Partager

Cellule

Nach

+Voir d'autres dates

Présentation

Une jeune danseuse dresse son autoportrait en s’appuyant sur le krump, une gestuelle explosive née à Los Angeles

Nach* chorégraphie, interprétation, textes et images
Emmanuel Tussore scénographie, conception lumière et vidéo
Vincent Hoppe directeur technique, conception son
Boris Munger et Jean-Alain Van construction décor

* artiste en résidence de co-production (2021)

PROGRAMME
Œuvre de Nach (2017)

Intensément expressive, la danse de Nach captive. Est-ce un hasard si cette jeune femme a un jour rencontré le krump, une gestuelle née à Los Angeles ? Comme le montrent le film Rize de David Lachapelle et la mise en scène des Indes galantes par Clément Cogitore, tout y est aussi explosif qu’elle. Après s’être longuement entraînée dans la rue, après s’être régulièrement livrée à des joutes chorégraphiques, la danseuse a pourtant pris ses distances. Buste frémissant, nuque sous tension, brusques arrêts… Tout le vocabulaire du krump lui est resté mais elle a choisi d’en compléter la grammaire en s’initiant au flamenco, au kathakali indien ou au butô japonais. Au fil des rencontres, elle a appris avec avidité, comme si elle était impatiente de vivre d’autres vies, comme si elle avait cherché à s’évader d’une cellule. Sur les murs de la sienne, justement, des faisceaux de lumière projettent d’autres corps en mouvement.

Puissamment androgyne, Nach est tous les êtres et tous les gestes à la fois. « Jour après jour, je m’invente, je découvre, j’ose, je ne fléchis pas. Je suis seule dans mon identité en suspension », déclame-t-elle, avant d’asséner : « Je suis Nach. Un monstre perdu dans les mythes et les cultures ».

Durée 45 min. Tarif C : tarif unique, 10 €

Biographie de l’artiste

Nach a rencontré le krump sur le parvis de l’Opéra de Lyon en 2005. Des rituels urbains sur les toits de la Porte de Montreuil, à l’affiche d’Éloge du puissant royaume du chorégraphe contemporain Heddy Maalem, Nach dit « explorer le territoire de ses clairs-obscurs intérieurs et jouer avec l’ambiguïté de son corps androgyne, deux êtres qui conversent dans un même corps ». Du krump, danse très codifiée née à Los Angeles dans les années 2000 à la suite d’émeutes raciales, Nach présente dans Cellule une version personnelle, libérée du passé mais fidèle aux anciens du mouvement.

Écouter / voir

Toutes les dates

À venir

Aucune date à venir.

Passées

  • Salle des charpentes

Infos pratiques / Billetterie

Par téléphone :
01 30 35 58 00

Réservations exclusivement sur Internet.
La billetterie est à votre disposition par téléphone si vous rencontrez des difficultés avec les réservations en ligne :
le mardi de 15h à 19h
le vendredi de 9h à 12h

Tous les week-ends, profitez des navettes gratuites au départ de la gare de Luzarches.

Assurant la liaison avec la gare de Luzarches (ligne H), les navettes permettent de rejoindre l’abbaye en 8 minutes, soit moins d’une heure de trajet depuis la gare du Nord.

La réservation des navettes se fait exclusivement sur internet :
réserver un allerréserver un retour

  • Vous pouvez réserver jusqu’au jour de votre venue à 9h, sous réserve de disponibilité.
  • Le nombre de places étant limité, la réservation est recommandée.
  • Le port du masque est obligatoire.

Installée en galerie Nord, une des plus belles salles voûtées de l’abbaye, la Table de Royaumont s’inscrit dans la tradition culinaire française, dans un esprit d’ouverture, de créativité et de saisonnalité.
réserver un repas le dimanche midi

Avec la Fondation d’entreprise Hermès;
Production : Nach Van Dance Company.
Coproduction : Espace 1789, Scène conventionnée danse – Saint-Ouen ; Maison Daniel Féry – Nanterre ; CDCN Atelier de Paris ; Théâtre de Fresnes.
Soutien : La Maison des Métallos – Paris ; La Scène nationale de Saint-Nazaire ; le Centre National de la Danse ; Le CCN de Roubaix ; le CCN de La Rochelle.

Ouvert 365j/an Visite tous les jours