Musiques médiévales

Chanter l'Ars nova

encadrement - destinataires - présentation - méthode - inscriptioncalendrier - conditions tarifaires

S'inscrire en ligne


Encadrement

David Chappuis chef d'orchestre et de chœur
David Chappuis est diplômé du Conservatoire de musique de Genève. Spécialiste reconnu de la musique ancienne, il est actuellement professeur d’écriture-composition au sein du département de création musicale du CNSMD de Lyon. Il enseigne l’harmonie pratique (harmonie, basse continue) et la solmisation dans le cadre du Département de musique ancienne de la HEM de Genève.

Olivier Bettens historien de la prononciation et de la déclamation
Médecin de formation devenu, par la pratique, historien de la prononciation et de la déclamation, Olivier Bettens est aussi chanteur et récitant. Fasciné par le lien texte-musique, il a développé une méthode quantitative permettant d’en appréhender l’évolution au cours du temps. Il partage régulièrement ses travaux avec les artistes et les chercheurs et les met à disposition.

Patrizia Bovi chanteuse, fondatrice de l'ensemble Micrologus
Fondatrice de l'ensemble Micrologus (Assise), Patrizia Bovi a toujours interprété de manière très vivante les musiques du Moyen Âge et de la Renaissance. Sa passion pour le chant remonte à sa plus tendre enfance, et c'est autant le répertoire classique que le populaire qu'elle pratique à ses débuts, avant de se perfectionner dans l'interprétation et la valorisation de la musique médiévale. Elle a fondé à Spello, avec le soutien de la Fondation Royaumont, le Centro Centro Studi Europeo di Musica Medievale “Adolfo Broegg”


Destinataires

  • 8 chanteurs
  • 2 instrumentistes

retour haut de page 


Présentation

Chanter l'Ars nova français
Durant 6 jours, une dizaine de jeunes musiciens abordera, sous la conduite de David Chappuis et Olivier Bettens des œuvres emblématiques du début du XIVe siècle. L’enjeu de cette formation est d’initier les chanteurs aux disciplines de la « science du chant » (solmisation, contrepoint, notation, diminution), en les faisant bénéficier de l’état actuel de la recherche, afin de les mettre au service d’une interprétation historiquement informée. Les points forts du travail pratique seront consacrés à la prononciation des textes (débit, emphase), aux chants des motets de Philippe de Vitry (Roman de Fauvel, Manuscrit d’Ivrea), à la pratique des déchants simples et à l’application de la musica ficta aux répertoires.

A l’issue de cette formation, certains lauréats seront invités à participer à des concerts et à l’enregistrement des motets de Philippe de Vitry.

Chanter l'Ars nova italien
Ce second volet de formation sera plus particulièrement centré autour du Trecento italien. Sous la conduite de la chanteuse et musicologue Patrizia Bovi, les jeunes artistes aborderont un éventail de pièces caractéristiques de Francesco Landini (c.1325-1397) et de Jacopo da Bologna (fl. 1340-1386 ?) ; deux maître de l’Ars nova italien qui surent conjuguer les innovations musicales ultramontaines aux formes autochtones comme le madrigale ou la caccia, pour forger une esthétique propre. Les stagiaires qui souhaiteraient suivre les deux volets de formation pourront ainsi mesurer les différences mais également les points de rencontre entre les deux manières.

 

retour haut de page 


Méthode

Enseignement pratique

ateliers individuels et en groupe

retour haut de page 


Inscription

Présélection sur dossier - pas d'audition

Pour le dossier de candidature et la présélection, vous devrez fournir les éléments suivants :

  • lettre de motivation argumentée
  • biographie et CV
  • fichiers audio et/ou vidéo
  • liens internet

Tout élément susceptible d’enrichir votre demande sera apprécié.

Date de clôture des candidatures :  4 octobre 2019

 
S'inscrire en ligne 

retour haut de page 


Calendrier

Sessions

  • Du 13 au 18 juillet 2020 avec David Chappuis et Olivier Bettens
  • une session sera annoncée en 2021 avec Patrizia Bovi

soit 12 jours de formation

Présentation publique
Fenêtre sur cour[s]  le 18 juillet 2020

retour haut de page 


Conditions tarifaires

La participation financière demandée aux stagiaires comprend :
- les droits d’inscription (150 €)
- l’adhésion à l’Association des amis de Royaumont (15 €)
- l’accès à la Bibliothèque musicale François-Lang (12 €)
- une participation forfaitaire aux frais de séjour
Vous pouvez bénéficier d’une prise en charge financière selon votre situation (voir ci-dessous la rubrique « Dispositifs de prises en charge financière »).

