Opus contra naturam

Festival, Musique
A Royaumont
dim 9 sept
2018
12:00
Opus contra naturam

GRAND COMBLE

Un concert de l'édition 2018 du Festival de Royaumont
Dans le cadre du week-end Opus contra naturam

Formule week-end - Navettes - Restauration :  voir onglet "infos pratiques / billetterie"


Claudia Chan piano

Claudia Chan est en résidence à la Fondation Royaumont et à la Médiathèque Musicale Mahler (2017-2020).

Biographies des artistes


PROGRAMME

Claude Debussy (1862-1918) Étude pour les cinq doigts
Brian Ferneyhough (Royaume-Uni, 1943) Opus contra naturam - création française
Claude Debussy Préludes, Premier livre, Feuilles mortes
Claude Debussy Préludes, Premier livre, La sérénade interrompue
Mark Andre (France, 1964) iv 1
Claude Debussy Préludes, Premier livre, La cathédrale engloutie
Matthew Chamberlain (Etats-Unis, 1990)* Nouvelle œuvre** - création mondiale

* Lauréat Fondation Royaumont | ** Commande de la Fondation Royaumont


Opus contra naturam

Opus contra naturam est une expression venant de l’alchimie : elle définit la genèse « non naturelle » d’une substance, d’un produit, ou, éventuellement, de la vie. Chez Ferneyhough, dans cette œuvre pour piano récitant, située au cours de son opéra Shadowtime, elle évoque le phénomène de transsubstantiation caractérisant la naissance de l’œuvre d’art, qui s’affranchit de la nature proprement physique de ses constituants en une synthèse nouvelle et infrangible, et s’extirpe de son origine pour atteindre l’universel et l’intemporel.

Cette opposition entre l’artifice et la nature habite les titres de Debussy : feuilles / mortes ; cathédrale / engloutie. L’image de l’édifice enseveli sous les eaux doit sa puissance à sa nature véritablement alchimique : opus contra naturam, elle flotte sur les vagues aquatiques, tout comme le prélude lui-même est porté par les vibrations de l’air. Enfin, chez Mark Andre, c’est une surenchère dans l’artefact qui est agissante : le piano, objet d’art, est actionné aussi par un jeu sur les cordes : une nouvelle fois, l’action directe sur les matières (feutre, métal, bois) ouvre des espaces nouveaux et jusqu’ici cachés, ici de nature psychologique et métaphysique.

Durée : 1h10. Tarif C.

En partenariat avec la Fondation Camargo.
En coproduction avec la Médiathèque Musicale Mahler (MMM), fondée par Maurice Fleuret et Henry-Louis de La Grange.
Avec le soutien d'EY, mécène principal de la Médiathèque Musicale Mahler.

Ce concert est enregistré par France musique.


Programme de salle


Claudia Chan : portrait d'une artiste en résidence - Benjamin Travade
Voir d'autres vidéos

 

Claudia Chan
Artiste en résidence à Royaumont et à la Médiathèque Musicale Mahler (2017-2020)
*2017 : Concert Enfances ; Académie Voix Nouvelles
Surnommée « ambassadrice de la musique d’aujourd’hui » par l’Ottawa Citizen et « pianiste puissante, expressive et énergique » par le directeur artistique du Concours Eckhardt-Gramatte, Claudia Chan a été récemment nommée lauréate du Concours International de piano d’Orléans 2016, où elle a reçu le prestigieux prix Claude Helffer ; sa création de la pièce renk de Matthias Krüger a remporté le prix Yvonne Chevillion-Bonnaud.
www.claudiachan.ca

* collaborations antérieures avec Royaumont


Dans le cadre du week-end Opus contra naturam
Un week-end de concerts qui explore la relation entre nature et art, en utilisant avantageusement le cadre de l’abbaye. La nature entoure le spectateur, mais porte aussi les ondes sonores jusqu’à ses oreilles. Opus contra naturam : œuvre contre nature, ainsi était désigné le travail de l’alchimiste, qui, de bien des manières, se rapproche de celui de l’artiste.


Spécial Amis de Royaumont

Cet événement fait partie de la journée de rencontre des Amis de Royaumont intitulée "A la rencontre des musiques d'aujourd'hui".
En savoir plus  


Royaumont vous recommande aussi

 


Pour aller plus loin…

Salle des Charpentes

C’est dans cette salle haute, installée au-dessus d’un canal transversal et accessible depuis l’ancien dortoir des moines, que se trouvaient jadis les latrines médiévales. Soigneusement restaurée en 1992-1993, elle accueille désormais des activités artistiques – sa configuration sans colonnes, rare dans l’abbaye, la rend particulièrement propice aux activités chorégraphiques – ainsi que des séminaires d’entreprise.

En savoir plus

Partenaires publics institutionnels
Partenaires publics de projets
Mécènes - Piliers
Mécènes - Grands partenaires
Mécènes - Partenaires
Mécènes - Soutiens | Associés
Partenaires d'investissement
Donateurs particuliers
Médias