Schumann, la vocalité au piano

Laura Fernandez Granero, Marie Soldat Ensemble

Festival, Musique
A Royaumont
sam 28 sept
2019
18:00
Schumann, la vocalité au piano

SALLE DES CHARPENTES

Un concert de l'édition 2019 du Festival de Royaumont
Dans le cadre de la journée Schumann poète

Formule week-end - Navettes - Restauration :  voir onglet infos pratiques / billetterie


Laura Fernandez Granero piano
Marie Soldat Ensemble :
Jeanne-Marie Lelièvre
soprano, Leila Schayegh violon, Johannes Gebauer violon,
Irina Alexandrowna–Gebauer alto, Aldo Mata violoncelle

Biographies des artistes


PROGRAMME

Robert Schumann
Schön Hedwig op. 106 : ballade de Fr. Hebbel, mélodrame, déclamation avec accompagnement de piano
Genoveva (Opera) op. 81 (Sélection)
So wenig Monden erst (Duo pour soprano et violoncelle, transcrit par L. Fernandez Granero)
O Weh des Scheidens (Aria pour soprano)
Wenn ich ein Vöglein war (Duo pour soprano et alto transcrit par L. Fernandez Granero)
Die Flüchtlinge Op. 122, No. 2 : ballade de Percy Shelley ; mélodrame, déclamation avec accompagnement de piano
Deux Lieder de Clara / Robert Schumann (Sélection) et leurs transcriptions par Laura Fernandez Granero Concerto pour piano Op. 54 en la mineur (transcription de Jeremy Liu)
I. Allegro affetuoso II. Intermezzo III. Allegro vivace


Schumann, la vocalité au piano
Laura Fernandez Granero s’intéresse à la vocalité au piano, thématique étudiée à Royaumont lors de résidences de recherches conjointes en 2015 et 2016 entre l’Université Paris-Sorbonne et la Schola Cantorum Basilienlis. Ce concert propose quatre expériences successives d’intégration de la voix dans le discours musical et poétique de Robert Schumann : le mélodrame, la mélodie ou l’air d’opéra accompagnés, leur transcription au piano et enfin le lyrisme du concerto pour piano accompagné d’un quatuor à cordes. Ainsi des ballades de Friedrich Hebbel et de Percy Shelley seront proférées dans l’écrin d’un piano évocateur des images poétiques du premier romantisme fantastique, trois airs tirés de l’opéra méconnu Genoveva feront chanter la voix de l’héroïne avec les « voix masculines » représentées par l’alto et le violoncelle accompagnées au piano, plusieurs transcriptions au piano des lieder de Robert Schumann réalisées par Clara Schumann pour le public français illustreront une vocalité au piano. Entourés d’excellents interprètes-chercheurs de la Schola Cantorum Basiliensis et de l’Université de Berne, Laura Fernandez Granero nous fera entendre le concerto pour piano de Schumann.

Durée : 1h. Tarif B.



Laura Fernandez Granero - Robert Schumann, Sonata Op. 14 - Quasi Variazioni

 

Laura Fernandez Granero piano
* 2014 et 2015 : formations Sonates de Mozart avec Edoardo Torbianelli. 2015 : concert Mozart, Rust, Dussek et création avec Edoardo Torbianelli. 2016 : atelier Vocalité au piano ; formation Chopin la vocalité instrumentale, profils rythmiques et geste musical avec Edoardo Torbianelli, Ulrich Messthaler et Jeanne Roudet ; deux ateliers d’interprétation : Sonate pour piano et accompagnement de violon et La vocalité au piano. 2017 : festival et colloque. 2018 : atelier de formation Schubert avec Malcolm Bilson et Chiara Banchini ; résidence de recherche autour du piano chantant ; concert La Virtuosité de maîtres à élèves dans le cadre du Festival Pianos, Pianos aux Bouffes du Nord
Diplômée avec félicitations de la Schola Cantorum Basiliensis en pianoforte et clavecin, Laura Fernandez Granero s’implique dans l’interprétation historiquement informée des répertoires romantiques en croisant les sources écrites et enregistrées des derniers pianistes romantiques du XIXe siècle. Elle a été invitée au symposium “Correct but not beautiful” à Sydney en 2018. Elle joue au Festival Oude Muziek à Utrecht (Fabulous Fringe), au TivoliVredenburg (Grote Zaal), au Festival Geelvinck, à Barcelone, Madrid, Séville, à Royaumont et Paris. Elle organise à Madrid des colloques avec des musiciens chercheurs du monde entier.

