Serge Teyssot-Gay, Khaled Aljaramani, Marc Nammour

Interzone extended

Nouvelle création 2015

Festival, Saison 2015, Musique
A Royaumont
dim 14 juin
2015
17:30
Hors les murs
mar 13 oct
2015
20:00
Serge Teyssot-Gay, Khaled Aljaramani, Marc Nammour

SALLE DES CHARPENTES

Serge Teyssot-Gay guitare électrique, direction
Khaled Aljaramani oud, direction
Marc Nammour* poésie performée, rap
Keyvan Chemirani zarb, daf, udu, batterie
Médéric Collignon trompette, bugle, idiophones
Carol Robinson clarinettes

*Artiste en résidence à Royaumont


Le programme de salle

Télécharger

      


Interzone extended
NOUVELLE CREATION 2015 

Interzone Extended est une réussite. 
D’abord parce qu’avec Serge Teyssot-Gay et Khaled Aljaramani en duo (2005) Interzone a trouvé l'alliage magique : celui qui fond ensemble grammaires rock et modale des maqams arabes. Cet alliage a tenu bon dans l’aventure Extended, à cinq avec Keyvan Chemirani, Médéric Collignon et Carol Robinson (2012) puis à six avec Marc Nammour (Festival d’Avignon 2014).
Ensuite, parce que l’arbre Interzone a su croître d’écorce en écorce, en résonance avec son époque. Marc Nammour exprime par sa parole toute la sève poétique contenue en filigrane dans Interzone, mais éveille aussi en nous la lucidité politique sur notre époque et ses menaces contre l’humain.
En 2002, Serge Teysssot-Gay rencontre Khaled Aljaramani venu de Syrie le voir à Beyrouth. Le Liban se reconstruit.
En 2005, Interzone paraît, l’Europe doute. En 2012, Interzone à Royaumont : la Syrie est en guerre, les printemps ne sont plus arabes. 2014 : 200 000 morts en Syrie, l’Europe est en crise.
2015 : ? Interzone, ou l’art comme une peau de tambour.

Durée : 1h - Tarif B
Détails tarifs, navettes : voir infos pratiques


en savoir plus

Biographies

Serge Teyssot-Gay
* 2006-2007 : Slam et souffle. 2011-2012 : Sleep song. 2012 : Interzone extended
Guitariste français né en 1963. Après quelques années de guitare classique dans son enfance, il co-fonde le groupe de rock Noir Désir (7 albums et des centaines de concerts).
Parallèlement à ces activités de « rockeur », il développe un travail personnel plus « expérimental » : mise en musique de textes littéraires (Georges Hyvernaud, Lydie Salvayre, Attila Jozsef, Stig Dagerman, Maïakovski… ) ; création avec le oudiste syrien Khaled Aljaramani du duo InterZone, croisement des univers électriques et orientaux, qui s’adjoindra quelques invités de la scène orientale ; fondation du trio de free-rock Zone Libre : disques, concerts, ciné-concerts, musique de film, albums rock/rap avec des rappeurs de la scène française (Hamé de La Rumeur, Casey, B. James) ; création avec le peintre Paul Bloas du « concert-peint » Ligne de Front.
Il travaille actuellement à un duo avec Joëlle Léandre. Il a signé un nouvel album en juin 2012 : TRANS.
www.sergeteyssot-gay.net/site

Khaled Aljaramani
* 2005 : Maqams et création. 2012 : la création de formes musicales transculturelles, atelier de formation, direction Fabrizio Cassol. 2012 : Interzone extended
Khaled Aljaramani est né à Soueida, au sud de la Syrie, en 1972. Il a suivi des cours de oud avec le professeur Fayez Zher Eddine puis s’est inscrit à l’Institut Supérieur de Musique dans la classe du professeur Askar Ali Akbar. Encore étudiant, il a suivi des ateliers dirigés par Mounir Bachir et Nasser Chema. A la fin de ses études au conservatoire, il a travaillé comme professeur de oud au Conservatoire de musique de Damas et de musicologie à l’Institut de Musique de Homs. Avec l’Orchestre symphonique de Damas, il a participé à des concerts au Palais des Congrès de Damas, à l’UNESCO de Beyrouth et avec l’Orchestre de Musique Arabe, aux festivals de musique de Damas, de Beyrouth et du Caire. Il a été invité en résidence à la Fondation Royaumont en 2005 sur le projet Maqams et créations. Il a également été régulièrement invité à jouer des compositions de oud en solo, notamment à l’Institut du Monde Arabe à Paris en 2011, où il a enregistré son album Traces avec le label Harmonia Mundi. Il participe à plusieurs formations : le trio Bab Assalam avec le clarinettiste Raphael Vuillard ; le duo Interzone avec le guitariste Serge Teyssot-Gay avec qui il enregistre Interzone et Interzone deuxième jour, et participe aux concerts d’Abed Azrie.

