Kushal Das, Dariush Talai

Rencontre au sommet : l'Inde et l'Iran

Création 2014

La Saison musicale, Musique
A Royaumont
sam 13 sept
2014
17:30
Kushal Das, Dariush Talai

MUSIQUES TRANSCULTURELLES

Kushal Das sitar
Dariush Talai tar et setar
Keyvan Chemirani zarb, daf
Parimal Chakrabarty mridangam

 

Rencontre au sommet : l’Inde et l’Iran
CRÉATION 2014

Kushal Das (Calcutta, Inde) représente la génération intermédiaire. Il est l’une des grandes figures du sitar, et son imaginaire ancré dans l’héritage du système musical indien témoigne aussi d’une belle ouverture aux rencontres.
De son côté, Dariush Talai (Téhéran, Iran), depuis longtemps compagnon de route de Royaumont, fait vivre la musique persane sur le tar et le setar, les luths persans. Pour apprivoiser leurs différences, ces deux musiciens s’appuieront sur le socle des puissants liens historiques entre cultures indiennes et persanes.

Durée : 1h15 - Tarif B
Détails tarifs, navettes, restauration : voir infos pratiques 

Ce concert est enregistré par France Musique - Il sera diffusé le mercredi 3 décembre à partir de 22h30



Ce concert s'inscrit dans le cadre de la journée L'Inde et le monde: trois générations, trois visions

L’Inde, enracinée dans son prestigieux passé, est aussi l’une des puissances émergentes les plus actives de la mondialisation. Trois générations, Soumik Datta, Debashish Bhattacharya et Umayalpuram Sivaraman témoignent des liens féconds qu’entretient la musique indienne avec le reste du monde.

Kushal Das - Sitar, Raga Charukeshi - 2011


Dariush Talai, extrait audio

Réfectoire des convers


Deuxième plus grande salle de l’abbaye, l’ancien réfectoire des frères convers a été entièrement réhabilité en 2014 pour différents usages, répétitions, visites, événementiel, réceptions, etc., en prolongement de ceux déjà existants dans l’ancien réfectoire des moines et les anciennes cuisines.

Situé à l’angle Sud-ouest de l’ensemble des bâtiments abbatiaux, l’ancien réfectoire des convers est une vaste salle de six travées voûtées d’ogives. Construit au XIIIe siècle, il constituait avec le cellier au nord et le dortoir à l’étage, un ensemble dédié aux frères convers et séparé du reste de l’abbaye par une ruelle intérieure, encore clairement identifiable aujourd’hui.

Salle de théâtre, de réception ou encore salle de bal à l’époque industrielle, cette pièce de 300 m² fut entièrement restaurée dans le dernier tiers du XIXe siècle pour redevenir un réfectoire, mais cette fois pour les pensionnaires du noviciat de l’Association de la Sainte-Famille de Bordeaux.
Employé comme entrepôt lors des trente dernières années, son volume originel avait été altéré par l’installation de cloisons et d’entresolements et d’importants désordres liés à l’humidité avaient gagné les maçonneries, au niveau des reins de voûte et des murs gouttereaux.

en savoir plus

Partenaires publics institutionnels
Partenaires publics de projets
Mécènes - Piliers
Mécènes - Grands partenaires
Mécènes - Partenaires
Mécènes - Soutiens | Associés
Partenaires d'investissement
Donateurs particuliers
Médias