Amandine Beyer, Alexei Lubimov, Gli Incogniti

Un après-midi chez le Baron van Swieten

Nouveau programme

Festival, Musique
A Royaumont
sam 30 sept
2017
17:30
Amandine Beyer, Alexei Lubimov, Gli Incogniti

RÉFECTOIRE DES MOINES

Un concert de l'édition 2017 du Festival de Royaumont
Dans le cadre de la journée Concertos de Bach à Haydn

Formule week-end - Navettes - Restauration... voir onglet "infos pratiques / billetterie"


Amandine Beyer violon
Alexei Lubimov piano (Pianoforte viennois)
Gli Incogniti ensemble instrumental :
Alba Roca, Yoko Kawakubo, Flavio Losco, Katia Viel, Helena Zemanova violons
Marta Páramo, Ottavia Rausa altos
Marco Ceccato, Rebeca Ferri violoncelles
Baldomero Barciela violone
Anna Fontana clavecin

Biographie des artistes


 PROGRAMME

Joseph Haydn Concerto pour fortepiano en Fa majeur
C. P. E. Bach Sinfonia V en Si mineur
Joseph Haydn Concerto pour violon en Sol majeur
François-Xavier Richter Sinfonia I en Sib Majeur
Joseph Haydn Concerto pour violon et fortepiano en Fa majeur


Un après-midi chez le Baron van Swieten

Si le Baron van Swieten avait connu Royaumont, peut-être y aurait-il fait jouer le programme de cet après-midi... Car cet aristocrate cultivait un immense intérêt pour la musique, et son goût représente à la perfection l’état d’esprit des Incogniti à l’heure d’interpréter ces pièces de Haydn, C.P.E. Bach et Richter... C’est-à-dire une connaissance assidue de la musique déjà ancienne de J.S. Bach et Händel alliée à la curiosité de ses contemporains. Les liens entre Gottfried van Swieten et Royaumont ne s’arrêtent pas là, puisqu’il était lui-même un éminent collectionneur et bibliothécaire ! Au programme : trois concertos de Haydn au moment de ses débuts à la cour Esterhazy. Le musicien claviériste y avait à sa disposition un petit orchestre de virtuoses qui l’ont inspiré, tel le violoniste Luigi Tomasini. Et deux symphonies, caractéristiques des bouleversements qui sont en train de se produire dans la musique en Europe. Une symphonie "classique" bien qu’on y retrouve des réminiscences de Händel, écrite par Richter, un compositeur au style très élaboré qui travaillait à Mannheim.
Et l’œuvre la plus "moderne", la symphonie pour cordes en si mineur de C.P.E. Bach. Nous vous laissons juger des jeux d’influence, de respect, d’amitié qui relient toutes ces œuvres...

Durée : 2h05. Tarif A.


Programme de salle


Amandine Beyer, violon
* 2012 : concert Beethoven, Ladurner avec Pierre Goy. 2013 ; formation Sonates pour clavecin et violon obligé J.S. Bach avec Pierre Hantaï ; concert Sonates J.S. Bach avec Pierre Hantaï, concert Corelli opus 6 avec Gli Incogniti. 2014 et 2015 ; formations Sonates de Mozart avec Edoardo Torbianelli 1/2. 2015 : concert Mozart, Rust, Dussek et création avec Edoardo Torbianelli. 2016 : concert Beethoven, de l’art concertant au piano solo avec Malcolm Bilson et Tom Beghin, pianos. 2017 : formation Haydn, sonates pour piano et accompagnement de violon et violoncelle avec Kristian Bezuidenhout
Amandine Beyer est à l'heure actuelle une référence dans l'interprétation du répertoire baroque pour violon. Avec son ensemble Gli Incogniti, elle renouvelle les lectures des Quatre Saisons de Vivaldi (2007), l’opus VI de Corelli (2013) puis en solo des Sonates et Partitas de J. S. Bach (2011), ce qui lui vaut l’invitation d’Anne Teresa de Keersmaeker pour sa création 2013 Partita 2. Son activité musicale l'amène à jouer autour du monde avec différents groupes : les Cornets Noirs, les duos avec Pierre Hantaï, Kristian Bezuidenhout ou Laurence Beyer et son propre ensemble Gli Incogniti. Depuis 2010, elle est professeur à la Schola Cantorum Basiliensis où elle travaille en rapport étroit avec les professeurs d’Alexander technique Dorothe Meury et Alex Farkas. 