Marc Nammour
Artiste underground, poète proférant une parole libératrice, politique et jamais très éloignée du bitume, Marc Nammour fonde La Canaille à Montreuil en 2003. Libanais exilé dans le Jura ouvrier, grand amateur des textes d’Aimé Césaire et de Léo Ferré, esthète avide de rencontres tous azimuts, il ne se laisse enfermer dans aucune étiquette et poursuit une voie singulière dans le Hip Hop français avec trois albums à son actif. Il participe également à de nombreuses créations poétiques en France ou à l’étranger dont trois avec Serge Teyssot-Gay. En rime ou en prose, sa plume raconte l’existence fragile des siens et témoigne des angoisses de son époque. Elle cherche le point d'exclamation. Et avec tendresse, mélancolie ou hautes flammes de colère, elle parle de l’impossible résignation. De cette quête permanente de verticalité légitime pour rester digne, debout et libre.

Keyvan Chemirani
* 2000 : Trio Chemirani ; concert avec Jean-Marc Padovani et le Quartet Chants du monde. 2002 : Le Flamenco à la question. 2003 : Slam et percussion. 2003 & 2004 : Le rythme de la parole, Le chant persan, avec Ali Reza Ghorbani. 2006 : Slam et souffle. 2012 : Interzone Extended. 2013 : Trio Chemirani and the Rhythm Alchemy. 2014 : Rencontre au sommet, l’Inde et l’Iran.
Penser les percussions iraniennes comme une syntaxe qui lui permette d’investir les musiques orales ou écrites du monde entier, et faire œuvre : voilà le chemin ardu et passionnant qu’emprunte Keyvan Chemirani, pour métamorphoser peu à peu en créations multiformes l’héritage musical persan. Ce fil rouge dans sa vie musicale court de la maison familiale où son père Djamchid Chemirani lui enseigne le système rythmique du radif persan, jusqu’à ses aventures avec les grandes cultures orales (Iran, Inde, Turquie ottomane, Flamenco…), le jazz (Louis Sclavis, Didier Lockwood, Sylvain Luc) ou les musiques européennes anciennes (Dominique Vellard, Benoît Haller, García Alarcón) jusqu’aux fresques créatrices dont il est maître d’œuvre, comme Le rythme de la parole ou The Rhythm Alchemy, fruits d’un long compagnonnage depuis 2000 avec Royaumont.

Carol Robinson
* 2005 : Le chasseur au lac, de Susan Buirge. 2006 : Slam et souffle. 2012 : Interzone extended. 2014 : Dogu déterré, de Susan Buirge
Carol Robinson mène de front une carrière de clarinettiste et de compositeur, et se produit dans les salles et festivals les plus prestigieux. Travaillant en rapport étroit avec différents compositeurs, en particulier Giacinto Scelsi, elle assure de nombreuses créations (sa discographie comprend aussi bien des monographies de Scelsi, Nono, Feldman, Niblock ou Berio, que de la musique classique ou improvisée).
Passionnée par l’improvisation, elle se met autant que possible dans les situations musicales les plus ouvertes. Avec Mike Ladd, Dave Randall et Dirk Rothbrust, elle crée le groupe de rock contemporain Sleeping in Vilna. (CD Why Waste Time chez Ayler Records).
Parallèlement à son parcours d’interprète, elle développe un univers personnel au travers de créations de théâtre musical présentées en France et en Allemagne. Elle reçoit rapidement des commandes de partitions instrumentales créées à Radio France, la Radio Nationale de Lituanie, le Hessischer Rundfunk, le Saarlandischer Rundfunk, Arte…
Mariant sons acoustiques et traitements électroniques, elle explore l’usage des processus de diffusion aléatoire, ce qui la conduit à concevoir des installations.
En 2008, elle reçoit une bourse de composition de la Fondation Civitella Ranieri en Italie. Elle écrit également des musiques pour des créations chorégraphiques : Le Carreau (Commande d’Etat), M-Music, Just Let it Go, Nana’s Flight, Ratatatat (commande de Césaré, centre national de création musicale) pour la Compagnie Nadège MacLeay ou pour des chorégraphies de Susan Buirge La terrasse à l’ombre de la lune et Le chasseur au lac, Dogu déterré (commandes de la Fondation Royaumont), Young Ho Nam TiTi (commande de Radio France), François Verret Not a Way...
Sa composition Billows est sorti sur le label PLUSH, et Cross-Currents chez shiiin.
www.crsounds.com

