Ahmed Essyad, Fawaz Baker, Amir ElSaffar

Oración

Création 2014

La Saison musicale
A Royaumont
dim 14 sept
2014
17:30
Ahmed Essyad, Fawaz Baker, Amir ElSaffar

MUSIQUES TRANSCULTURELLES

Jesús Méndez, cante
Khaled Al Hafez, chant
Eva Zaïcik, mezzo-soprano
Quatuor Tana : Antoine Maisonhaute, violon ; Pieter Jansen, second violon ; Maxime Désert, alto ; Jeanne Maisonhaute, violoncelle
Amir ElSaffar, trompette, santur et voix
Fawaz Baker, contrebasse
Tarek Assayed, oud

Saeta flamenca
Chants d’Alep
Œuvres de Fawaz Baker, Amir ElSaffar, Ahmed Essyad


Oración
CRÉATION 2014

Oración part de trois chants profonds, la saeta flamenca andalouse, le lemseq marocain du Haut-Atlas, et l’adhan (appel à la prière) tel qu’on le chante à Alep (Syrie). Etranges similitudes aux deux extrémités de la Méditerranée, entre ces chants monodiques issus des deux monothéismes chrétien et musulman, ainsi que du sacré berbère. Comment créer à partir de ces sources vives ? C’est l’enjeu que se sont donnés ensemble Ahmed Essyad, grande figure de la création musicale du Maroc à l’Europe, Amir ElSaffar, qui jette des ponts entre maqam irakien et improvisation nord américaine, et Fawaz Baker, qui incarne l’encyclopédisme d’Alep en Syrie.

Durée : 1h15 - Tarif B
Détails tarifs, navettes, restauration : voir infos pratiques 

Production déléguée : Fondation Royaumont Coproduction : Festival d’Aix-en-Provence, Festival d’Avignon



Ce concert s'inscrit dans le cadre de la journée 
Alep, Jerez, Royaumont: la prière comme chant 

Une journée qui s’ouvre avec la brûlure du cante jondo et s’accomplit avec la ferveur créatrice de trois compositeurs, citoyens des mondes arabes qui imaginent Oración, une œuvre collective, inspirée de leurs grandes traditions monodiques, de Jerez à Alep.

Réfectoire des moines

Ce réfectoire à deux nefs est l’un des rares exemples de ce type encore visibles en France.

Le réfectoire communique avec les cuisines par un guichet où les moines venaient chercher les plats qui y étaient préparés. Depuis la chaire sur le mur Ouest, un moine lisait durant les repas des textes saints aux autres moines : de ce fait, cette salle est également un lieu de méditation et d'édification, qui justifie une architecture de grande qualité.

Sous la conduite de Pierre-André Lablaude, le réfectoire et les cuisines des moines ont été totalement restaurés : 10 000 carreaux à motifs et 30 000 carreaux unis, fabriqués selon les méthodes du XIIIe siècle, recouvrent le sol ; les vitraux et la chaire du lecteur, les voûtes et les murs, les façades et le pignon Sud ont été restaurés, toute la couverture a été révisée ; dans le réfectoire, l’orgue Cavaillé-Coll a été entièrement restauré et un buffet a été créé.  

en savoir plus

Partenaires publics institutionnels
Partenaires publics de projets
Mécènes - Piliers
Mécènes - Grands partenaires
Mécènes - Partenaires
Mécènes - Soutiens | Associés
Partenaires d'investissement
Donateurs particuliers
Médias