Musique

Publié le 22/01/2020

Victoires de la Musique Classique 2020 : de nombreux lauréats de Royaumont nommés !

Victoires de la Musique Classique 2020 : de nombreux lauréats de Royaumont nommés !

La cérémonie, animée par Leïla Kaddour-Boudadi et Judith Chaine, se déroulera le 21 février à l'Arsenal de Metz mais la liste des nommés est déjà parue et on y retrouve de nombreux lauréats ou compagnons de route de Royaumont

Bertrand Chamayou, qui pourrait recevoir un prix dans la catégorie « Soliste instrumental 2020 », a ainsi animé l’année dernière à l’abbaye une formation dédiée à César Franck en compagnie de Thomas Lacôte, notre organiste en résidence.


Bertrand Chamayou lors d'une formation dans la Bibliothèque Henry et Isabel Goüin

Deux lauréates de Royaumont se disputent le titre d’ « Artiste lyrique 2020 » : la mezzo-soprano Karine Deshayes, formée à Royaumont par Ruben Lifschitz et vedette du grand concert du jubilé de la Fondation, et la soprano Elsa Dreisig, régulièrement invitée à se produire au réfectoire des moines et pressentie dans un nouveau projet pour le Festival 2020.


Karine Deshayes (troisième à partir de la gauche) avec ses amis dans le cloître


Elsa Dreisig et Stéphane Degout sur la scène du réfectoire des moines

Théotime Langlois de Swarte, le jeune violoniste du Consort, le nouvel ensemble en résidence à Royaumont, pourrait bien être la « Révélation soliste instrumental 2020 »...


Théotime Langlois de Swarte, lors du concert du Consort, le 29 septembre dernier

... à moins que ce ne soit le hautboïste Gabriel Pidoux, membre de l'ensemble Sarbacane, qui avait parcouru toute l'abbaye pour le projet Couperin, bruits de guerre et chants d'oiseaux en 2018 et donné la même année des concerts pédagogiques pour les classes d'école de la Communauté d'Agglomération Roissy Pays de France. 


Le concert itinérant de l'ensemble Sarbacanes, le 29 septembre 2018

La soprano Marie Perbost, qui pourrait décrocher le titre de « Révélation Artiste lyrique 2020 », a participé à la seconde édition de l’Académie Orsay-Royaumont.


Marie Perbost lors d'une formation prodiguée par Christian Immler

Francesco Filidei, nommé dans la catégorie « Compositeur », s’est déjà vu commander des œuvres par la Fondation ; on l’a même vu jouer sur l’orgue Cavaillé-Coll des partitions de compositeurs japonais et italiens en 2018.


Francesco Filidei sur l'orgue Cavaillé-Coll

L’orchestre Les Siècles, dont l’enregistrement de la Symphonie Fantastique a été mis en exergue par le jury des Victoires, est également un partenaire de longue date de la Fondation Royaumont. Il a notamment conclu l’édition 2018 du Festival avec une version titanesque de la Première Symphonie de Mahler dans la Grange de Vaulerent.


L'orchestre de François-Xavier Roth dans la Grange de Vaulerent

Toute l’équipe de la Fondation souhaite à ces artistes bonne chance pour les prochaines Victoires de la Musique Classique !

Partenaires publics institutionnels
Partenaires publics de projets
Mécènes - Piliers
Mécènes - Grands partenaires
Mécènes - Partenaires
Mécènes - Soutiens | Associés
Partenaires d'investissement
Donateurs particuliers
Médias