Publié le 02/07/2019

Une nouvelle organisation pour un projet culturel recentré

Une nouvelle organisation pour un projet culturel recentré

En bref :

  • La musique et la danse sont réaffirmées comme les deux domaines d’intervention artistique de la Fondation
  • Le Centre international pour les artistes de la musique et de la danse se compose de trois pôles artistiques, Voix et répertoire, Création musicale, Création chorégraphique, et de deux départements transversaux.
  • La Fondation constitue également un département des publics et de la communication.

Parallèlement aux chantiers de restauration du monument et de modernisation des équipements tant résidentiels que technologiques, et dans la suite des réflexions menées en 2018 dans la perspective de la nouvelle convention d’objectifs 2019-2023 avec l’Etat, la Région Ile-de-France et le département du Val d’Oise, la Fondation Royaumont a choisi de faire évoluer son projet culturel.

Conçu par Francis Maréchal, directeur général de la Fondation, et inspiré par la charte des Centres culturels de rencontre, il s’appuiera sur une reconnaissance renforcée de ses missions nationales, fortifiées par son ouverture internationale, pour agir plus efficacement dans son territoire, en complémentarité avec le réseau des équipements culturels du Val d’Oise et de l’Ile-de-France.

Cette évolution passe notamment par une redéfinition des contours de ses domaines d’intervention, et par une restructuration de certains de ses départements dont les intitulés évoluent.

Cette réorganisation, pilotée par Frank Magloire, directeur général adjoint, et effective au 1er octobre 2019, permettra également de retrouver des moyens pour le cœur du projet culturel de la Fondation, tout en générant de nouvelles ressources. 

Associées dans un compagnonnage engagé depuis 1995, la musique et la danse sont réaffirmées comme les deux domaines d’intervention artistique de la Fondation. Forte de tout le champ qu’elle a investigué durablement depuis plusieurs décennies, la musique est dorénavant structurée en deux pôles, l’un consacré au répertoire vocal, l’autre à la création. La danse s’incarne désormais dans le pôle Création chorégraphique. Avec le département de l’Action territoriale et celui des Bibliothèques et ressources qui renforcera la présence des sciences humaines dans le projet de la Fondation, le Centre international pour les artistes de la musique et de la danse se compose de trois pôles artistiques, et de deux départements transversaux. 

Cette réorganisation a également amené la Fondation à réunir en un seul département le service des publics et celui de la communication pour constituer un département des publics et de la communication.

Le pôle Voix et répertoire

La Fondation Royaumont souhaite se concentrer sur le répertoire vocal avec la création d’un nouveau pôle Voix et répertoire qui intègre "l’Unité scénique". Celui-ci poursuivra son travail d’accompagnement d’ensembles résidence à l’abbaye pour une durée de 3 à 4 ans. Il permettra également à des artistes de construire un véritable parcours du lauréat en leur donnant la possibilité de suivre une à plusieurs sessions de formation regroupées autour de la musique médiévale, de la mélodie et du Lied, de la polyphonie vocale et de l’opéra. Le choix des thématiques sera fait dans l’objectif de revivifier les répertoires abordés, et de questionner leur interprétation grâce à l’étude des sources conservées dans les bibliothèques de Royaumont. Ce pôle jouera également un rôle de conseil et d’accompagnement, offrant la possibilité de participer à des auditions dans le cadre de partenariats avec des orchestres ou des ensembles. La diffusion de concerts en dehors de Royaumont sera renforcée avec plus de 200 engagements de lauréats par saison pour des concerts dans des lieux partenaires (Musée d’Orsay, Scène Nationale de Cergy-Pontoise, Théâtre Impérial de Compiègne, Opéra de Lille, Opéra de Rouen, Wigmore Hall de Londres, Salle Bourgie à Montréal…). Le parcours de formation permet aussi de se préparer à la médiation, de profiter de résidences de recherche et d’expérimentation, et de profiter d’espaces pour des enregistrements audios ou vidéos.
François Naulot, direction artistique

Le pôle Création musicale 

Royaumont entend désormais associer la musique contemporaine et la création née de rencontres transculturelles. Ce nouveau pôle veut défendre la création musicale dans son ensemble, et en particulier agir sur le dialogue entre les répertoires et les pratiques musicales. Il veut faciliter et stimuler la rencontre entre créateurs, issus d'univers esthétiques ou de pratiques a priori éloignés : musiques écrites ou savantes ; contemporaines ; musiques orales ; musiques improvisées. Doté de moyens renforcés, le pôle continuera de soutenir de la même manière les disciplines présentes jusqu'ici : musiques contemporaines, traditionnelles, improvisées, et bien d'autres, défendues jusqu’alors par les programmes Voix Nouvelles et Musiques Transculturelles : il s'agit bien d'enrichir la création par de nouvelles démarches, et non de privilégier une expression au détriment des autres. Royaumont offre un cadre parfait pour ce type de travail, qui exige respect de la différence, capacité de remise en question, curiosité réciproque et profondeur de l'échange.
Jean-Philippe Wurtz, direction artistique ; Samuel Agard, conseil artistique pour les musiques transculturelles

