Autour de Bertrand Cuiller

De la question du continuo ; claviers, basses d’archet, théorbe

Fenêtres sur Cour(s), Musique
A Royaumont
dim 19 juil
2015
17:00
Autour de Bertrand Cuiller

Bertrand Cuiller clavecin
Bruno Cocset violoncelle
Olivier Fourés musicologue et danseur
et les stagiaires

L’improvisation de parties d’accompagnement dans la musique va des sources même de l’Humanité jusqu’à nos jours et concerne toutes les cultures. Pourtant, la période occidentale baroque est distinguée, et même caractérisée, par la pratique de la basse continue, une basse qui doit être réalisée selon la fantaisie des interprètes.
Pourquoi cette distinction ? Cette improvisation serait-elle liée à des codes particuliers ? à une rupture historique, conceptuelle ? à une nouvelle pratique ?

 

Toutes les Fenêtres sur cour(s)

Partenaires publics institutionnels
Partenaires publics de projets
Mécènes - Piliers
Mécènes - Grands partenaires
Mécènes - Partenaires
Mécènes - Soutiens | Associés
Partenaires d'investissement
Donateurs particuliers
Médias