El Amor Brujo

L'Amour Sorcier

Essence de la musique de Manuel de Falla

Festival, Musique
A Royaumont
sam 15 sept
2018
17:30
El Amor Brujo

RUINES DE L'ABBATIALE

Un concert de l'édition 2018 du Festival de Royaumont
Dans le cadre du week-end L'art du partage

Formule week-end - Navettes - Restauration :  voir onglet "infos pratiques / billetterie"


Euskal Barrokensemble 
María José Pérez chant
María Moreno danse
Miren Zeberio violon baroque
Vicente Parrilla flûtes
Elies Hernandis sacqueboute
Pablo Martín Caminero contrebasse
David Chupete percussion

Enrike Solinís guitares, lavta (luth), arrangements et directeur artistique

Biographies des artistes


PROGRAMME

Manuel de Falla (1876-1946) - Dimitrie Cantemir (1673-1723) Bestenigar-Escena
Joaquín Rodrigo (1901-1999) Traditionnel Introducción - Seguiriya
Manuel de Falla Pantomima Canción del Amor Dolido
Gaspar Sanz (1640-1710) - Nicola Matteis (1670-1714) Traditionnel Chaconna-Guajira
Joaquín Rodrigo Allegro del pescador
Girolamo Kapsberger (1580-1651) - Manuel de Falla Pasacalle en Círculo Mágico
Traditionnel iranien - Manuel de Falla Koumiss y Fuego Fatuo
Gaspar Sanz Canarios
Manuel de Falla Danza ritual del fuego
Traditionnel (Cancionero de Olmeda) Taranta de la Siega
Joaquín Rodrigo Adagio
Antonio de Santa Cruz (ca 1700) - Manuel de Falla Xácara del juego de Amor
Manuel de Falla Las campanas del amanecer


El Amor Brujo
L'Amour Sorcier - Essence de la musique de Manuel de Falla

Manuel de Falla composa El Amor Brujo en s’inspirant de légendes et d’anciens airs gitans et recréa l’essence même de la musique andalouse. Par la présence d’une cantaora, nous souhaitons partager l’admiration qu’éprouvait Falla pour le chant andalou. En faisant entendre le son de la lyra, du lavta ou des percussions perses, notre intention est de rehausser le message d’exotisme auquel se réfère l’auteur dans sa partition originale. Les œuvres interprétées ici s’approchent de la tradition. Elles valorisent ce qui a marqué et imprégné l’être humain des messages musicaux de jadis. En reprenant leur approche structurelle, leur art du développement thématique et leur sensibilité, nous pouvons faire entendre leur propres chants, enivrés d’arômes populaires. C’est ce que Falla, Rodrigo ou Tárrega se proposèrent et réalisèrent de façon magistrale. Ils sont devenus des précurseurs du courant de musique ancienne le plus actuel, celui qui donne au musicien la parole en tant que créateur de son propre discours basé sur le savoir et la connaissance des sources cultes autant que traditionnelles, lui permettant ainsi d’habiller son message d’une couleur et d’une vitalité personnelles.
Enrike Solinís

Durée : 1h30. Tarif C.

Euskal Barrokensemble reçoit le soutien de l’INAEM (Instituto nacional de las artes escénicas y de la música) et de l’Instituto Etxepare.
En partenariat avec l’Association Flamenco en France et l’Association ATIKA Flamenco Paris.
Partenaire historique de Royaumont, la Sacem soutient les Programmes Musiques Transculturelles et Voix Nouvelles de la Fondation.
Le Groupe ADP est Grand Partenaire de la Fondation Royaumont et soutient son rayonnement international ainsi que ses programmes d’échanges artistiques et actions de sensibilisation à la culture pour les enfants et jeunes riverains des plateformes aéroportuaires d’Ile-de-France.

     


Programme de salle



Enrike Solinis et Euskal Barrokensemble - El Amor Brujo, documentaire
Voir d'autres vidéos

 

Euskal Barrokensemble (ensemble baroque basque)
Fondé par Enrike Solinís en 2006, Euskal Barrokensemble est un ensemble à géométrie variable, composé de jeunes musiciens venant des quatre coins du monde. Enrike Solinís cherche à combiner le grand talent et les compétences de ses membres avec l'enthousiasme et la fraîcheur des interprétations, abordant un large répertoire - musique ancienne, classique et populaire, tout en présentant la musique d'une manière intime, créative et sans idées préconçues. Acclamé tant par les critiques que par le grand public pour ses nombreux concerts, l’ensemble a enregistré trois disques et un DVD live.

