Festival, Musique, Danse

Publié le 30/06/2016

Festival 2016 : La voix dans tous ses états

Festival 2016 : La voix dans tous ses états

Découvrir le Caravansérail en vidéo

A Royaumont, toutes les voies mènent à la voix, dans tous ses états.

Pour cette nouvelle édition du Festival, 6 événements transcendent les répertoires et les pratiques d’interprétation.
Deux de nos ensembles en résidence croisent les fastes vocaux proto-baroques à la cour des Médicis à Florence (Pygmalion / Raphaël Pichon) avec le kaléidoscope expressif des motets de Guillaume Dufay (Graindelavoix / Björn Schmelzer).
La venue, rare en France, de l’ensemble britannique Exaudi rappellera combien les effets de reflets sont forts entre musique dite ancienne et création.
C’est encore l’Angleterre qui donne l’occasion au Caravansérail (Bertrand Cuiller) et à la britannique Rachel Redmond de dévoiler les charmes irrésistibles de la musique de scène au temps des Stuart.
Enfin, c’est d’un événement unique dans l’histoire du Moyen Âge qu’a voulu s’emparer La Camera delle Lacrime sous l’angle de l’imaginaire musical, pour mieux l’inscrire en résonnance avec notre présent.

Passionnés de voix, besoin d’y voir plus clair ? Petit résumé en quelques rendez-vous :

Le 4 septembre, Exaudi utilise le madrigal de la Renaissance pour ce qu’il était – un espace d’expérimentation – et le décline en mode « étincelles contemporaines ». Monteverdi ou Gesualdo en dialogue fertile avec Stefano Gervasoni et James Weeks.

Le 10 septembre à 17h30, le récital de Bernarda Fink est un événement. Complice des plus grands chefs (Bernard Haitink, René Jacobs, John Eliot Gardiner ou Riccardo Muti), cette figure unique de la vocalité mahlérienne sublimera l’intensité expressive de ses lieder dans lesquels la musique se confond avec la vie.

En soirée, la Camera delle Lacrime part sur les traces de l’incroyable voyage de Guillaume de Rubrouck au pays du grand Khan et de la controverse qui eut lieu en 1254 en compagnie de différents représentants religieux.

Le 11 septembre à 15h, Bertrand Cuiller et son ensemble en résidence Le Caravansérail dévoileront la magie de ce répertoire de masques anglais (Locke, Purcell, Blow) qui conjugue le chant avec la danse et le théâtre.

A 17h30, pour leur nouvelle création à Royaumont et dans le cadre de leur deuxième année de résidence, Graindelavoix revient avec un compositeur que l’on croit connaître – le grand Guillaume Dufay – mais que Björn Schmelzer et ses 6 chanteurs relisent avec une sensualité et une grâce rarement entendue.

Le 1er octobre, c’est le feu d’artifices vocaux pour les 10 ans de Pygmalion et la 4e année de résidence à Royaumont. Entouré de ses 50 chanteurs et instrumentistes, Raphaël Pichon vous convie à une gigantesque fête polychorale autour de la musique pour mariage à Florence au XVIe siècle, entre virtuosité vocale, couleurs orchestrales inouïes et science de l’émerveillement. Une alchimie sonore unique.

Partenaires publics institutionnels
Partenaires publics de projets
Mécènes - Piliers
Mécènes - Grands partenaires
Mécènes - Partenaires
Mécènes - Soutiens | Associés
Partenaires d'investissement
Donateurs particuliers
Médias