Le Labo - Chorégraphique #1 (2021)

Cycle de formation du Pôle Création chorégraphique

Hervé Robbe, direction artistique et pédagogique
Doriane Trouboul, administration


PrésentationDéroulement et encadrement - Calendrier - Destinataires - Compétences visées - Candidatures - Sélection des candidats - Supports fournis aux stagiaires - Evaluation pédagogique - Conditions tarifaires - Dispositifs de prises en charge financière - Vidéo : le pôle Création chorégraphique

S'inscrire en ligne


Le Labo-chorégraphique # 1

Être chorégraphe, c’est le goût d’apprendre à questionner sa propre pratique de l’écriture en danse, de cultiver son art de la lecture des œuvres, d’ouvrir le dialogue entre les arts, d’inventer les lieux et modes de rencontres avec le public, de penser un vivre et travailler ensemble, d’entrer dans l’exercice de reconnaissance, la mise en partage des compétences et de la créativité, c’est le goût de l’invention d’espaces intermédiaires d’hospitalité et de collaboration propices à la rencontre et au partage.

Le Labo-chorégraphique est une formation continue conçue sous la forme d’un laboratoire d’une durée de 3 semaines à destination de douze chorégraphes souhaitant interroger et nourrir leurs parcours d’artistes chorégraphiques, en dehors des temps standards de la formation et de la production.

Ce nouveau programme articulera les approches théoriques et pratiques, sous forme d’ateliers expérimentaux, de phases de création, séminaires, rencontres, conférences, mises en situation…
Les enseignements, accompagnements réflexifs et tutorats mettront en lien les contenus avec les dynamiques de travail propres au terrain de la création. La formation visera à préparer ou soutenir la reconnaissance, par les artistes, de la riche complexité inhérente aux projets de création qui par nature engagent l’artiste créateur dans la gestion d’équipes aux compétences multiples, au sein de contextes singuliers et variables.
Des problématiques d’approfondissement de la culture artistique et de connaissance des pratiques d’écritures seront abordées, telles que :

  • L’approche critique de l’histoire culturelle de la danse à la charnière du XXe et du XXIe siècle - transformation des esthétiques et des écritures contemporaines
  • Cultiver le goût de la lecture des œuvres – ouvrir des voies interprétatives reliées à son propre projet
  • Apprendre à questionner sa propre pratique de l’écriture
  • Imaginaires et univers de croyances des chorégraphes - sources et courants auxquels ils s’identifient – filiations et ruptures
  • Composition chorégraphique : quels savoirs sont convoqués ? Quels outils sont nécessaires ?
  • Modes de relations et de dialogues chorégraphe/interprète
  • Ouvrir le dialogue entre les arts : l’interdisciplinarité à l’œuvre
  • Modalité de mise en relation avec les autres langages artistiques : musique, théâtre, arts visuels vidéo, arts numériques…
  • Le chorégraphe : maître d’œuvre, maître d’ouvrage
  • Conditions pratiques et stratégies de mise en œuvre d’un projet chorégraphique
  • Entrer dans l’exercice de reconnaissance, de la mise en partage des compétences et de la créativité
  • Dispositifs, formats et espaces d’apparition et de représentation de la danse
  • Inventer les lieux et modes de rencontres avec le public
  • Artiste citoyen - la médiation de l’art portée par le créateur ; l’adresse aux publics.

Déroulement et encadrement de l’édition 2021

Semaine 1 : en compagnie de Shlomi Tuizer (chorégraphe), Jean Christophe Paré (danseur, pédagogue), Roberto Fratini Serafide (historien de l’art et dramaturge), Géraldine Schmitt (facilitatrice)

Semaine 2 : en compagnie d'Élisabeth Claire (historienne et chargée de recherche au CNRS- EHESS), DD Dorvillier (chorégraphe, à confirmer), Irène Filiberti (critique de danse, responsable du pôle culture chorégraphique du CDCN de Strasbourg), Carole Rambaud (directrice de l’espace pluriels à Pau, scène conventionnée nouvelles écritures, à confirmer)

Semaine 3 : en compagnie de Jean Geoffroy (musicien, CNSMD Lyon) avec Christophe Lebreton (musicien, scientifique), Hervé Robbe (directeur du Pôle Création chorégraphique de la Fondation Royaumont, chorégraphe), Géraldine Schmitt (facilitatrice)


Calendrier

Période : du lundi 15 février au dimanche 7 mars 2021

Présentation publique : Fenêtre sur cour[s] le jeudi 4 mars 2021 (horaire à confirmer)


Destinataires

12 chorégraphes ayant réalisé plusieurs œuvres chorégraphiques.

Les participants s’engagent formellement à suivre l’intégralité du cursus, soit 18 jours de formation.


