L’Atelier d’Antoine Vater 1715–1759

Aurélien Delage, Aline Zylberajch

Festival, Musique
A Royaumont
sam 21 sept
2019
17:30
L’Atelier d’Antoine Vater 1715–1759

REFECTOIRE DES MOINES

Un concert de l'édition 2019 du Festival de Royaumont
Dans le cadre de la journée Bach et Telemann

Formule week-end - Navettes - Restauration :  voir onglet infos pratiques / billetterie


Aurélien Delage clavecin Vater et traverso
Aline Zylberajch clavecin
Guillaume Rebinguet Sudre violon
Nima Ben David viole de gambe

Biographies des artistes


PROGRAMME

Hanovre - Les années d’apprentissage (1689-1715)
Georg Friedrich Haendel (1685-1759) Sonate en trio HWV 386 (vers 1710, ed. 1733)  - Andante - Adagio - Allegro ma non troppo Largo
 - Allegro

Arrivée à Paris (1715)
François Couperin (1668-1733) Cinquième Prélude de L’Art de toucher le clavecin (1716-17)*  - Allemande à deux clavecins du Neuvième Ordre (1717) **  - Musette de Taverny du Quinzième Ordre (1722) **

Visite de Telemann (1737-1738)
Georg Philipp Telemann (1681-1767) Nouveaux quatuors parisiens (1738), n°6 en mi m. - Prélude - Gay - Vite - Gracieusement - Distrait - Modéré

Antoine Vater, juré de la communauté (1734)
Jacques Duphly (1715-1789) La de Vatre, Second Livre (1748) *
Armand-Louis Couperin (1727-1789) La Blanchet (1751) *
Jean-Philippe Rameau (1683-1764) Ouverture des Indes Galantes (1735) **

Annonce de L’Avant-Coureur (1759) - Vente des derniers instruments
Louis-Gabriel Guillemain (1705-1770)
Sonate III tirée des Six Sonates en quatuors ou conversations galantes et amusantes entre une flûte traversière, un Violon, une basse de Viole et la basse continue, op. 12 (1743) Allegro moderato - Larghetto - Aria - Allegro

* clavecin seul - ** deux clavecins


L’Atelier d’Antoine Vater 1715–1759 : une rencontre franco-allemande

Paris fut au XVIIIe siècle un grand foyer de facture instrumentale. Parmi de nombreux artisans, Antoine Vater, originaire du port de Hanovre, fut l’un des plus réputés. Installé à partir de 1715 dans la capitale, il se fit une place de choix auprès du public parisien, devint l’un des jurés de la communauté des facteurs de clavecins en 1734, eut en apprentissage Jean-Henri Hemsch et côtoya les plus grands musiciens du moment. En 1737-38, il hébergea son célèbre compatriote Georg Philipp Telemann, invité au Concert Spirituel pour jouer auprès des plus grands artistes du moment ses Concerts Parisiens, dont Blavet à la flûte, Forqueray fils à la viole, et l’italien Guignon au violon.
Aurélien Delage imagine de possibles échanges musicaux dans l’atelier de Vater, de son arrivée à Paris à la fermeture de son atelier en 1759 illustrée par une annonce du Mercure nous apprenant qu’il était possible d’y trouver « de bons clavecins tant de Rückers que de sa façon ».
Enfin, à la fin de sa vie, il a sûrement côtoyé de jeunes musiciens et facteurs de pianoforte d’origine germanique tels Gottfried Eckard ou Johann Andreas Stein, insufflant dans les salons parisiens un goût nouveau.

Durée : 1h30. Tarif A.

Ce concert est enregistré par France musique.


Programme de salle



F. Couperin, La Ténébreuse - Aurélien Delage

 

Aurélien Delage flûtiste et claveciniste
* 2018 Concert et résidence Les Nations de François Couperin avec Jean-Luc Ho
Aurélien Delage, lauréat du CNSMDP, fonde le département de musiques anciennes au CRR de Bordeaux et se passionne pour la facture instrumentale : clavecins, clavicordes, le piano-forte au XVIIIe, et collabore avec le Musée de la Musique de Paris. Il est à l’initiative de la restauration de l’orgue Renaissance de Saint-Amand-de-Boixe en Charente. Il joue dans de nombreux ensembles Concert Spirituel, Chapelle Rhénane, Correspondances…

