Les Cyclopes, dir. Bibiane Lapointe et Thierry Maeder

Froberger et ses contemporains

Diète de Ratisbonne 1653

Festival, Musique
A Royaumont
sam 1 oct
2016
17:30
Les Cyclopes, dir. Bibiane Lapointe et Thierry Maeder

RÉFECTOIRE DES CONVERS

Les Cyclopes
Bibiane Lapointe  et Thierry Maeder claviers et direction

Olivia Centurioni, Kinga Ujszászi violons ; Lathika Vithanage, Rafael Becera violons et altos ; Patrizio Germone alto ; Jérémie Papasergio dulciane ; Lucile Boulanger viole de gambe ; Bibiane Lapointe clavecin ; Thierry Maeder orgue

PROGRAMME

Antonio Bertali Sonata a 6
Giovanni Valentini Sonata a 5
Johann Jakob Froberger Suite XI  - Allemande faite sur l’Election et Couronnement de Sa Majesté Ferdinant le Quatrième Roy des Romains, et se joue lentement a la discretion - Courante faite au joür de naissance de la Jeune Princesse Imperiale - Sarabande faite sur le couronnement de sa Majeste Imperiale l’Imperatrice Eleonore, née duchesse de Mantoue - Gigue
Heinrich Bach Sonata a 5
Johann Jakob Froberger Toccata - Ricercar - Capriccio, orgue à 2 ou 3 jeux
Johann Heinrich Schmelzer Sonata a 7

 

Froberger et ses contemporains
Diète de Ratisbonne 1653

Originaire de Stuttgart, Froberger est appelé à 20 ans, en pleine guerre de Trente ans, à être organiste de chambre à la Cour impériale de Vienne. À l’instigation de l’empereur, Froberger parcourt l’Europe comme musicien. Ses voyages à Rome, Vienne, Paris, Londres, Dresde, Ratisbonne sont contemporains de crises : la République de Cromwell bannissant toute musique dans les églises à Londres en 1649, la Fronde à Paris en 1652… la diète de Ratisbonne 1653 mettant fin à la guerre de Trente ans.
Froberger a pu opérer une synthèse entre styles allemands, flamands, anglais, français et italiens. Au cœur de l’apparat du pouvoir impérial, il contribua aux échanges musicaux. Ce concert retrace les fastes musicaux qui accompagnèrent la diète impériale de Ratisbonne. Chaque Électeur était accompagné de ses musiciens, au premier rang desquels le Maestro di Capella de l'Empereur : Antonio Bertali.
Le rapprochement des œuvres pour clavier de Froberger avec les extraordinaires œuvres d'ensemble de Bertali, Valentini et Schmelzer met clairement en évidence les caractéristiques de ce qu'on pourrait appeler une toute première école de Vienne, sophistiquée et audacieuse, où s'invente le Stylus fantasticus.

Durée : 1h15. Tarif B.
Détails tarifs, navettes : voir infos pratiques


Programme de salle

 


 en savoir plus

Les Cyclopes, direction Bibiane Lapointe et Thierry Maeder
*2015 : séminaire de recherche autour de Froberger
Dirigés par Bibiane Lapointe et Thierry Maeder, Les Cyclopes explorent l’univers foisonnant du baroque avec vivacité, force, fougue, précision et contrastes.
Après avoir été membre de Musica Antiqua de Cologne, infatigables curieux, Bibiane Lapointe et Thierry Maeder fondent l'ensemble baroque Les Cyclopes qui s’attache à faire connaître des œuvres rares. Ils ont enregistré chez Pierre Vérany la Musicalische Ergötzung de J. Pachelbel, Hortus Musicus de J.A. Reincken, les concertos pour quatre violons de J. Aubert et en première mondiale les concertos pour deux clavecins et orchestre de C.S. Binder. De Nicolas Lebègue, Bibiane Lapointe enregistre des pièces de clavecin et Thierry Maeder des pièces d’orgue. Leur enregistrement des œuvres pour deux clavecins de Gaspard Le Roux a obtenu un diapason d’or. Chez Zig-Zag Territoires ils ont enregistré de la musique vocale et instrumentale de M. Weckman.
Leurs enregistrements ont tous été salués par la critique internationale. En janvier 2010 Bibiane Lapointe et Thierry Maeder sont faits Chevaliers dans l’Ordre des Arts et des Lettres.
Les Cyclopes sont soutenus par le Ministère de la culture et de la communication / DRAC Normandie, la Région Normandie, la ville de Caen ainsi que par l’Institut Français pour les tournées à l’étranger. Les Cyclopes sont en résidence au Musée des Beaux-Arts de Caen.

*collaborations antérieures avec Royaumont


Dans le cadre du week-end Froberger & La Pellegrina : révolutions musicales
Ce week-end nous transporte de la Renaissance polyphonique aux grandes révolutions musicales du XVIIe siècle. En 1589 à Florence était créée La Pellegrina, œuvre préfigurant la future forme de l’opéra. Trente-sept ans plus tard, en 1616, naissait Froberger à Stuttgart, un des grands visionnaires du clavier.
Deux événements fondateurs célébrés par des concerts et un colloque international.


Week-end musical
Ce concert est disponible dans la FORMULE WEEK-END MUSICAL


FORMULE EN-CAS de 19h à 20h30
BUFFET à 19h
voir infos pratiques 

Gaspard Le Roux par Les Cyclopes

Réfectoire des convers


Deuxième plus grande salle de l’abbaye, l’ancien réfectoire des frères convers a été entièrement réhabilité en 2014 pour différents usages, répétitions, visites, événementiel, réceptions, etc., en prolongement de ceux déjà existants dans l’ancien réfectoire des moines et les anciennes cuisines.

Situé à l’angle Sud-ouest de l’ensemble des bâtiments abbatiaux, l’ancien réfectoire des convers est une vaste salle de six travées voûtées d’ogives. Construit au XIIIe siècle, il constituait avec le cellier au nord et le dortoir à l’étage, un ensemble dédié aux frères convers et séparé du reste de l’abbaye par une ruelle intérieure, encore clairement identifiable aujourd’hui.

Salle de théâtre, de réception ou encore salle de bal à l’époque industrielle, cette pièce de 300 m² fut entièrement restaurée dans le dernier tiers du XIXe siècle pour redevenir un réfectoire, mais cette fois pour les pensionnaires du noviciat de l’Association de la Sainte-Famille de Bordeaux.
Employé comme entrepôt lors des trente dernières années, son volume originel avait été altéré par l’installation de cloisons et d’entresolements et d’importants désordres liés à l’humidité avaient gagné les maçonneries, au niveau des reins de voûte et des murs gouttereaux.

en savoir plus

Partenaires publics institutionnels
Partenaires publics de projets
Mécènes - Piliers
Mécènes - Grands partenaires
Mécènes - Partenaires
Mécènes - Soutiens | Associés
Partenaires d'investissement
Donateurs particuliers
Médias