Jeanne-Marie Lelièvre soprano
Née en 1991, Jeanne-Marie Lelièvre intègre le Jeune chœur de la Maîtrise de Notre Dame de Paris sous la direction de Lionel Saw, maître de chapelle et de Sylvain Dieudonnée pour le chant grégorien. En 2018 elle obtient un Bachelor dans la classe de Rosa Dominguez à la Schola Cantorum de Bâle après avoir étudié avec Isabelle Poulenard et Anne Constantin. Dans le cadre de sa formation, elle suit des masterclass avec Paul Tripels, Andrea Marcon, Hopkinson Smith, EvelynTubb, Ulrich Messthaler, Margreet Honig, Flavio Ferri-Benedetti, Gabriel Garrido, Victor Torres et Edoardo Torbianelli.

Leila Schayegh violon
Leila Schayegh est professeur à la Schola Cantorum Basiliensis depuis 2010. Ses disques Bach (avec Halubeck), Benda ou Myslivecek (avec Luks) ont été remarqués par la critique (Diapason de l’année, Grammophone Award, Schallenplattpreis). Elle joue avec l’ensemble Gli Angéli Genève (Stephan MacLeod), notamment la quasi-totalité des cantates de J. S. Bach. Leila Schayegh étend son répertoire en direction du classique et du romantique. Les sonates pour violon de Brahms avec Jan Schultsz sont parues en 2018 pour le label Glossa.

Johannes Gebauer violon
Johannes Gebauer s’est d’abord engagé dans l’interprétation historiquement informée du violon dans de grandes aventures baroques : Academy of ancient Music à Londres et le Bach Ensemble de Joshua Rifkin à New York, conseiller musicologue de Christopher Hogwood et plus récemment, dans l’interprétation romantique. Avec le Professeur Kai Köpp, il fait partie d’un groupe de recherche de l’Université des Arts de Bern, Instructive Editions (Instruktive Ausgaben) et réalise un doctorat sur le jeu du violoniste Joseh Joachim partenaire de Brahms.

Irina Alexandrowna–Gebauer alto
Irina Alexandrowna–Gebauer est née et a étudié en Sibérie (Novossibirsk). Après une expérience à l’Orchestre Symphonique de l’Altay, la création d’une école pour enfants prodiges à Barnaul, Irina Alexandrowna-Gebauer joue de la viole de gambe au sein de l’ensemble Ars Longa rattachée à la Philharmonie Nationale de Novossibirsk. En 1993, elle remporte le 41e concours du Festival des jeunes de Neerpelt en Belgique puis en 1994 intègre l’Orchestre symphonique WDR de Cologne. Elle s’intéresse à l’interprétation sur instruments d’époque. En 2007, elle co-fonde le Camesina Quartett. En 2018, elle devient directrice du department d’éducation préscolaire de la Musikschule Charlottenburg-Willermsdorf à Berlin.

Aldo Mata violoncelle
Aldo Mata est violoncelle solo de l’orchestre symphonique Castilla-Leon et président du Conservatoire supérieur de Salamanque en Espagne. Boursier d’institutions prestigieuses (Fullbright, Juventudes musicales, Albeniz), il a étudié auprès de Janos Starker à l’Université de Bloomington où il obtient un doctorat. Il joue régulièrement les concertos de Haydn, Dvorak, Elgar, Don Quichotte de Richard Strauss, est membre du Granados String Ensemble et professeur de musique de chambre. Il se lance dans la recherche historiquement informée avec Laura Fernandez Granero.

* collaborations antérieures avec Royaumont


Dans le cadre de la journée Schumann poète
Robert Schumann fait partie de la génération 1810 aux côtés de Mendelssohn, Chopin, Liszt, Wagner… ; une génération fondatrice du romantisme, d’une nouvelle vision capable de produire des images poétiques « sans mots »… Robert Schumann privilégiera la création d’un langage musical fourmillant d’associations poétiques que cette journée va explorer.


Pass journée Schumann - Samedi 28 septembre
Ce Pass inclut 4 spectacles au tarif préférentiel de 77 € (au lieu de 95 €)Schumann Oiseau ProphèteL’univers fantastique de la jeunesse de SchumannSchumann, vocalité au pianoNuit Schumann, musique de chambre.
Il vous donne également accès au monument, aux trois jardins remarquables, aux rencontres, expositions, projection (selon le programme du jour), aux visites guidées et au parcours de visite numérique…

Accéder à ce pass journée


Royaumont vous recommande aussi

 

Salle des Charpentes

C’est dans cette salle haute, installée au-dessus d’un canal transversal et accessible depuis l’ancien dortoir des moines, que se trouvaient jadis les latrines médiévales. Soigneusement restaurée en 1992-1993, elle accueille désormais des activités artistiques – sa configuration sans colonnes, rare dans l’abbaye, la rend particulièrement propice aux activités chorégraphiques – ainsi que des séminaires d’entreprise.

En savoir plus

Partenaires publics institutionnels
Partenaires publics de projets
Mécènes - Piliers
Mécènes - Grands partenaires
Mécènes - Partenaires
Mécènes - Soutiens | Associés
Partenaires d'investissement
Donateurs particuliers
Médias