Aline Zylberajch clavecin
* 2013 : atelier de formation CPE Bach, le rôle créatif de l’interprète avec Olivier Fourés. 2015 : atelier de formation Sonates de Scarlatti au clavecin et au pianoforte avec Pierre Hantaï ; spectacle Ecouter la danse, voir la musique, Scarlatti-CPE Bach avec Olivier Fourés. 2018 : résidence de création et concert Couperin entre les lignes
L'expérience d'Aline Zylberajch est nourrie depuis de nombreuses années par sa passion pour la diversité des paysages sonores des claviers anciens, par la fréquentation de la musique vocale, à travers l'opéra, la cantate, le lied, dont elle s'attache à découvrir les résonances dans l‘écriture pour le clavier, et par son goût pour l'enseignement. Elle a réalisé de nombreux enregistrements discographiques, très favorablement accueillis : Scarlatti, Froberger, CPE Bach, Haydn, Mozart... et notamment son Couperin, Diapason en 2002, puis réédité dans les indispensables de Diapason.

Nima Ben David viole de gambe
* 2018 : concert et résidence Les Nations de François Couperin avec Jean-Luc Ho
Nima Ben David, gambiste recherchée s’est illustrée au disque dans la musique française : les Tombeaux de Monsieur de Sainte Colombe et de Monsieur de Lully de Marin Marais, les pièces de violes de Couperin et Antoine Forqueray, la musique anglaise pour viole de Captain Tobias Hume et Yédid Néfèsh (poèmes judéo-espagnols). Elle enseigne au CRR de Boulogne-Billancourt.

Guillaume Rebinguet Sudre violon
Inspiré par divers domaines artistiques, Guillaume Rebinguet Sudre est un musicien singulier. Violoniste, il joue également le clavecin. Il s’attache à restituer une interprétation spontanée, respectant le contexte de création des œuvres, et apprécie les projets originaux. Son enregistrement des sonates d'Albinoni a été remarqué ainsi que son travail sur Bach, réalisé avec l'Ensemble Baroque Atlantique qu'il dirige. Il est également facteur de clavecins et conduit des recherches sur les violons anciens.


Dans le cadre de la journée Bach et Telemann
Cette journée retrace une évolution capitale de l’écriture musicale entre styles ancien et moderne, entre baroque et pré-romantisme au travers de deux rencontres fondatrices : la venue de Telemann à Paris chez le facteur de clavecins Vater en 1738, la visite de Jean-Sébastien Bach à la cour de Prusse en 1747 où Bach joue sur un pianoforte Silbermann. La copie du clavecin Vater 1732 commandée par la Fondation Royaumont sera au cœur de cette journée.


Pass journée Bach et Telemann - Samedi 21 septembre
Ce Pass inclut 3 spectacles au tarif préférentiel de 63 € (au lieu de 90 €)Telemann l’ingénieuxL’Atelier d’Antoine Vater, Nuit Jean-Sébastien Bach à la Cour de Frédéric II de Prusse.
Il vous donne également accès au monument, aux trois jardins remarquables, aux rencontres, expositions, projection (selon le programme du jour), aux visites guidées et au parcours de visite numérique…

Accéder à ce pass journée


Royaumont vous recommande aussi

 

 

Réfectoire des convers


Deuxième plus grande salle de l’abbaye, l’ancien réfectoire des frères convers a été entièrement réhabilité en 2014 pour différents usages, répétitions, visites, événementiel, réceptions, etc., en prolongement de ceux déjà existants dans l’ancien réfectoire des moines et les anciennes cuisines.

Situé à l’angle Sud-ouest de l’ensemble des bâtiments abbatiaux, l’ancien réfectoire des convers est une vaste salle de six travées voûtées d’ogives. Construit au XIIIe siècle, il constituait avec le cellier au nord et le dortoir à l’étage, un ensemble dédié aux frères convers et séparé du reste de l’abbaye par une ruelle intérieure, encore clairement identifiable aujourd’hui.

Salle de théâtre, de réception ou encore salle de bal à l’époque industrielle, cette pièce de 300 m² fut entièrement restaurée dans le dernier tiers du XIXe siècle pour redevenir un réfectoire, mais cette fois pour les pensionnaires du noviciat de l’Association de la Sainte-Famille de Bordeaux.
Employé comme entrepôt lors des trente dernières années, son volume originel avait été altéré par l’installation de cloisons et d’entresolements et d’importants désordres liés à l’humidité avaient gagné les maçonneries, au niveau des reins de voûte et des murs gouttereaux.

en savoir plus

Partenaires publics institutionnels
Partenaires publics de projets
Mécènes - Piliers
Mécènes - Grands partenaires
Mécènes - Partenaires
Mécènes - Soutiens | Associés
Partenaires d'investissement
Donateurs particuliers
Médias