hommes, nul n’est plus prisonnier des frontières qui l’ont vu naître. Chacun peut désormais choisir son destin : explorer des rythmes lointains, pénétrer d’autres formes de pensées… L’ère du « dialogue des cultures » est arrivée !

La Fondation Royaumont s’associe donc au musée du quai Branly – Jacques Chirac pour lancer une nouvelle Académie. Elle vise à faire dialoguer des maîtres de tradition, des « passeurs » et de jeunes musiciens, compositeurs, improvisateurs, chanteurs venus de tous horizons. Par-delà les concepts de modernité et de tradition, au-delà même des cultures, l’Académie propose de découvrir ou approfondir une pratique traditionnelle issue de différentes géographies culturelles et d’expérimenter le processus de création transculturelle.

Pour cette première édition, le rôle de l’artiste « passeur » est dévolu au flûtiste Jocelyn Mienniel, artiste en résidence à Royaumont (2020-2022), et celui du maître au maître de sitar Ashraf Sharif Khan.

Jocelyn Mienniel amènera les académiciens à découvrir et explorer le champ des possibles autour de la musique modale, dans le but d’improviser à partir d’une gamme dans différents styles et modes, et d’explorer de nouveaux langages. Il proposera des cours d’improvisation jazz modale et de techniques de jeu étendues aux musiques actuelles (musique électronique, répétitive, minimaliste, générative), tout au long d’un parcours dans les différents espaces acoustiques de l’abbaye, afin d’approfondir la réflexion sur le son des instruments et leur résonance, le silence et la poésie qui se dégage de leur interaction.

Son invité, le maître de sitar Ashraf Sharif Khan, animera des séances d’initiation ou de perfectionnement à la musique indienne et fera explorer l’univers des ragas et des modes qui définissent cette musique.

Le 18 août, une journée au musée du quai Branly – Jacques Chirac permettra aux participants à l’Académie de découvrir une partie son parc instrumental issu de la collection nationale, autour d’instruments choisis par Ashraf Sharif Khan.

À l’issue de ces journées d’atelier, deux concerts seront donnés, dont le contenu et la présentation seront conçus, composés, créés et inventés par les participants à l’Académie : l’un à l’abbaye de Royaumont le 21 août, le second dans le Théâtre de verdure du musée du quai Branly – Jacques Chirac le 22 août.

Encadrement

Jocelyn Mienniel (1972, France) – Compositeur, flûtiste

Jocelyn Mienniel est flûtiste, compositeur, orchestrateur et touche-à-tout en électronique musicale.

en savoir plus

*2020 : Création de Circles – Variation autour de cinq tableaux de Fabienne Verdier

Après une première vie de cuisinier, il renoue avec la musique de manière plus approfondie au CNSM de Paris d’où il sort en 2004 avec un premier prix. Il intègre durant 5 ans l’Orchestre National de Jazz. Sa passion pour l’ethnomusicologie le mène à voyager et à rencontrer des musiciens traditionnels de par le monde : Corée du Sud, Mali, Brésil, Inde, Chine…

Très curieux de tous les arts, il fonde en 2011 sa propre compagnie artistique et son label Drugstore Malone et produit de nombreux disques et projets transculturels, contemporains, électronique et jazz dans lesquels il développe sur ses instruments, des nouveaux modes de jeu autour du souffle et des techniques étendues. Il écrit également pour le petit et le grand écran et accompagne de nombreux artistes.

Jocelyn Mienniel est artiste en résidence à Royaumont de 2020 à 2022. En octobre 2020, il a créé au Festival de Royaumont Circles – Variation autour de cinq tableaux de Fabienne Verdier.

* collaborations antérieures avec Royaumont

Ashraf Sharif Khan (1969, Pakistan) – Sitariste

Ashraf Sharif Khan est né en 1969 à Lahore, au Pakistan, fils du célèbre maître de sitar Ustad Muhammad Sharif Khan Poonchwala. Comme son père et son grand-père, Ashraf Sharif Khan appartient à l’illustre école de sitar traditionnelle Poonch Gharana.

en savoir plus

La musique d’Ashraf allie une étonnante maîtrise technique à la perfection de l’expression musicale. La beauté mélodique de son style, accentuée par son développement rythmique dynamique et sa technique virtuose, produit une expérience musicale unique, appréciable aussi bien par les novices que par les connaisseurs de la musique sud-asiatique. Sa musique transcende les frontières régionales et est accessible à tous.

