Laboratoire Migrations et Créations [3/4]

Musiques transculturelles et résidences d'artistes à Royaumont comme modèle de création

Colloques / Rencontres, Festival, Musique Laboratoire Migrations et Créations [3/4]

Présentation, par Denis Laborde, CNRS-EHESS, Centre Georg Simmel, Paris

- Luigia Parlatti, doctorante EHESS
- Abderraouf Ouertani, doctorant EHESS
- Léa Roger, doctorante EHESS
- Kamel Dafri, directeur de Villes des musiques du monde
- Marta Amico, anthropologue, ethnomusicologue, Chargée d'enseignement Universités de Paris V Descartes et Paris XIII, Chargée d'enquêtes Cité de la Musique - Philharmonie de Paris
- Vincent Mahey, directeur de Sextan, ingénieur du son de longue date de tous les projets du Programme musiques transculturelles
- Caroline Bourgine, journaliste, productrice radio à Radio-France structure Toutes Latitudes
- Virginia Pisano, ancienne collaboratrice de Frédéric Deval, Chargée du réseau méditerranéen à l'Académie du Festival d'Aix-en-Provence
- Camel Zekri, compositeur, improvisateur, guitariste en résidence en mai 2015
- Magic Malik, compositeur, flûtiste et artiste en résidence 2015-2017


Programme de salle

 


Dans le cadre du week-end des samedi 17 & dimanche 18 septembre
Pour que l'art ne devienne pas étranger

Ce week-end a été imaginé par Frédéric Deval qui nous a quittés le 27 mars 2016. Il lui est dédié.

Ne plus exprimer, tuer toute émotion en soi, ou en remettre l'expression à un pouvoir tout-puissant, et c'est la mort de l'art avec la mort de l'humain. L'ordre de la horde.
Les mots d'ordre de cet ordre-là, Marc Nammour, Magic Malik et Prabhu Edouard, Serge Teyssot-Gay les rejettent. Ils tissent avec nous un art qui s'inspire des cultures du monde entier, un art neuf qu'ils inventent chaque jour entre langues et musiques, et qui, court-circuitant les frontières nationales, transforme l'étranger en notre familier.
Une approche à découvrir en concert et dans le cadre d’un laboratoire
Frédéric Deval

 

Grand comble

Logée sous les charpentes, à l’extrémité Sud du bâtiment des frères convers, cette salle de répétition de 300 m² au sol a été aménagée en 2010 pour les artistes en résidence. Elle accueille également des représentations publiques (concerts, chorégraphie), notamment dans le cadre des Fenêtres sur cour[s].

en savoir plus 

Partenaires publics institutionnels
Partenaires publics de projets
Mécènes - Piliers
Mécènes - Grands partenaires
Mécènes - Partenaires
Mécènes - Soutiens | Associés
Partenaires d'investissement
Donateurs particuliers
Médias