Parcours autour de Philippe de Vitry (XIV° siècle)

Lauréats de la Fondation Royaumont

Festival, Musique
A Royaumont
sam 10 oct
2020
17:00
Parcours autour de Philippe de Vitry (XIV° siècle)

Une déambulation à travers l’abbaye en compagnie de jeunes chanteurs pour redécouvrir une figure majeure du Moyen-Âge

REFECTOIRE DES CONVERS

Un concert de l'édition 2020 du Festival de Royaumont


Maud Haering, Marjeta Iva Cerar, Marthe Davost, Sofia Flores, Benjamin Ingrao, Mauricio Montufar, chant
Ryszard Lubieniecki, orgue
Valentine Lorentz, vièle
Tiago Simas Freire, flûte et cornet

David Chappuis, direction
Olivier Bettens 
historien de la prononciation et de la déclamation

  David Chappuis - Lire sa biographie

Ce chef d'orchestre et de chœur est diplômé du Conservatoire de musique de Genève. Spécialiste reconnu de la musique ancienne, il est actuellement professeur d’écriture-composition au sein du département de création musicale du CNSMD de Lyon. Il enseigne l’harmonie pratique (harmonie, basse continue) et la solmisation dans le cadre du Département de musique ancienne de la HEM de Genève.


PROGRAMME

Motets de Philippe de Vitry
Motets de Guillaume de Machaut
Ballades, rondeaux, lais et virelais anonymes
Extraits du Roman de Fauvel


PROGRAMME DE SALLE


Autour de Philippe de Vitry

Crises, épidémies, doutes, changement climatique, soulèvements, mais aussi raffinement, idées nouvelles, valorisation de l’homme et de la nature… Toute ressemblance avec une période récente serait fortuite : c’est bien d’un lointain Moyen Âge qu’il est question ici. Sept cents ans nous séparent des temps où l’Ars nova s’épanouissait en France et pourtant les mots, les sons, les idées, que nous transmettent les manuscrits résonnent familièrement en nous... Au cours de l’année, de jeunes musiciens ont été initiés aux subtilités de cet art très ancien et ont bénéficié des recherches les plus récentes, grâce notamment à l’enseignement de David Chappuis. Ce spécialiste reconnu de la musique ancienne prépare justement une édition à la fois critique et innovante de l’œuvre de Philippe de Vitry, figure culturelle majeure du XIVe siècle dont les motets, mal transcrits au milieu du XXe siècle, méritent d’être redécouverts. Tout au long de cette déambulation à travers l’abbaye en compagnie de jeunes chanteurs et d’instrumentistes s’entremêleront motets, ballades, rondeaux, lais et virelais, musiques monodiques ou polyphoniques, bref tout ce qui résonnait aux alentours de Royaumont dans les décennies qui ont suivi sa construction.

Durée : 1h.


Dans le cadre de la journée

La table de Royaumont [dîner]

La table de Royaumont

A Royaumont

sam 31 oct
2020
19:00
Un week-end à l'abbaye

Un week-end à l'abbaye

A Royaumont

sam 31 oct
2020
16:00

Royaumont vous recommande aussi

O Solitude

Festival

A Royaumont

sam 31 oct
2020
17:00


Avec le soutien de la Fondation Etrillard. La Fondation Etrillard soutient le programme Chanter l’Ars Nova qui vise à travers la coopération de plusieurs partenaires européens à redonner un nouveau rayonnement aux musiques médiévales.
Avec le soutien de la Fondation Bettencourt Schueller.
Avec le soutien des Amis de Royaumont. Les Amis de Royaumont s’associent collectivement, depuis 46 ans, au projet de la Fondation. En 2020, l'Association poursuit son aide historique aux jeunes talents par l'attribution de bourses, soutient les activités en direction du jeune public, les rendez-vous thématiques proposés dans le cadre des visites.

Réfectoire des convers


Deuxième plus grande salle de l’abbaye, l’ancien réfectoire des frères convers a été entièrement réhabilité en 2014 pour différents usages, répétitions, visites, événementiel, réceptions, etc., en prolongement de ceux déjà existants dans l’ancien réfectoire des moines et les anciennes cuisines.

Situé à l’angle Sud-ouest de l’ensemble des bâtiments abbatiaux, l’ancien réfectoire des convers est une vaste salle de six travées voûtées d’ogives. Construit au XIIIe siècle, il constituait avec le cellier au nord et le dortoir à l’étage, un ensemble dédié aux frères convers et séparé du reste de l’abbaye par une ruelle intérieure, encore clairement identifiable aujourd’hui.

Salle de théâtre, de réception ou encore salle de bal à l’époque industrielle, cette pièce de 300 m² fut entièrement restaurée dans le dernier tiers du XIXe siècle pour redevenir un réfectoire, mais cette fois pour les pensionnaires du noviciat de l’Association de la Sainte-Famille de Bordeaux.
Employé comme entrepôt lors des trente dernières années, son volume originel avait été altéré par l’installation de cloisons et d’entresolements et d’importants désordres liés à l’humidité avaient gagné les maçonneries, au niveau des reins de voûte et des murs gouttereaux.

en savoir plus

Partenaires publics institutionnels
Partenaires publics de projets
Mécènes - Piliers
Mécènes - Grands partenaires
Mécènes - Partenaires
Mécènes - Soutiens | Associés
Partenaires d'investissement
Donateurs particuliers
Médias