Compétences visées

  • Interroger sa posture d’artiste chorégraphique, de chorégraphe et d’auteur.
  • Enrichir sa culture chorégraphique.
  • Élargir ses compétences et connaissances face aux évolutions des cadres du métier de chorégraphe

Candidatures

Candidatures à envoyer avant le 5 octobre 2020 comprenant :

  • le formulaire en ligne (ici)
  • l’envoi d’un CV, d’une lettre de motivation d’un dossier sur vos dernières créations accompagné de liens vidéo, site internet à : pccformation@royaumont.com

S'inscrire en ligne


Sélection des candidats

Sur dossier, dans le cadre d’une commission réunissant Hervé Robbe et deux intervenants de la formation entre le 5 et le 19 octobre 2020

Résultat le 2 novembre 2020


Supports fournis aux stagiaires

Moyens techniques mis à disposition : 1 salle de travail équipée d'un plancher ; le monument de l'abbaye dans sa globalité (salles et jardins) ; matériel audio et vidéo ; documentation


Évaluation pédagogique

Un débriefing individuel et collectif à la fin de la formation.

Une attestation de suivi de formation est remise à chaque participant à l’issue de la formation. Elle précise les dates de réalisation, le volume horaire et les compétences visées.

Une fiche d'évaluation individuelle rédigée par Hervé Robbe, directeur pédagogique, sera remise à chaque stagiaire


Conditions tarifaires

La participation financière demandée aux stagiaires comprend :

- les droits d’inscription (150 €)

- l’adhésion à l’Association des amis de Royaumont (15 €)

- l’accès à la Bibliothèque musicale François-Lang (12 €)

- une participation aux frais de la formation

Vous pouvez bénéficier d’une prise en charge financière selon votre situation (voir ci-dessous la rubrique «Dispositifs de prises en charge financière»).

La Fondation Royaumont prend en charge :

- les frais de séjours (hébergement, repas et pauses) durant toute la durée de la formation.

- les frais de transferts entre la gare de Viarmes et l’abbaye (jour d’arrivée, jour de départ)

Le stagiaire prend à sa charge :

- ses frais de voyages (domicile – gare de Viarmes – domicile)


Dispositifs de prises en charge financière

Intermittent du spectacle :

Ce stage est en cours de conventionnement par l’AFDAS

Si vous êtes ayant-droit AFDAS (2 ans d’ancienneté, 48 cachets (jours) en France, les Congés Spectacles et feuilles de salaires faisant foi), vous adresserez une demande de prise en charge à votre délégation AFDAS, selon la procédure ci-dessous.
Procédure :
1. Dès l’acceptation de votre candidature par la Fondation Royaumont, vous vous assurez que vous êtes bien ayant-droit auprès de votre délégation AFDAS, puis vous informez la Fondation de la réponse.
2. La Fondation Royaumont vous adresse dès l’obtention du conventionnement de la formation la page du dossier de demande de prise en charge AFDAS relative à l’organisme de formation complétée.
3. Vous complétez le dossier de demande de prise en charge AFDAS et réunissez les documents demandés par l’AFDAS.
4. Vous envoyez votre dossier de demande de prise en charge au plus tard 4 semaines avant le premier jour de la formation.
5. Vous et la Fondation Royaumont recevez la réponse de l’AFDAS.
Si la demande est acceptée, il restera à votre charge 177 €.

Salariés :

Si vous êtes salarié (temps plein ou partiel), rapprochez-vous de votre employeur afin d’étudier la possibilité de prise en charge de la formation.
Si vous bénéficiez d’une prise en charge, seuls restent à votre charge 177 €.

Demandeurs d’emploi :

Si vous êtes demandeur d’emploi, rapprochez-vous de votre Pôle emploi afin d’étudier la possibilité de prise en charge de la formation.
Si vous bénéficiez d’une prise en charge, seuls restent à votre charge 177 €.

Les aides de la Fondation Royaumont

Bourse de l’Association des amis de Royaumont pour l’année civile 2021
Si vous êtes un.e artiste chorégraphique né.e après le 1er janvier 1991, l’Association des amis de Royaumont attribue des bourses aux artistes n'ayant pas encore d’activité professionnelle régulière, répondant au critère d’âge ci-dessus, selon leur potentiel artistique et leur situation financière.
Cette attribution est décidée lors de conseils d’administration de l’Association sur dossier (CV, lettre de motivation).
Si vous bénéficiez de cette bourse, seuls restent à votre charge les droits d’inscription, soit un montant total de 177 €.

Si vous ne bénéficiez pas d'aide spécifique, il reste à votre charge le montant des frais d'inscription, d'adhésion à l'Association des amis de Royaumont, la carte de lecteur de la BmFL et une partie des frais de séjour, soit 600€, tandis que la Fondation Royaumont finance le reste du coût de la formation.


Récapitulatif

 

 Prise en charge Afdas

 Bourse de l'Association 

Sans prise en charge

 Employeur
ou Pôle emploi
 

A la charge du stagiaire    177 € 177 € 600 € selon prise en charge

 



Cet atelier de formation professionnelle est soutenu par

     

Partenaires publics institutionnels
Partenaires publics de projets
Mécènes - Piliers
Mécènes - Grands partenaires
Mécènes - Partenaires
Mécènes - Soutiens | Associés
Partenaires d'investissement
Donateurs particuliers
Médias