Le pôle Création chorégraphique 

Royaumont souhaite également renforcer la présence de la danse contemporaine en complétant l’offre faite aux artistes du spectacle vivant, tout en privilégiant la transmission et l’expérimentation.  L’ambition poursuivie par le pôle Création chorégraphique sera de renforcer sa place dans le paysage national, en inventant de nouvelles modalités d’accompagnement de projets portés par des chorégraphes émergents ou en cours de développement, en contribuant au sein de Royaumont à la multiplication de projets pluridisciplinaires, d’abord avec la musique, mais aussi avec d’autres domaines artistiques.
Hervé Robbe, direction artistique 

Le département Bibliothèques et ressources

Le département Bibliothèques et ressources est constitué des 3 bibliothèques – la Bibliothèque musicale François-Lang, la Bibliothèque Henry et Isabel Goüin et la Médiathèque Musicale Mahler – et des archives de la Fondation. Ce département apportera une contribution originale à la recherche en sciences humaines en proposant une réflexion sur la société à travers la création artistique et les pratiques culturelles contemporaines. Enfin, il sera en charge du parc d’instruments (orgue Cavaillé-Coll, copie clavecin Vater 1732, etc.) et des objets patrimoniaux. Le rapprochement des 3 bibliothèques doit permettre une plus grande synergie entre les fonds, le renforcement de l’accompagnement des artistes, le développement des projets à caractère scientifique, une plus forte inscription dans le paysage musical francilien et national. Les locaux de la Médiathèque Musicale Mahler rue de Vezelay à Paris font l’objet d’un chantier de rénovation complète et d’extension de ses espaces. La MMM rouvrira en septembre 2020.
Thomas Vernet, responsable ; Nathalie Le Gonidec, responsable des archives et de la Bibliothèque Henry et Isabel Goüin   

Le département Action territoriale 

La Fondation souhaite renforcer son implication dans son territoire partagé entre grands ensembles urbanisés et zones rurales. Elle entend y impliquer davantage les artistes associés à ses projets, et notamment les jeunes professionnels dont l’engagement dans cette action contribue à enrichir l’expérience et développe leur conscience d’artistes citoyens. Le département Action territoriale rejoint ainsi le Centre international pour les artistes de la musique et de la danse et devient un département transverse développant avec les trois pôles artistiques des projets d’éducation des enfants, des adolescents et des publics éloignés des pratiques artistiques, contribuant ainsi à lutter contre toute forme d’exclusion. Le département voit ses missions de démocratisation de la culture à Royaumont élargies au territoire parisien dès 2020, à partir des projets émanant de la Médiathèque Musicale Mahler.
Marina Zinzius, direction

Le département des publics et de la communication

La Fondation Royaumont porte une attention particulière au développement des publics, tant du côté du monument que du côté du Festival et plus largement pour l’ensemble de ses activités publiques. Il s’agit d’une volonté de diffusion de la culture, de rayonnement sur le territoire et de développement de ses ressources propres. Au cours des dernières années, l’offre faite aux visiteurs s’est fortement développée et diversifiée, proposant de multiples portes d’entrée en fonction des sensibilités de chacun : jardins, ateliers, conférences, restauration, parcours de visite numérique, etc.  C’est également dans une connexion très étroite avec les sites touristiques les plus proches, par une meilleure prise en compte du territoire du nord de l’Ile-de-France par les Comités Départementaux et régionaux du tourisme et par une politique de communication sensiblement renforcée que la fréquentation du monument pourra franchir un nouveau seuil. Dans cette perspective, l’équipe en charge des activités de développement touristique et d’accueil des publics jusque-là regroupée au sein du « Pôle de l‘action territoriale et des publics » a rejoint la direction de la communication pour créer un nouveau département des publics et de la communication.
Igor Szabason, direction 


Les responsables 

François Naulot, directeur artistique du pôle Voix et répertoire
Jean-Philippe Wurtz, directeur artistique du pôle Création musicale
Hervé Robbe, direction artistique du pôle Création chorégraphique
Samuel Agard, conseiller artistique pour les musiques transculturelles, pôle Création musicale 
Thomas Vernet, responsable du département Bibliothèques et ressources
Marina Zinzius, directrice du département Action territoriale
Igor Szabason, directeur du département Publics et communication 

Partenaires publics institutionnels
Partenaires publics de projets
Mécènes - Piliers
Mécènes - Grands partenaires
Mécènes - Partenaires
Mécènes - Soutiens | Associés
Partenaires d'investissement
Donateurs particuliers
Médias