La Fondation Royaumont prend en charge :
- les frais de séjours (repas et hébergement) et les coûts pédagogiques complets (formateurs, instruments,...) durant la durée de la formation (sauf cas particuliers)
- les frais de transferts entre la gare de Viarmes et l’abbaye (un transfert aller et un transfert retour)

Le stagiaire prend à sa charge :
- ses frais de voyages (domicile – gare de Viarmes – domicile)
- l’achat des partitions


Dispositifs de prises en charge financière  

Intermittent du spectacle :
Si vous êtes ayant-droit AFDAS (2 ans d’ancienneté, 48 cachets (jours) en France, les Congés Spectacles et feuilles de salaires faisant foi) , vous adresserez une demande de prise en charge à votre délégation AFDAS, selon la procédure ci-dessous.

Procédure :
1. Dès l’acceptation de votre candidature par la Fondation Royaumont, vous vous assurez que vous êtes bien ayant-droit auprès de votre délégation AFDAS, puis vous informez la Fondation de la réponse.
2. La Fondation Royaumont vous adresse un devis, un descriptif de la formation et la page du dossier de demande de prise en charge AFDAS relative à l’organisme de formation complétée.
3. Vous complétez le dossier de demande de prise en charge AFDAS et réunissez les documents demandés par l’AFDAS.
4. Vous envoyez votre dossier de demande de prise en charge au plus tard 4 semaines avant le premier jour de la formation.
5. Vous et la Fondation Royaumont recevez la réponse de l’AFDAS.

Si la demande est acceptée, il restera à votre charge 177 €.


Salariés :

Si vous êtes salarié (temps plein ou partiel), rapprochez-vous de votre employeur afin d’étudier la possibilité de prise en charge de la formation.
Si vous bénéficiez d’une prise en charge, seuls restent à votre charge 177 €.


Demandeurs d’emploi :

Si vous êtes demandeur d’emploi, rapprochez-vous de votre Pôle emploi afin d’étudier la possibilité de prise en charge de la formation.
Si vous bénéficiez d’une prise en charge, seuls restent à votre charge 177 €.

 

Les aides de la Fondation Royaumont

Bourse de l’Association des amis de Royaumont pour l’année civile 2020 
Si vous êtes
- instrumentiste né(e) après le 1er janvier 1995,
- chanteur(se) né(e) après le 1er janvier 1992,
- chorégraphe ou compositeur(trice) né(e) après le 1er janvier 1988,
l’Association des amis de Royaumont attribue des bourses aux artistes n'ayant pas encore d’activité professionnelle régulière, répondant au critère d’âge ci-dessus, selon leur potentiel artistique et leur situation financière.
Cette attribution est décidée lors de conseils d’administration de l’Association sur dossier (CV, lettre de motivation).
Si vous bénéficiez de cette bourse, seuls restent à votre charge les droits d’inscription, soit un montant total de 177 €.


Si vous ne bénéficiez pas d'aide spécifique, il reste à votre charge le montant des frais d'inscription, d'adhésion à l'Association des amis de Royaumont, la carte de lecteur de la BmFL et une partie des frais de séjour, soit 237 €, tandis que la Fondation Royaumont finance le reste du coût de la formation.


Récapitulatif

 

 Prise en charge Afdas

 Bourse de l'Association 

Sans prise en charge

 Employeur
ou Pôle emploi
 

 Etudiant PSPBB
ou CRR

A la charge du stagiaire    177 € 177 € 237 € selon prise en charge selon convention

retour haut de page 


Cet atelier de formation professionnelle est soutenu par : 

       

La région Ile-de-France soutient les formations professionnelles.


Partenaires publics institutionnels
Partenaires publics de projets
Mécènes - Piliers
Mécènes - Grands partenaires
Mécènes - Partenaires
Mécènes - Soutiens | Associés
Partenaires d'investissement
Donateurs particuliers
Médias