Fabrice Dugied, Claude Sorin et Ninon Prouteau-Steinhausser

La collection Lise B.

Musiques originales de Meredith Monk

Festival, Danse
A Royaumont
sam 24 sept
2016
20:45
Fabrice Dugied, Claude Sorin et Ninon Prouteau-Steinhausser

RÉFECTOIRE DES MOINES

Fabrice Dugied conception, direction, chorégraphie
Claude Sorin et Ninon Prouteau-Steinhausser recherche, commissariat d'exposition, interprétation
Meredith Monk musiques originales

Chorégraphie en complicité avec les danseurs : Brigitte Asselineau, Ashley Chen, Mié Coquempot, Camille Ollagnier, Edwige Wood
Scénographie : l’équipe en dialogue avec Laurence Le Bris
Claude Sorin conception des montages et sélection des archives sonores ; Jacques Labarrière création sonore ; Francis Lachance graphisme ; Diederick Hofland conception des sculptures et installations ; Frédéric Dugied lumières et direction technique ; Flore Dupont technique ; Luc Béril régie exposition ; Jos Van Der Swan aide technique et informatique ; Raphaël Vassilief construction du mobilier d'exposition ; Jean-Luc Dugied souvenirs biographiques et écoute attentionnée
Catherine Monaldi chargée de production 

La collection Lise B.

Cette performance - conçue par Fabrice Dugied - puise exclusivement aux sources d'une collection sur la danse rassemblée au fil de sa carrière par la journaliste Lise Brunel (1922-2011). Telle une véritable partition pour corps et archives, la soirée se déroule en trois temps : dans le hall, une première découverte est proposée au public, une installation de documents, voix d'artistes en entretien, travail des mots dans les notes et articles, images rares de figures reconnues, oubliées, lumière et ombre, photos de danses contemporaines variées.
Un second temps se déroule dans ce lieu que la journaliste a beaucoup fréquenté : le théâtre. Sur le plateau, cinq danseurs, deux chercheuses et le chorégraphe « activent » l'archive à partir des outils chorégraphiques développés au cours de cette période riche et complexe qui a mené les danses modernes à nourrir les imaginaires du mouvement les plus divers.
La dernière étape de cette traversée dans le temps et l'espace - autrement dit cette danse, telle que la concevait Lise Brunel - laissera le spectateur « improviser » librement une nouvelle marche dans l'exposition, dans l'histoire de la danse telle que ses archives nous permettent de nous la raconter aujourd'hui ensemble.
Ninon Prouteau-Steinhausser

Durée totale environ 2h. Tarif C.
Détails tarifs, navettes : voir infos pratiques


Programme de salle

 


en savoir plus

Lise Brunel | Fabrice Dugied | Claude Sorin | Ninon Prouton-Steinhausser | Production

Lise Brunel
Après une formation scientifique, Lise Brunel travaille avec le chorégraphe expressionniste allemand Loudolf Schild de 1945 à 1948. Elle entame sa carrière de critique en 1958 pour le mensuel Danse et rythme. Elle écrira notamment pour le quotidien Le Matin de Paris (1977-1987), Politis ou encore Les saisons de la Danse. Dans le métier de journaliste de la danse, Lise Brunel a maintenu toute sa carrière l’exigence d’une écriture qui s’adresse à tous en militant pour la jeune danse française quand elle n’en était qu’à s’inventer. En juillet 2010, elle reçoit la distinction de Chevalier des Arts et des Lettres. Elle décède le 1er avril 2011 à Paris.

Fabrice Dugied
Né en 1963, il commence la danse en 1975 avec Suzon Holzer avant d’étudier les différentes techniques de la danse contemporaine. Plus tard, il étudie le Tai Chi, la technique Alexander et la danse d’expression africaine avec Elsa Wolliaston. Il chorégraphie, danse et enseigne depuis 1984 en France, en Europe et aux Etats-Unis et a collaboré avec des artistes comme Elsa Wolliaston, Jean-Claude Penchenat, Anne Théron, Redjep Mitrovitsa, Laura Sheleen, Claude Barthélemy, John Scott, Meredith Monk…

Claude Sorin
Artiste chorégraphique depuis 1987, Claude Sorin collabore avec plusieurs chorégraphes, tout en se formant auprès de Laurence Louppe et à l’Université Paris 8, puis enseigne l’histoire de la danse à des danseurs en formation. Elle conçoit Les voix de la danse, en partenariat avec l’Ina, studios d’écoute d’archives radiophoniques, fruit de ses recherches sur les paroles de danseurs à la radio.

