Partager

The river

Antoine Arbeit

Réserver
+Voir d'autres dates

Présentation

Attachés l’un à l’autre, des danseurs déséquilibrés recréent le lien inaltérable d’Orphée avec sa femme, Eurydice

Antoine Arbeit* chorégraphie
Lucie Gemon et Gaspard Charon danse

* artiste en résidence Parcours création – jeune talent (2021)

PROGRAMME
Œuvre chorégraphique d’Antoine Arbeit

Orphée peut-il vivre seul ? Dans les Métamorphoses d’Ovide, le poète grec descend aux enfers pour en faire sortir sa femme, Eurydice. The River évoque leur remontée commune mais surtout la mort du héros, tué parce qu’il refusait d’oublier la défunte, puis jeté dans un fleuve.

Pour matérialiser ce lien inaltérable, le jeune chorégraphe Antoine Arbeit a eu l’idée d’attacher ses deux danseurs à une même corde. Les corps en alternance, s’allègent ou se contractent, oscillent entre la prise en charge de l’autre et l’abandon de leur propre poids. En naît une danse délicate et instable qui serpente à travers le récit du poète latin, à la manière d’une rivière qui accueillerait le spectateur sur ses rives imaginaires.

La chorégraphe états-unienne Trisha Brown avait déjà suspendu un danseur à un fil dans son Man Walking Down the Side of a Building (1970). Chez Antoine Arbeit, au fil des déplacements et des accidents, c’est à deux que l’histoire s’écrit. Ses personnages déséquilibrés – à la fois danseurs, acrobates et funambules – retiennent notre souffle et nous interrogent sur nos liens avec nos proches, nos dépendances affectives. Après tout, qui peut affirmer qu’il souhaiterait vivre seul ?

Durée 20 min. – couplé avec le spectacle Opus#1 Danse autour de l’orgue – Tarif A

Biographies des artistes

Antoine Arbeit
Après des études aux conservatoires de Dijon et de Lille, Antoine intègre le Conservatoire National de Paris dont il est diplômé en 2015. Il est interprète, depuis 2017, pour les chorégraphes Thomas Lebrun, Raphaël Cottin, Valeria Giuga, David Rolland, Gilles Vérièpe et Louis Barreau. Il crée la compagnie Ex Novo en 2018 après deux séjours à l’abbaye de Royaumont, lors des programmes chorégraphiques Prototype V et Dialogues IV. Pour ses différents travaux, il est lauréat du dispositif Création en Cours 2019 (Ateliers Médicis) et du Prix Jeunes Talents Côte d’Or – Création contemporaine 2020.

Lucie Gemon
Lucie rejoint l’école Coline de 2014 à 2016 après avoir suivi la formation proposée par la compagnie Hallet Eghayan à Lyon. Elle travaille ensuite régulièrement pour Thomas Lebrun, pour lequel elle est interprète dans les pièces Les fêtes d’Hébé puis Dans ce monde, la compagnie Hallet Eghayan, et participe aux projets des chorégraphes Efi Farmaki, Wendy Cornu et Antoine Arbeit qu’elle rencontre à l’abbaye de Royaumont en 2018. Elle est interprète pour les projets d’Ex Novo depuis 2018, dans The river, Système et Lakhésis.

Gaspard Charon
Après des études de danse à La Roche-sur-Yon puis à Nantes, Gaspard intègre le Conservatoire National de Lyon dont il sort en 2018. Il étudie ensuite au Conservatoire National de Paris pour valider un diplôme de second cycle. Très intéressé par d’autres pratiques corporelles que celles de la danse contemporaine, il effectue en 2019 un semestre au Centre national des arts du cirque. Il fait partie de la création Noces de Dominique Brun en 2020, et est interprète pour la compagnie Ex Novo dans les projets The river et Système.

Retrouvez également The River au musée ARCHEA de Louvres (Val d’Oise) le 19 septembre, avec le soutien de la Communauté d’agglomération Roissy Pays-de-France (voir les horaires)

Écouter / voir

Le lieu

Le parc et ses jardins dimanche 22 août 2021 à 14:30, dimanche 22 août 2021 à 17:30

Toutes les dates

À venir

Infos pratiques / Billetterie

En ligne :
Réserver

Par téléphone :
01 30 35 58 00

Réservations exclusivement sur Internet.
La billetterie est à votre disposition par téléphone si vous rencontrez des difficultés avec les réservations en ligne :
le mardi de 15h à 19h
le vendredi de 9h à 12h

Tous les week-ends, profitez des navettes gratuites au départ de la gare de Luzarches.

Assurant la liaison avec la gare de Luzarches (ligne H), les navettes permettent de rejoindre l’abbaye en 8 minutes, soit moins d’une heure de trajet depuis la gare du Nord.

La réservation des navettes se fait exclusivement sur internet :
réserver un aller

Ouvert 365j/an Visite tous les jours