Musique

Publié le 30/11/2018

[Festival Pianos, pianos] Nicolas Hodges à Paris pour l’anniversaire des

[Festival Pianos, pianos] Nicolas Hodges à Paris pour l’anniversaire des "Etudes pour piano" de Dusapin

Accéder directement au site du festival Pianos, pianos

Le piano a une histoire. Il est l’héritier d’une longue tradition claviériste, née notamment sur les clavecins et les orgues de Bach, de Scarlatti et de leurs contemporains, puis adaptée au pianoforte.

Mais le grand pianofortiste Paul Badura-Skoda rappelait un jour que l’intérêt du jeu sur un piano ancien est de sentir qu’on peut le casser. Cette fragilité, qui a longtemps façonné le jeu des interprètes, n’est plus d’actualité avec les pianos modernes, désormais quasiment incassables. Les compositeurs des XX° et XXI° siècles en tirent des idées nouvelles, sans que rien ne vienne limiter leurs ambitions. Le répertoire contemporain – comment ne pas penser à Xenakis, au programme du concert du 16 décembre ? – maximise les ressources de l’instrument, demandant à l’interprète de se surpasser. Dans le même mouvement, il s’amuse souvent à ouvrir cette « grande boite » pour jouer avec ses composants. Une dimension ludique qui sera abondamment illustrée au festival Pianos, pianos par le concert de Claudia Chan, jeune pianiste en résidence à Royaumont.

Nicolas Hodges est, lui, déjà reconnu comme l’un des plus grands interprètes du piano contemporain. Il connaît parfaitement le répertoire classique mais joue principalement des œuvres d’aujourd’hui. Son enseignement est très suivi, qu’il ait lieu à la Musikhochschule de Stuttgart, tous les deux ans, aux Internationale Ferienkurse für Neue Musik de Darmstadt, ou, pour la première fois en décembre, à l'abbaye de Royaumont.

  
Nicolas Hodges      Pascal Dusapin

Aux Bouffes du Nord, il reviendra sur les Etudes pour piano de Pascal Dusapin, écrites entre 1997 et 2001, créées par différents pianistes (Alain Planès, Mikhaïl Rudy, Vanessa Wagner…) mais réunies en un cycle complet par Ian Pace le 16 décembre 2002 dans ce même théâtre. Ce sera donc l’anniversaire d’une œuvre qui, comme toute série d’études, pousse l’interprète dans ses retranchements techniques mais, comme chez Chopin et Debussy, fait ressortir une réelle poésie, doublée d’une certaine abstraction. Une belle façon, pour cette première édition du festival, de prouver son attachement à l’histoire d’un instrument en perpétuelle évolution

Toutes les informations sur le festival Pianos, pianos

Partenaires publics institutionnels
Ministère de la culture et de la communication Région Ile de France Val d'Oise Carnelle Pays-de-France
Partenaires publics de projets
Asnières sur Oise Luzarches
Mécènes - Piliers | Grands partenaires de projet
Comité Henry Goüin - mécénat collectif Fondation Daniel et Nina Carasso Fondation Vareille
Mécènes - Grands partenaires
Aéroports d Paris Caisse d'épargne Ile de France Groupe Caisse des Dépôts Fondation d'entreprises GDF SUEZ Schindler
Fondation Orange SACEM SCAPNOR, Mouvement E. Leclerc Fondation Arthur Honegger Fondation Hermès
Mécènes - Soutiens | Associés
Partenaires d'investissement
CIC Nord Ouest Fondation Louis Bonduelle Fondation de France Fondation Yves Rocher French American Cultural Society Champagne Construction Rénovation
Fondation Georges Truffaut Crédit Agricole Ile de France Mécénat Fondation Crédit Agricole Pays de France UPS
Donateurs particuliers
Les Amis de Royaumont Le Cercle Saint-Louis
Médias
France Musique Télérama La Croix ConcertClassic.com Classic Agenda
Ballroom La Terasse Paris Mômes FNAC