Dino Saluzzi quintet

invité Pablo Márquez

La surprise qui nous vient d’Argentine / le retour de Dino Saluzzi à Royaumont

Musique
A Royaumont
dim 26 avril
2015
15:00
Dino Saluzzi quintet

Dino Saluzzi bandoneón
José Maria Saluzzi guitare, requinto guitare
Félix “Cuchara” Saluzzi saxophone ténor, clarinette
Matias Saluzzi basse, contrebasse
Quintino Cinalli percussions
Pablo Márquez  guitare

 

Dino Saluzzi propose ce concert à Royaumont pour son retour à l’abbaye, douze ans après la création en 2003 de Figures argentines.

Ce sera un concert surprise, donc sans programme préétabli, naviguant entre sources indiennes et métissées de l’Argentine du Nord-Ouest, esprit tango de Buenos Aires, jazz contemporain, et imaginaire de Saluzzi trans-esthétiques.
Dino sera entouré de son quintet familial, avec Pablo Márquez (guitare) en invité.

 

Tarif unique : 12 €
Concert offert aux 100 premiers abonnés du Festival (réservations à partir du 14 avril ou sur place le 11 avril lors de la présentation de Saison)

Avec le soutien du Comité Henry Goüin, mécénat collectif de 32 PME et ETI auprès de la Fondation Royaumont.

Réfectoire des convers


Deuxième plus grande salle de l’abbaye, l’ancien réfectoire des frères convers a été entièrement réhabilité en 2014 pour différents usages, répétitions, visites, événementiel, réceptions, etc., en prolongement de ceux déjà existants dans l’ancien réfectoire des moines et les anciennes cuisines.

Situé à l’angle Sud-ouest de l’ensemble des bâtiments abbatiaux, l’ancien réfectoire des convers est une vaste salle de six travées voûtées d’ogives. Construit au XIIIe siècle, il constituait avec le cellier au nord et le dortoir à l’étage, un ensemble dédié aux frères convers et séparé du reste de l’abbaye par une ruelle intérieure, encore clairement identifiable aujourd’hui.

Salle de théâtre, de réception ou encore salle de bal à l’époque industrielle, cette pièce de 300 m² fut entièrement restaurée dans le dernier tiers du XIXe siècle pour redevenir un réfectoire, mais cette fois pour les pensionnaires du noviciat de l’Association de la Sainte-Famille de Bordeaux.
Employé comme entrepôt lors des trente dernières années, son volume originel avait été altéré par l’installation de cloisons et d’entresolements et d’importants désordres liés à l’humidité avaient gagné les maçonneries, au niveau des reins de voûte et des murs gouttereaux.

en savoir plus

Partenaires publics institutionnels
Partenaires publics de projets
Mécènes - Piliers
Mécènes - Grands partenaires
Mécènes - Partenaires
Mécènes - Soutiens | Associés
Partenaires d'investissement
Donateurs particuliers
Médias