Couperin : Bruits de guerre et chants d’oiseaux

Festival, Musique
A Royaumont
sam 29 sept
2018
12:00
Couperin : Bruits de guerre et chants d’oiseaux

CLOÎTRE, JARDIN DES 9 CARRES, SALLE DES CHARPENTES

Un concert de l'édition 2018 du Festival de Royaumont
Dans le cadre des 350 ans de la naissance de François Couperin (1668-1733)

Formule week-end - Navettes - Restauration :  voir onglet "infos pratiques / billetterie"


Ensemble Sarbacanes
Neven Lesage, Gabriel Pidoux hautbois
Alejandro Pérez Marin basson
Loris Barrucand clavecin Goujon collection Jean Luc Ho

Biographies des artistes


PROGRAMME

François Couperin (1668–1733)
Pièces pour clavecin transcrites à deux dessus :
Les Fauvètes plaintives, la Linote effarouchée, La Triomphante, les Vergers Fleuris, Les Pèlerines, les Bergeries, les Musettes de Choisy et de Taverny, la Julliet, La Fleurie ou la tendre Nanette.
La Steinkerque, sonade en trio.


Couperin : Bruits de guerre et chants d’oiseaux

Les pièces de clavecin de François Couperin, souvent descriptives (fanfares, chants d’oiseaux ou de bergers…) firent une telle sensation de son vivant qu’elles furent l'objet de nombreuses transcriptions, comme en témoigne un important manuscrit anonyme de la BNF pour "deux dessus sans basse" récemment redécouvert.
Instrument des bergers par excellence, le hautbois a incarné depuis le milieu du XVIIe siècle le climat pastoral, avant de devenir, du fait de ses qualités acoustiques, l’outil des régiments militaires pour délivrer les signaux sonores sur le champ de bataille. Les hautboïstes étaient d’ailleurs mousquetaires et, pour les meilleurs, appartenaient à la Grande Ecurie du Roy. La sonade La Steinkerque décrit la bataille sanglante gagnée sur le Prince d’Orange par le Maréchal de Luxembourg en 1692, elle sera portée par deux hautbois, un basson et un clavecin, la colorant ainsi de son caractère martial et dramatique.
Neven Lesage, hautboïste, a sélectionné plusieurs pièces de clavecin transcrites à deux dessus pour introduire cette journée par une déambulation dans les jardins de Royaumont.

Durée : 45 min. Tarif C.


Programme de salle


Sarbacanes est un ensemble à plusieurs visages dédié à la musique du XVIIIe siècle mettant à l’honneur les instruments à vent, couvrant des répertoires allant de la sonate en trio aux sérénades à grand effectif de l’époque classique. Les projets en cours témoignent de la diversité des activités de l’ensemble : sonates de Zelenka (Venise, Fondation Cini), ouvertures avec cors de chasse de Telemann (enregistrement de la Fondation Meyer), Dialogus de Bach pour soprano et basse (collaboration avec Caroline Arnaud et Renaud Bres), ainsi qu’un projet d’octuor à vent classique qui verront le jour en 2018.


Dans le cadre de la journée 350 ans de la naissance de François Couperin (1668-1733)
Au cœur du « Grand Siècle » marqué par les guerres, le faste des arts à la française, les codes de la cour de Louis XIV, François Couperin témoigne en musique de ce qui l’émeut. Bruits de guerre, poésie, recherche d’une synthèse des goûts italiens et français, intimité de ce qui le touche, ferveur religieuse composent cette programmation conjointe du Festival Baroque de Pontoise et de Royaumont, passage de relais entre Bertrand Cuiller et Jean-Luc Ho qui lui succède comme claveciniste en résidence.

 


Royaumont vous recommande aussi

 


Pour aller plus loin…

 

Dans le cadre de la 2e édition de Jardins ouverts en Ile-de-France

 

Cloître

Trait marquant de ce cloître, sa taille, et sa forme : de vastes dimensions, il est rectangulaire et non pas carré, ses galeries mesurant pour celles orientées est-ouest, 48,35 m, et 46,80 m pour les deux autres.
L'eau y est très importante. On la trouve d'ailleurs fréquemment au centre des cloîtres : en effet, elle est propice à la méditation, et suggère les fleuves du Paradis.
A Royaumont, le départ des moines et l'installation d'une filature a sans doute modifié profondément le cloître.
De 1986 à 1997, le cloître a fait l’objet de plusieurs tranches de travaux : restauration, drainage, définition de l’emplacement du lavabo des moines, restitution de deux réseaux d’arcatures de la galerie sud. En 2003 et 2004, reprise des contreforts et restauration des voûtes de la galerie ouest. En 2007, les travaux d’étanchéité des terrasses du cloître et la restitution des garde-corps en pierre de taille ont été terminés. En 2010, le jardin du cloître a été restauré d’après le plan de 1912 du paysagiste Achille Duchêne.

Partenaires publics institutionnels
Ministère de la culture et de la communication Région Ile de France Val d'Oise Carnelle Pays-de-France
Partenaires publics de projets
Asnières sur Oise Luzarches
Mécènes - Piliers | Grands partenaires de projet
Comité Henry Goüin - mécénat collectif Fondation Daniel et Nina Carasso Fondation Vareille
Mécènes - Grands partenaires
Aéroports d Paris Caisse d'épargne Ile de France Groupe Caisse des Dépôts Fondation d'entreprises GDF SUEZ Schindler
Fondation Orange SACEM SCAPNOR, Mouvement E. Leclerc Fondation Arthur Honegger Fondation Hermès
Mécènes - Soutiens | Associés
Partenaires d'investissement
CIC Nord Ouest Fondation Louis Bonduelle Fondation de France Fondation Yves Rocher French American Cultural Society Champagne Construction Rénovation
Fondation Georges Truffaut Crédit Agricole Ile de France Mécénat Fondation Crédit Agricole Pays de France UPS
Donateurs particuliers
Les Amis de Royaumont Le Cercle Saint-Louis
Médias
France Musique Télérama La Croix ConcertClassic.com Classic Agenda
Ballroom La Terasse Paris Mômes FNAC