Enrike Solinís
* 2015 : Interludes Danses baroques et populaires
Né à Bilbao, il a étudié la guitare et de la musique ancienne à Bilbao et à Barcelone. Lauréat de nombreux prix internationaux, il est considéré comme l'un des plus grands virtuoses de sa génération. Il a joué avec des ensembles prestigieux tels que Hesperion XXI, Le Concert des Nations, la Capella Real de Catalunya, l'Akademie für Alte Musik et Le Concert d'Astrée. Il est programmé dans de grands festivals et théâtres internationaux. Il dirige son propre ensemble de musique baroque, Euskal Barrokensemble fondé à Bilbao en 2006.
www.solinis.com

* collaborations antérieures avec Royaumont


Dans le cadre du week-end L'art du partage - Journées du patrimoine
Les artistes au programme de ce week-end ont en commun l’art du partage, thème des Journées européennes du patrimoine cette année. Adeptes de la rencontre, du croisement des langages musicaux et des cultures, ces artistes puisent dans leurs racines pour créer un présent vibrant. Une journée dédiée au Flamenco, patrimoine immatériel de l’humanité, et une journée autour de la flûte, instrument présent dans toutes les cultures du monde depuis la nuit des temps, nous feront partager passion, méditation, rêverie, et ressentir rythme, souffle, vibrations.

 


Royaumont vous recommande aussi

 


Pour aller plus loin…

Ruines de l'abbatiale

Dans ce grand espace aujourd'hui vide s'élevait jusqu'en 1792 le bâtiment le plus important du monastère : avec une nef d'une longueur de 106 m et d'une hauteur d'environ 28 m, l'église avait à peu près les dimensions de la cathédrale de Soissons.

On peut encore se faire une idée de son plan : en direction du parc, les fondations d'un chœur à sept chapelles rayonnantes sont visibles ; au sud, le mur mitoyen du cloître est intact. Des fragments de colonnes et des chapiteaux suggèrent la largeur de la nef et des bas-côtés. La tourelle du transept nord — restée debout — témoigne de la qualité de l'appareil et du dessin architectural de l'ensemble. Elle permet aussi de reconstituer l'élévation intérieure du transept avec ses ouvertures.

Face à la tourelle, sur le mur du bras sud du transept, un fragment de draperie de stuc rouge marque l'ancien emplacement du tombeau du Prince Henri de Lorraine (aujourd’hui dans le réfectoire). Pour pénétrer dans le cloître, on emprunte le passage qu'utilisaient les moines (la porte rouge).

Découvrez aujourd'hui la reconstitution numérique en trois dimensions de l'église dans son état médiéval.

en savoir plus

 

Partenaires publics institutionnels
Ministère de la culture et de la communication Région Ile de France Val d'Oise Carnelle Pays-de-France
Partenaires publics de projets
Asnières sur Oise Luzarches
Mécènes - Piliers | Grands partenaires de projet
Comité Henry Goüin - mécénat collectif Fondation Daniel et Nina Carasso Fondation Vareille
Mécènes - Grands partenaires
Aéroports d Paris Caisse d'épargne Ile de France Groupe Caisse des Dépôts Fondation d'entreprises GDF SUEZ Schindler
Fondation Orange SACEM SCAPNOR, Mouvement E. Leclerc Fondation Arthur Honegger Fondation Hermès
Mécènes - Soutiens | Associés
Partenaires d'investissement
CIC Nord Ouest Fondation Louis Bonduelle Fondation de France Fondation Yves Rocher French American Cultural Society Champagne Construction Rénovation
Fondation Georges Truffaut Crédit Agricole Ile de France Mécénat Fondation Crédit Agricole Pays de France UPS
Donateurs particuliers
Les Amis de Royaumont Le Cercle Saint-Louis
Médias
France Musique Télérama La Croix ConcertClassic.com Classic Agenda
Ballroom La Terasse Paris Mômes FNAC