La Camera delle Lacrime, dir. Bruno Bonhoure

Livre Vermeil de Montserrat

Chant médiéval

La Saison musicale, Musique
A Royaumont
sam 20 sept
2014
15:00
La Camera delle Lacrime, dir. Bruno Bonhoure

CHANT MÉDIÉVAL

La Camera delle Lacrime, direction Bruno Bonhoure
Andreas Linos, vièle à archet
Jean-Lou Descamps, vièle à archet et tanbura
Michele Claude, percussions, tympanon
Sarah Lefeuvre, chant soliste (soprano) 
et flûtes à bec
Stefano Genovese, psalterion, tambour sur cadre
Tiphaine Gauthier, flûtes à bec
Bruno Bonhoure, chant soliste (ténor) et bombo leguero.

Collégiens de Gonesse (Val d’Oise) et le Chœur Muzikoral de Blaincourt les Précy (Oise), direction Isabelle Dumay
Khai-dong Luong, conception artistique, mise en scène et scénographique


Livre Vermeil de Montserrat

Ce concert est architecturé autour du Livre Vermeil de Monserrat, ouvrage majeur compilé à la fin du XIVe, conçu à l’usage des moines chargés d’accueillir et faire chanter les pèlerins, rôle confié aux collégiens et amateurs dans la construction générale du concert. Pour cet anniversaire, soixante-dix personnes sur scène, professionnels et amateurs – collégiens de Gonesse et le chœur Muzikoral – dialogueront entre ars subtilior et chants de pèlerins…

Durée : 1h20 - Pass Journée du patrimoine
Détails tarifs, navettes, restauration : voir infos pratiques  


Ce concert s'inscrit dans le cadre de la journée La redécouverte de la musique du Moyen Âge

A la suite de René Clemencic invité à Royaumont à la fin des années 70, une nouvelle génération de musiciens s’est engagée à Royaumont dans la redécouverte des musiques médiévales. Parmi eux, Marcel Pérès qui y structura l’activité de recherche et d’interprétation des musiques médiévales de 1984 à 2000.
Cette journée témoigne de la diversité de ces répertoires et de la succession des générations de « musiciens - chercheurs », des professionnels et des amateurs qui, aujourd’hui encore, font vivre ces musiques.

Les autres concerts de LA JOURNÉE:

Réfectoire des moines

Ce réfectoire à deux nefs est l’un des rares exemples de ce type encore visibles en France.

Le réfectoire communique avec les cuisines par un guichet où les moines venaient chercher les plats qui y étaient préparés. Depuis la chaire sur le mur Ouest, un moine lisait durant les repas des textes saints aux autres moines : de ce fait, cette salle est également un lieu de méditation et d'édification, qui justifie une architecture de grande qualité.

Sous la conduite de Pierre-André Lablaude, le réfectoire et les cuisines des moines ont été totalement restaurés : 10 000 carreaux à motifs et 30 000 carreaux unis, fabriqués selon les méthodes du XIIIe siècle, recouvrent le sol ; les vitraux et la chaire du lecteur, les voûtes et les murs, les façades et le pignon Sud ont été restaurés, toute la couverture a été révisée ; dans le réfectoire, l’orgue Cavaillé-Coll a été entièrement restauré et un buffet a été créé.  

en savoir plus

Partenaires publics institutionnels
Partenaires publics de projets
Mécènes - Piliers
Mécènes - Grands partenaires
Mécènes - Partenaires
Mécènes - Soutiens | Associés
Partenaires d'investissement
Donateurs particuliers
Médias