Médéric Collignon
* 2007 : Vents d'ange. 2008 : Du griot au slameur. 2009 : Ivresses
Né en 1970. Quatorze ans durant, Médéric Collignon suit les cours de trompette du Conservatoire de Charleville-Mézières avant de poursuivre son cursus à celui de Nancy d'où il sort lauréat de sa promotion. Son horizon musical est vaste, embrassant des tendances variées. Trompette, cornet, bugle, claviers, utilisation des techniques actuelles de modification du son, il domine toutes ces disciplines et, de surcroît, possède une approche vocale très personnelle. Arrangeur et compositeur, il écrit pour le Nomadic Ensemble. Depuis 1997, il travaille avec Kassalit (groupe de Philippe Lemoine) et Claude Barthélémy. Son parcours musical le fait jouer avec François Jeanneau, Bernard Struber, Laurent Dehors. On le retrouve avec Bertrand Renaudin, Denis Badault, Qüntet (de Jean-Louis Pommier), le Sacre du Tympan (de Fred Pallem) et l'ONJ de Paolo Damiani. Il dirige ses deux projets principaux Jus de Bocse et le septette Septic, membre du MegaOctet d'Andy Emler et collabore à de multiples projets. Sur des projets plus personnels, il navigue entre jazz électro-déjanté, jazz cool, musique contemporaine et "improlibration".

* collaborations antérieures avec Royaumont

Dans le cadre de Zones sensibles
En trois rencontres, des musiciens, des poètes et des rappeurs. Lorsque l'art se charge d'harmoniques poétiques qui font vibrer le politique, alors la communauté des sensibles devient aussi la communauté des lucides.

En continu, du 6 au 16 juin


FORMULE EN-CAS de 12h à 14h30 voir infos pratiques 
en musique avec Keyvan Chemirani


Royaumont vous recommande aussi

 

A la Présentation de Saison 2015

Interzone Extended - Festival d'Avignon 2014

Salle des Charpentes

C’est dans cette salle haute, installée au-dessus d’un canal transversal et accessible depuis l’ancien dortoir des moines, que se trouvaient jadis les latrines médiévales. Soigneusement restaurée en 1992-1993, elle accueille désormais des activités artistiques – sa configuration sans colonnes, rare dans l’abbaye, la rend particulièrement propice aux activités chorégraphiques – ainsi que des séminaires d’entreprise.

En savoir plus

mar 13 oct 201520:00

Auditorium de Coulanges

Téléphone : 01 34 45 97 60

S'y rendre

Auditorium de Coulanges

4 Rue Saint-Nicolas

95500 Gonesse

Position GPS : 48.9852, 2.44716

Partenaires publics institutionnels
Ministère de la culture et de la communication Région Ile de France Val d'Oise Carnelle Pays-de-France
Partenaires publics de projets
Asnières sur Oise Luzarches
Mécènes - Piliers | Grands partenaires de projet
Comité Henry Goüin - mécénat collectif Fondation Daniel et Nina Carasso Fondation Vareille
Mécènes - Grands partenaires
Aéroports d Paris Caisse d'épargne Ile de France Groupe Caisse des Dépôts Fondation d'entreprises GDF SUEZ Schindler
Fondation Orange SACEM SCAPNOR, Mouvement E. Leclerc Fondation Arthur Honegger Fondation Hermès
Mécènes - Soutiens | Associés
Partenaires d'investissement
CIC Nord Ouest Fondation Louis Bonduelle Fondation de France Fondation Yves Rocher French American Cultural Society Champagne Construction Rénovation
Fondation Georges Truffaut Crédit Agricole Ile de France Mécénat Fondation Crédit Agricole Pays de France UPS
Donateurs particuliers
Les Amis de Royaumont Le Cercle Saint-Louis
Médias
France Musique Télérama La Croix ConcertClassic.com Classic Agenda
Ballroom La Terasse Paris Mômes FNAC