Ensemble Correspondances, dir. S. Daucé

Motets pour les Couvents royaux

Nouveau programme 2014

La Saison musicale, Musique
A Royaumont
dim 7 sept
2014
17:30
Ensemble Correspondances, dir. S. Daucé

MUSIQUE SACRÉE

Ensemble Correspondances
Sébastien Daucé orgue, direction
Caroline Weynants, Marie-Frédérique Girod, Armelle Cardot, Caroline Dangin-Bardot, Judith Fa, Maud Gnidzaz, dessus
Alice Habellion, Marie Pouchelon, Lucile Richardot, bas-dessus
Diego Salamanca, théorbe
Mathilde Vialle, Myriam Rignol, basses de viole

Guillaume-Gabriel Nivers, Motets de 1689
Nicolas Blondel, O bone Jesu
Paolo Lorenzani, O Quam Suavis est
Henry Dumont, Motets de 1681
Nicolas Clérambault, Miserere

 

Motets pour les Couvents royaux
Nouveau programme 2014

Après des programmes consacrés à Charpentier en 2012 et à Moulinié en 2013 - créés à Royaumont puis enregistrés chez Harmonia Mundi, Sébastien Daucé nous propose de revivre l’émotion des voyageurs du XVIIe siècle, découvrant la force et la pureté des chants des jeunes demoiselles des couvents royaux de la fin du Grand Siècle. Ce programme inédit a été élaboré avec la musicologue Cécile Davy-Rigaud (IRPMF), autour de Guillaume-Gabriel Nivers et Nicolas Clérambault.

Durée : 1h15 - Tarif A
Détails tarifs, navettes, restauration : voir infos pratiques 

 

Ce concert est enregistré par France Musique.


Les Autres concerts de musique sacrée de la saison musicale :

Sébastien Daucé et l'ensemble Correspondances interprétant Litanies de la Vierge, Motets pour la Maison de Guise

Réfectoire des convers


Deuxième plus grande salle de l’abbaye, l’ancien réfectoire des frères convers a été entièrement réhabilité en 2014 pour différents usages, répétitions, visites, événementiel, réceptions, etc., en prolongement de ceux déjà existants dans l’ancien réfectoire des moines et les anciennes cuisines.

Situé à l’angle Sud-ouest de l’ensemble des bâtiments abbatiaux, l’ancien réfectoire des convers est une vaste salle de six travées voûtées d’ogives. Construit au XIIIe siècle, il constituait avec le cellier au nord et le dortoir à l’étage, un ensemble dédié aux frères convers et séparé du reste de l’abbaye par une ruelle intérieure, encore clairement identifiable aujourd’hui.

Salle de théâtre, de réception ou encore salle de bal à l’époque industrielle, cette pièce de 300 m² fut entièrement restaurée dans le dernier tiers du XIXe siècle pour redevenir un réfectoire, mais cette fois pour les pensionnaires du noviciat de l’Association de la Sainte-Famille de Bordeaux.
Employé comme entrepôt lors des trente dernières années, son volume originel avait été altéré par l’installation de cloisons et d’entresolements et d’importants désordres liés à l’humidité avaient gagné les maçonneries, au niveau des reins de voûte et des murs gouttereaux.

en savoir plus

Partenaires publics institutionnels
Partenaires publics de projets
Mécènes - Piliers
Mécènes - Grands partenaires
Mécènes - Partenaires
Mécènes - Soutiens | Associés
Partenaires d'investissement
Donateurs particuliers
Médias