Présentation

Travailler avec de jeunes chanteurs sur la Flûte enchantée, c’est d’abord essayer d’analyser ce qui fait la spécificité du jeu d’acteur à l’opéra. Si l’opéra est l’occasion d’un rendez-vous entre le théâtre et la musique, le lieu de ce rendez-vous est toujours le corps du chanteur. Nous parlerons de la mise en jeu du chanteur sur le plateau et non pas de l’incarnation, la représentation ou l’identification au personnage. Nous essaierons de démontrer qu’à l’opéra, il n’y a pas la musique d’un côté et le théâtre de l’autre. À l’opéra, tout comme le théâtre ne vient que de la musique, le jeu ne vient que du chant. Mozart n’est pas un grand homme de théâtre parce qu’il met en musique un grand livret, mais parce qu’il fait quelque chose à la musique : il en fait du théâtre. Un théâtre qui se ressent plus qu’il ne s’explique. Nous tenterons d’aborder toutes ces questions, pour essayer de réinventer, au-delà des clichés sur le caractère, l’interprétation du personnage, l’importance du costume, une manière d’entrer sur le plateau, libre, poétique, sereine, et toujours ludique.

Encadrement

Jean-François Sivadier, metteur en scène
Emmanuel Olivier, chef de chant

Jean-François Sivadier, metteur en scène
Ancien élève de l’école du Théâtre National de Strasbourg, Jean-François Sivadier est comédien, auteur et metteur en scène. En 1996, il écrit, met en scène et interprète Italienne avec Orchestre, qui dévoile les coulisses du monde de l’opéra à travers une série de répétitions fictives de la Traviata. Une nouvelle version de la pièce Italienne scène et Orchestre obtient le Grand prix du Syndicat de la critique. Jean-François Sivadier reçoit, en 2005, un Molière pour sa mise en scène de La mort de Danton de Buchner. En 2007, il présente Le Roi Lear de Shakespeare au Festival d’Avignon, dans la cour d’honneur du Palais des Papes et revient, en 2008, à Avignon en tant que comédien et co-metteur en scène de Partage de Midi de Claudel. En 2021, il écrit et met en scène sa nouvelle pièce Sentinelles. A l’opéra de Lille, Jean-Francois Sivadier a mis en scène Madame Butterfly de Puccini, Wozzeck de Berg, Les Noces de Figaro de Mozart, Carmen de Bizet, Le couronnement de Poppée de Monteverdi et Le Barbier de Séville de Rossini. Au Festival d’Aix-en-Provence il met en scène La Traviata de Verdi, spectacle qui entre au répertoire du Staatsooper de Vienne, et Don Giovanni de Mozart.
Ses textes sont édités aux Solitaires intempestifs.

Destinataires

  • 12 chanteurs
  • 2 pianistes chefs de chant
  • 1 assistant à la mise en scène

Calendrier

Sessions
du 17 au 29 juillet 2023
13 jours dont 1 jour off, 84 heures
rythme de 7 heures par jour : 10h-13h / 14h30-19h, incluant une pause de 30 minutes dans l’après midi

Présentation publique
Fenêtre sur cour(s) le 29 juillet 2023 à 18h

Les participants s’engagent formellement à suivre l’intégralité du cursus.

Sélection

Pré-sélection sur dossier puis audition

Audition
les vendredi 6 et samedi 7 janvier 2023 à Paris

Eléments à fournir

Pour le dossier de candidature et la sélection, vous devrez fournir les éléments suivants :

  • lettre de motivation
  • biographie (impératif : 600 signes espaces compris)
  • CV
  • photo
  • 1ou plusieurs fichiers vidéo en lien avec la formation choisie (attention, les liens WeTransfer ne seront pas téléchargés)

Date de clôture des candidatures

Dimanche 14 novembre 2022, à minuit

La Fondation Bettencourt Schueller est le mécène principal du pôle Voix et répertoire de la Fondation Royaumont.

L’association des amis de Royaumont soutient l’ensemble des formations du pôle Voix et Répertoire

La certification qualité à été délivrée au titre de la catégorie d’action suivante :
ACTION DE FORMATION

Ouvert 365j/an Visite tous les jours