Aux frontières de la polyphonie et de la polychoralité en Europe

 Lassus, Schütz, Schein, Esteves, Scarlatti, Selle, Charpentier, Purcell

 

encadrement - destinataires - présentation - méthode - enseignement - calendrier - conditions tarifaires

S'inscrire en ligne


Encadrement

Lionel Meunier chanteur et directeur musical de l’ensemble Vox Luminis
Il se passionne très tôt pour la musique ancienne et rejoint l’IMEP à Namur (Belgique) où il décrochera en juin 2004 sa licence en flûte à bec. Durant ses cinq ans passés à Namur Lionel découvre son amour pour le chant et débute ses études de chant classique au Conservatoire Royal de La Haye.
Depuis lors il a été membre de nombreux ensembles comme le Chœur Mondial des Jeunes, Cappella Pratensis, le Chœur de Chambre de Namur, Ex Tempore, le Chœur de Chambre Mondial, le Laudantes Consort… travaillant avec des chefs tels que Tonu Kaljuste, Christophe Rousset, Paul Dombrecht, Jean Tubéry, Jean-Claude Malgoire, Florian Heyerick, Roberto Gini…
Avec Vox Luminis il renouvelle le répertoire européen du premier baroque.

Masato Suzuki organiste de Vox Luminis et du Bach Collegium Japan
Chef d'orchestre, compositeur, pianiste, claveciniste et organiste, Masato Suzuki a suivi ses études supérieures au Japon et aux Pays-Bas.
Masato Suzuki est l'organiste principal de l’ensemble Vox Luminis depuis 2009.


 Destinataires
10 chanteurs, 2 organistes, 2 violes


Présentation
Le travail sur les frontières entre polyphonies et polychoralités est au cœur de la force expressive de l’ensemble Vox Luminis dont les membres sont de véritables madrigalistes ; autant solistes que chambristes. D’un côté, une subjectivité soliste qui nécessite une mise en avant expressive ; de l’autre, l’effacement par l’écoute et un caméléonisme d’intentions que des solistes ne travaillant que dans un sens (lyrique) n’ont pas pour habitude de développer.
Pas étonnant non plus que la polychoralité vienne de l’Italie avant d’influencer toute l’Europe.
Une des intuitions que l’on peut avoir concernant cette pratique est qu’en Italie, le chœur lui-même est devenu un personnage et que deux ou trois chœurs dialoguant de concert permettent d’habiter des espaces et des acoustiques d’une vocalité nouvelle et d’harmonies dotées de nouveaux reliefs ; une sorte de subjectivité qui aurait muté de chœur et en chœur.
Ce que pose comme question cette formation revient à travailler sur l’harmonisation des différentes sphères de la vocalité baroque et du rapport entre sa voix et celle des autres.


 Méthode

Les cours sont dispensés sous forme d'ateliers en cours individuels puis collectifs.


 Enseignement pratique et théorique

On néglige souvent l’apprentissage des bases qui font qu’un chanteur s’épanouira dans un ensemble ou se découvrira des envies de créer un ensemble avec une vision artistique propre.
C’est ce que Lionel Meunier et Masato Suzuki vous proposent ici : prendre le temps de parler de choses essentielles et de se constituer une boîte à outils pour affronter cette musique ancienne européenne qui nous est si chère.
Ce voyage entre la polyphonie et la polychoralité de plusieurs pays (Allemagne, France, Italie, Portugal, Angleterre) permettra d’aborder le chant à un par voix mais aussi à deux par voix. Comment conduire sa propre ligne, créer un son d’ensemble ? Cela nous permettra d’aborder également la question de l’intonation, du tempérament, du chant a cappella, du plain-chant, mais aussi du colla parte avec un orgue.
Enfin et surtout comment utiliser le texte, ce moyen d’expression si riche qui n’appartient qu’au chanteur. Sa bonne prononciation mais aussi son interprétation à l’intérieur d’un ensemble sont des notions prépondérantes qui déterminent la qualité d’une interprétation réussie. En bref, nous chercherons pendant une semaine comment s’épanouir dans un ensemble en ayant le sentiment de donner le meilleur de soi-même au service de la musique et du groupe dont on fait partie à chaque instant.