Alexei Lubimov, piano
* 2012 : formation Debussy avec Alain Planès, récital Les Préludes de Debussy. 2014 : création This is a dream, Lanterne Magique Satie-Cage avec Louise Moaty. 2015 : formation Beethoven. 2016 : formation Beethoven et ses contemporains avec Malcolm Bilson, Tom Beghin et Jeanne Roudet ; Nuit Beethoven avec Elizaveta Miller
Dernier élève de Heinrich Neuhaus au Conservatoire Tchaïkovski de Moscou, il y créa les œuvres de Cage et Riley, de Pärt, Denisov, Schnittke. Premier interprète sur pianos historiques en Union Soviétique et Directeur du département de musique ancienne au Conservatoire Tchaïkovski, il a enregistré les Préludes de Debussy, Cage « As it is » chez ECM, les dernières sonates op. 109, 110, 111 chez Zig-Zag Territoires ainsi que les sonates Clair de lune, Waldstein et Tempête sur piano Erard 1802 de la Cité de la Musique de Paris chez Alpha.

Gli Incogniti
* 2013 : Concert Op VI de A. Corelli

Depuis quelques années, Gli Incogniti est devenu un groupe emblématique dans le monde de l'interprétation historiquement informée. Leur nature ouverte et énergétique les amène à se plonger dans l'interprétation d'œuvres de compositeurs peu ou pas connus (comme N. Matteis), ou encore à vivifier des œuvres emblématiques comme les Quatre Saisons de Vivaldi ou les Concerti grossi de Corelli (leurs enregistrements de ces pièces ont reçu d'innombrables récompenses : Diapason d'or, Choc de Classica, Editor's choice, Preis der deutschen Schallplattenkritik...).

*Collaborations antérieures avec Royaumont


Dans le cadre de la journée Concertos de Bach à Haydn

Plaisirs formels portés à incandescence par trois compositeurs d’exception : Bach dans l’intégrale des six Concertos brandebourgeois, Haydn avec ses trois concertos pour violon et/ou pianoforte, Scarlatti et ses recherches sur les danses populaires… Des artistes passionnants et émouvants relèvent pour nous leur défi !


Royaumont vous recommande aussi

Présentation du programme 2017

Royaumont 2015 
Amandine Beyer et Edoardo Torbianelli

Amandine Beyer et Gli Incogniti
The Complete Concerti Grossi - Outhere Music

Alexei Lubimov
Beethoven's Sonata №14, op.27 №2, Сis-moll

voir plus

Réfectoire des moines

Ce réfectoire à deux nefs est l’un des rares exemples de ce type encore visibles en France.

Le réfectoire communique avec les cuisines par un guichet où les moines venaient chercher les plats qui y étaient préparés. Depuis la chaire sur le mur Ouest, un moine lisait durant les repas des textes saints aux autres moines : de ce fait, cette salle est également un lieu de méditation et d'édification, qui justifie une architecture de grande qualité.

Sous la conduite de Pierre-André Lablaude, le réfectoire et les cuisines des moines ont été totalement restaurés : 10 000 carreaux à motifs et 30 000 carreaux unis, fabriqués selon les méthodes du XIIIe siècle, recouvrent le sol ; les vitraux et la chaire du lecteur, les voûtes et les murs, les façades et le pignon Sud ont été restaurés, toute la couverture a été révisée ; dans le réfectoire, l’orgue Cavaillé-Coll a été entièrement restauré et un buffet a été créé.  

en savoir plus

Partenaires publics institutionnels
Ministère de la culture et de la communication Région Ile de France Val d'Oise Carnelle Pays-de-France
Partenaires publics de projets
Asnières sur Oise Luzarches
Mécènes - Piliers | Grands partenaires de projet
Comité Henry Goüin - mécénat collectif Fondation Daniel et Nina Carasso Fondation Vareille
Mécènes - Grands partenaires
Aéroports d Paris Caisse d'épargne Ile de France Groupe Caisse des Dépôts Fondation d'entreprises GDF SUEZ Schindler
Fondation Orange SACEM SCAPNOR, Mouvement E. Leclerc Fondation Arthur Honegger Fondation Hermès
Mécènes - Soutiens | Associés
Partenaires d'investissement
CIC Nord Ouest Fondation Louis Bonduelle Fondation de France Fondation Yves Rocher French American Cultural Society Champagne Construction Rénovation
Fondation Georges Truffaut Crédit Agricole Ile de France Mécénat Fondation Crédit Agricole Pays de France UPS
Donateurs particuliers
Les Amis de Royaumont Le Cercle Saint-Louis
Médias
France Musique Télérama La Croix ConcertClassic.com Classic Agenda
Ballroom La Terasse Paris Mômes FNAC