« Je crois que la musique est le moyen parfait pour exprimer l’émotion », explique-t-il. « Dans la musique d’Asie du Sud, chaque morceau (raga) incarne une humeur, une saison ou un moment particulier de la journée. Dans chaque spectacle, j’essaie d’utiliser la musique et l’instrument pour capturer le sentiment qui se trouve dans mon cœur et le transmettre à mon public, afin qu’il puisse ressentir à ce moment-là ce que je ressens. Si j’y parviens, la musique semble prendre une vie propre, m’émouvoir et, je l’espère, émouvoir le public. »

Après sa première prestation publique à l’âge de onze ans, Ashraf a effectué des tournées dans tout le Pakistan. En 1990, il a reçu le prix Khwaja Khurshid Anwar et le prix Hazrat Amir Khusran. En 1992, il est choisi pour représenter le Pakistan à l’International Sound Celebration Festival de Louisville, Kentucky (USA). En 1997, il a reçu le prix Kelaniya de l’université de Colombo (Sri Lanka). En 1999, il s’est produit au prestigieux Festival de Médine à Tunis, au Sugar Hall à Okinawa (Japon), au Symphony Space à New York et à l’Opéra du Caire en Égypte.

Depuis 2000, Ashraf Sharif Khan vit principalement à Hambourg et à Oslo. Des représentations dans diverses villes européennes aux côtés de nombreux musiciens internationaux ont donné lieu à de nouveaux projets dans les domaines du jazz et de la musique du monde, par exemple avec Terlog Gurthu, Nasil Shama et Tina Tandler. Ashraf a été la tête d’affiche et s’est produit dans de nombreux festivals, notamment Arabesque à Montpellier, Monde Arabe à Montréal, Oslo Mela World Festival, Fusion à Neustrelitz, Oberjazz à Hambourg, Kharky à Tunis, Tahzeeb à Karachi et la All Pakistan Music Conference à Lahore. Il a également été fréquemment invité à la télévision et à la radio norvégiennes, britanniques et pakistanaises, a joué dans le film Enzo Avitabile Music Life (2012) du réalisateur oscarisé Jonathan Demme, et a sorti quatre albums studio et live. Il enseigne la musique classique sud-asiatique à l’Académie norvégienne de musique d’Oslo.

Destinataires

10 compositeur.trice.s et/ou improvisateur.trice.s, musicien.nes ou chanteur.euse.s

Tous cursus mêlés (composition, musiques improvisées, musiques de transmission orale).

Les participants témoignent d’une ouverture stylistique et d’un goût pour la recherche et la création musicale, dans toutes ses formes – et ont une pratique musicale régulière, en particulier dans les formes collectives. Une expérience préalable de l’improvisation n’est pas nécessaire.

Inscriptions

Eléments à envoyer à s.agard@royaumont.com :

  • Biographie
  • CV
  • Lettre de motivation : mise en avant des compétences et qualités, raisons motivant le souhait de participer à l’Académie
  • Photo
  • un enregistrement audio ou vidéo sur fichier numérique en format mp3 ou des liens « we transfer » ou des liens sur des adresses de sites internet

Calendrier

Académie
du 16 août au 20 août 2021
soit 5 jours de formation

Clôture des candidatures mercredi 21 mai 2021

Résultats mercredi 31 mai 2021

Présentations publiques
Concert au Festival de Royaumont le 21 août 2021
Concert au musée du quai Branly – Jacques Chirac le 22 août 2021

Cet atelier de formation professionnelle est soutenu par la Fondation Daniel et Nina Carasso, la SACEM, Aéroports de Paris.
En collaboration avec le musée du quai Branly – Jacques Chirac

Ouvert 365j/an Visite tous les jours