Répertoire
M. A. Charpentier : Salve Regina
J. R. Esteves : Miserere à double et triple chœur
D. Scarlatti : Stabat Mater, Te deum, Magnificat
H. Schütz : Psaumes de David (extraits), Cantiones sacrae (Also hat Gott die Welt geliebt)
Thomas Selle : Aus der tiefe, In me transierunt
J. H. Schein : Israelis Brünnlein
H. Purcell : Hear my prayer, Remember not, Lord our offences
Motets de la famille Bach
O. Lassus 


Calendrier

Auditions
Clôture des candidatures : 1er mars 2015
Audition : lundi 13 avril

Pour l’audition (en groupe), vous devrez présenter (fichiers à télécharger) :
- Adoramus te de Monteverdi
- chanter la mélodie de supérius Also hat Gott die Welt geliebt (Cantiones sacrae de Schütz)
- 1er mouvement (Stabat Mater dolorosa) du Stabat Mater de D. Scarlatti
- 1 chant de votre choix

Pour les organistes et violistes, la sélection se fera sur dossier

Session
du 13 au 19 juillet 2015
soit 7 jours de formation

Présentation publique
Fenêtre sur cour[s] le dimanche 19 juillet à 17h


Conditions tarifaires

La participation financière comprend les frais d'inscription, l’adhésion à l’Association des amis de Royaumont, l’accès à la Bibliothèque musicale François-Lang et une participation aux frais pédagogiques.
La Fondation Royaumont prend en charge les frais de séjours (hébergement, repas et pauses) durant toute la durée de la formation.

Certaines de ces formations sont en cours de conventionnement AFDAS.

Prise en charge des frais pédagogiques
› pour les intermittents du spectacle : par l’AFDAS dans les conditions suivantes : 2 ans d’ancienneté, 48 cachets (jours) en France, les Congés Spectacles et feuilles de salaires faisant foi.
› pour les salariés (temps plein ou partiel) : par les plans de formation continue de leurs employeurs.
› pour les chômeurs : se renseigner auprès des caisses locales de Pôle emploi.
› pour les Rmistes : par les conseils généraux, se renseigner auprès des services correspondants.
Si vous bénéficiez d’une prise en charge, seuls restent à votre charge les droits d’inscription, soit un montant total de 177 €.

Les aides
L’Association des amis de Royaumont attribue des bourses aux instrumentistes nés après le 1er janvier 1990 et aux chanteurs nés après le 1er janvier 1986 n'ayant pas encore d’activité professionnelle régulière. Cette attribution est décidée lors de conseils d’administration de l’Association sur dossier (CV, lettre de motivation).
Si vous bénéficiez de cette bourse de l’Association des amis de Royaumont, seuls restent à votre charge les droits d’inscription soit un montant total de 177 €.

Pour les participants qui ne peuvent bénéficier d’aucune autre prise en charge, la Fondation attribue sur demande et sur dossier des bourses d’études.
Si vous bénéficiez de cette bourse d’études, il reste à votre charge un montant total de 247 €

Partenaires publics institutionnels
Ministère de la culture et de la communication Région Ile de France Val d'Oise
Partenaires publics de projets
Communauté de Carnelle Pays de France Asnières sur Oise Luzarches
Mécènes - Piliers
Comité Henry Goüin - mécénat collectif Fondation Daniel et Nina Carasso KPMG
Mécènes - Grands partenaires
Aéroports d Paris Caisse d'épargne Ile de France Groupe Caisse des Dépôts Fondation d'entreprises GDF SUEZ Fondation d'entreprises Hermès Fondation Orange SACEM SCAPNOR, Mouvement E. Leclerc
Mécènes - Soutiens | Associés
Partenaires d'investissement
CIC Nord Ouest Fondation Louis Bonduelle Fondation de France Champagne Construction Rénovation SANEF French American Cultural Society
Fondation Georges Truffaut Schindler Crédit Agricole Ile de France Mécénat Fondation Crédit Agricole Pays de France UPS Fondation Yves Rocher
Donateurs particuliers
Les Amis de Royaumont Le Cercle Saint-Louis
Médias
France Musique Télérama La Croix Connaissance des arts ConcertClassic.com
FNAC Ballroom Notre famille familiscope Covoiture Art La Terasse