Ninon Prouton-Steinhausser
Ninon Prouton-Steinhausser est en doctorat « recherche en danse » à l'Université Paris 8 sous la direction d'Isabelle Ginot. Sa thèse porte sur les enjeux et les spécificités de l'écriture critique en danse, à partir des textes d'André Levinson, Dinah Maggie, Lise Brunel et Laurence Louppe.

Production Les Zonards Célestes
Coproduction : La Briqueterie - CDC du Val de Marne | Théâtre Paul-Éluard - scène conventionnée pour la danse, Bezons |Les Quinconces - L’Espal - scène conventionnée pour la danse, Le Mans |CDC Atelier de Paris - Carolyn Carlson | Bourse de recherche 2013 du Centre National de la Danse
Avec le soutien de nos partenaires : Conseil général du Val d’Oise | Médiathèque du Centre National de la Danse* |Micadanses | Adami | DRAC Ile de France au titre de l’Aide au projet
* Les archives sonores de Lise Brunel peuvent être consultées à la Médiathèque du CND


Dans le cadre du week-end Trajectoires
UNE TRAVERSÉE DANS LE TEMPS DE LA DANSE
Une histoire d’artistes, une collection, une étude de cas, une messe des années soixante qui se rejoue au présent, un grand remix, un jardin d’idée ou un parcours au jardin, en piste pour deux belles journées de danse à Royaumont.
Spectacles, exposition, rencontres, promenades dans l’abbaye. Une invitation originale pour grands et petits à retraverser certaines histoires de la danse.


Week-end musical
Ce spectacle est disponible dans la FORMULE WEEK-END MUSICAL


Dîner buffet ou Formule en-cas "saveurs du potager" : voir infos pratiques


 

 

Présentation de l'exposition La collection Lise B.

Présentation du week-end

Réfectoire des moines

Ce réfectoire à deux nefs est l’un des rares exemples de ce type encore visibles en France.

Le réfectoire communique avec les cuisines par un guichet où les moines venaient chercher les plats qui y étaient préparés. Depuis la chaire sur le mur Ouest, un moine lisait durant les repas des textes saints aux autres moines : de ce fait, cette salle est également un lieu de méditation et d'édification, qui justifie une architecture de grande qualité.

Sous la conduite de Pierre-André Lablaude, le réfectoire et les cuisines des moines ont été totalement restaurés : 10 000 carreaux à motifs et 30 000 carreaux unis, fabriqués selon les méthodes du XIIIe siècle, recouvrent le sol ; les vitraux et la chaire du lecteur, les voûtes et les murs, les façades et le pignon Sud ont été restaurés, toute la couverture a été révisée ; dans le réfectoire, l’orgue Cavaillé-Coll a été entièrement restauré et un buffet a été créé.  

en savoir plus

Partenaires publics institutionnels
Ministère de la culture et de la communication Région Ile de France Val d'Oise Carnelle Pays-de-France
Partenaires publics de projets
Asnières sur Oise Luzarches
Mécènes - Piliers | Grands partenaires de projet
Comité Henry Goüin - mécénat collectif Fondation Daniel et Nina Carasso Fondation Vareille
Mécènes - Grands partenaires
Aéroports d Paris Caisse d'épargne Ile de France Groupe Caisse des Dépôts Fondation d'entreprises GDF SUEZ Schindler
Fondation Orange SACEM SCAPNOR, Mouvement E. Leclerc Fondation Arthur Honegger Fondation Hermès
Mécènes - Soutiens | Associés
Partenaires d'investissement
CIC Nord Ouest Fondation Louis Bonduelle Fondation de France Fondation Yves Rocher French American Cultural Society Champagne Construction Rénovation
Fondation Georges Truffaut Crédit Agricole Ile de France Mécénat Fondation Crédit Agricole Pays de France UPS
Donateurs particuliers
Les Amis de Royaumont Le Cercle Saint-Louis
Médias
France Musique Télérama La Croix ConcertClassic.com Classic Agenda
Ballroom La Terasse Paris Mômes FNAC