Laboratoire Frictions

L’objectif de ce Laboratoire est de donner des clés à des musiciens, des danseurs, des comédiens, des plasticiens pour appréhender et expérimenter la forme du concert  et ses déploiements possibles vers le spectacle, la performance ou l'installation. 

Le Laboratoire Frictions dessine en 2015, une trajectoire interrogeant la corporalité en jeu dans le concert (module Corporalité), puis la mise en relation d’éléments hétéroclites pouvant faire œuvre (module Dramaturgie), enfin en 2016, la plasticité résultante de toute expérience de l'espace scénique et de sa confrontation avec d'autres espaces (module Plasticité). Dans un dernier temps, un temps de réappropriation, il sera question de rassembler les participants vers une possible retransmission des réflexions et des interrogations que les précédents ateliers auront suscitées.

Quatre sessions à Royaumont pour questionner et expérimenter les pratiques et les formes de représentations de la musique, de la danse et des arts plastiques. Dans les interstices de ces ateliers, l'équipe de l'Ecole nationale supérieure d'arts de Paris - Cergy accompagnera les participants dans leurs réflexions et vers la fabrication d'un éventuel objet (maquette, édition, performance, installation...) né de ces rencontres.

En 2015, deux modules de quatre jours exploreront l’idée de Dramaturgie puis celle de Corporalité.

Le Laboratoire Frictions « Dramaturgie » pose la question de ce qui, derrière les modalités dynamiques des différents champs artistiques dans la sphère de la scène, permet de faire (une) « œuvre ». Comment, à partir d’une amplification (et d’un déplacement) de son propre centre de gravité (musique, danse, théâtre, arts plastiques) entrer en résonance et composer par delà sa compétence technique reconnue ?

Le Laboratoire Frictions « Corporalité » pose la question du corps mis en jeu par la musique, la danse et les arts plastiques… leurs points communs et différences. Un travail corporel sera développé et un processus de création collective « if then » sera étudié.

En mars 2016 le Laboratoire Frictions « Plasticité » s'interrogera sur la relation à l'espace des corps et des sons et comment ils peuvent évoluer au cours du temps.

En mai 2016, le dernier module « Réappropriation »  proposera un temps de synthèse de ces expériences.


LABORATOIRE FRICTIONS
Musique, Arts Plastiques, Scène ; enjeux de représentation et forme du concert

Dramaturgie (1/4) : du 19 au 22 septembre 2015

Corporalité (2/4) : du 7 au 10 décembre 2015

Plasticité (Rapports musique/image et musique/danse) (3/4) : du 11 au 14 mars 2016

Réappropriation (4/4) : du 27 au 30 mai 2016
Présentation des réflexions et interrogations avec les enseignants de l’ENSAPC et les neuf intervenants.

Les artistes s'engagent à suivre l'intégralité des sessions. Entre les sessions, suivi recherches et projets à l’Ecole nationale supérieure d'arts de Paris - Cergy


Encadrants
Module Dramaturgie : Daniel Jeanneteau, Franck Krawczyk, Thierry Thieû Niang
Module Corporalité : Olivier Fourés, Frédéric Stochl, Richard Siegal
Module Plasticité : Jérôme Combier, Hervé Robbe
Module Réappropriation : Jérôme Combier, Judith Perron, Christophe Cuzin, Jeff Guess

Jérôme Combier, Judith Perron, Christophe Cuzin, Jeff Guess de l’ENSAPC :
accompagnement dans les réflexions et vers la fabrication d'un éventuel objet


Nouveaux enjeux de représentation et forme du concert

Quatre sessions à Royaumont pour questionner et expérimenter les pratiques et les formes de représentations de la musique, de la danse et des arts plastiques. Dans les interstices de ces ateliers l'équipe de l'Ecole nationale supérieure d'arts de Paris - Cergy accompagnera les participants dans leurs réflexions et vers la fabrication d'un éventuel objet (maquette, édition, performance, installation...) né de ces rencontres.


Destinataires
12 artistes : musiciens (chanteurs, instrumentistes), danseurs, plasticiens, comédiens
4 modules de 4 jours : 2 modules en 2015, 2 modules en 2016

Méthode
Les cours sont dispensés sous forme d'ateliers en cours collectifs.


L’Ecole nationale supérieure d’arts de Paris - Cergy

Créée en 1975, L’Ecole nationale supérieure d’arts de Paris - Cergy est un établissement public d’enseignement supérieur sous la tutelle du Ministère de la culture et de la communication. Formant de jeunes artistes, l’École délivre un diplôme à bac+3, le Diplôme national d'arts plastiques (DNAP), et un Master en arts, le Diplôme national supérieur d'expression plastique (DNSEP). L'école se veut être un laboratoire ouvert sur les différents champs des scènes artistiques contemporaines : plaçant la pratique artistique au cœur de sa formation, elle a le souci de porter ses étudiants aux avant-postes de la création plastique et d'élargir le champ de l'expérimentation artistique. La danse, l'écriture, la vidéo, la performance, les pratiques algorithmiques, la musique, la peinture, le dessin ou encore le cinéma font notamment partie des pratiques enseignées à l'école.


Partenaires publics institutionnels
Ministère de la culture et de la communication Région Ile de France Val d'Oise
Partenaires publics de projets
Communauté de Carnelle Pays de France Asnières sur Oise Luzarches
Mécènes - Piliers
Comité Henry Goüin - mécénat collectif Fondation Daniel et Nina Carasso KPMG
Mécènes - Grands partenaires
Aéroports d Paris Caisse d'épargne Ile de France Groupe Caisse des Dépôts Fondation d'entreprises GDF SUEZ Fondation d'entreprises Hermès
Fondation Orange SACEM SCAPNOR, Mouvement E. Leclerc Schindler Fondation Arthur Honegger
Mécènes - Soutiens | Associés
Partenaires d'investissement
CIC Nord Ouest Fondation Louis Bonduelle Fondation de France Champagne Construction Rénovation French American Cultural Society
Fondation Georges Truffaut Crédit Agricole Ile de France Mécénat Fondation Crédit Agricole Pays de France UPS Fondation Yves Rocher
Donateurs particuliers
Les Amis de Royaumont Le Cercle Saint-Louis
Médias
France Musique Télérama La Croix ConcertClassic.com
FNAC Ballroom La Terasse Paris Mômes Classic Agenda