Louis-Noël Bestion de Camboulas, Etienne Bazola

Invitation au voyage

Nouvelles transcriptions 2015 (Fauré, Debussy,...)

Festival, Musique, L'orgue
A Royaumont
dim 7 juin
2015
15:00
Louis-Noël Bestion de Camboulas, Etienne Bazola
RÉFECTOIRE DES MOINES

Louis-Noël Bestion de Camboulasorgue
Etienne Bazola baryton

PROGRAMME
Transcriptions de Louis-Noël Bestion de Camboulas (sauf mention contraire)

Gabriel Fauré, Suite Pelléas et Mélisande (transcription de Louis Robilliard),  L’Horizon Chimérique, Mandoline**

Claude Debussy, Sarabande** (transcription d’Alexandre Cellier) ; Andantino (transcription d’Alexandre Guilmant)
Henri Duparc, L’invitation au voyage
Gabriel Pierné, En Barque, Le Ciel accueille**
Émile Paladilhe, Pastel, Fantaisies

*Louis-Noël Bestion de Camboulas est artiste en résidence à Royaumont - 2014-2017
**Partitions de la Bibliothèque musicale François-Lang


Le programme de salle

Télécharger

      


Invitation au voyage
NOUVELLES TRANSCRIPTIONS 2015

« Là, tout n’est qu’ordre et beauté,
Luxe, calme et volupté »
Charles Baudelaire

Ce concert est inspiré par le répertoire de prédilection de François Lang, notamment cette Sarabande pour piano de Claude Debussy dont la partition dédicacée se trouve à Royaumont.
Le travail de transcription aura ici pour but de révéler les aspects poétiques, mystérieux et impalpables de l’orgue, propres à mettre en valeur le mysticisme de la musique de Gabriel Fauré, grand compositeur et organiste improvisateur. Ce dernier n’a pas laissé de partitions d’orgue mais les témoignages permettent d’imaginer : « Ses idées nouvelles aiment à s’exposer dans les jeux doux avec de délicieuses réminiscences harmoniques de La Bonne Chanson ou de Prométhée (…) Monsieur Fauré est le poète de l’orgue ». Revue Musica janvier 1903.
Le programme présentera des transcriptions d’œuvres orchestrale, chambriste ou de piano. Ces pièces seront mises en miroir avec des transcriptions de mélodies, genre musical typiquement français au tournant du XXe siècle.
Etienne Bazola, lauréat du CNSMD de Lyon, débute une carrière vouée au lied, à l’oratorio et l’opéra avec notamment Raphaël Pichon dans Dardanus de Rameau et Louis-Noël Bestion de Camboulas avec son ensemble Les Surprises.

Durée : 1h - Tarif C
Détails tarifs, navettes : voir infos pratiques


En savoir plus

Biographies | Invitation au voyage | Discographie | Actualités

Biographies

Louis-Noël Bestion de Camboulas orgue
En 2013, le prestigieux concours Xavier Darasse de Toulouse lui décerne le 1e Prix. Il avait été auparavant lauréat des concours Jean-Louis Florentz et Gottfried Silbermann.
En 2010 il crée l’ensemble Les Surprises, spécialisé dans le répertoire vocal et instrumental des XVIIe et XVIIIe siècles, avec lequel il enregistre son premier CD en 2013 pour le label Ambronay Editions.
Variant les expériences musicales, il a également travaillé avec des chefs tels que Hervé Niquet et son Concert Spirituel, Arie van Beek ou Roberto Forés Veses.
Il dirige en 2013 la recréation mondiale de l’opéra Le Ballet de la Paix de Rebel et Francoeur. Pour son travail de recherche sur ces deux compositeurs, il est lauréat de la Bourse Déclics Jeunes de la Fondation de France.

Etienne Bazola baryton
Passionné par le chant, Etienne Bazola débute son cursus au CRD d’Orléans dans la classe de Sharon Coste et Denis Poras. En juin 2012 il obtient un Master 2 de chant lyrique au CNSMD de Lyon dans la classe d’Isabelle Germain et de Fabrice Boulanger. Il y perfectionne son travail sur les répertoires du lied, de l’opéra, de l’oratorio et de la mélodie française lors de nombreuses masterclass sous la direction de François Le Roux, Christian Immler, Rosemary Joshua et Udo Reinemann. Il travaille depuis avec Cécile De Boever.
Il était le Chef du peuple hébreu dans un oratorio de Colonna à Marseille en novembre 2014. Il chantera en avril 2015 Un phrygien dans Dardanus de J.-P. Rameau à l'opéra de Bordeaux sous la direction de Raphaël Pichon ainsi que La conversione di Maddalena de Bononcini aux côtés de Maria Cristina Kiehr à Toulouse.
A la scène il tient le rôle de Figaro (Les noces de Figaro, Mozart), Gasparo (Rita ou le mari battu, Donizetti), Le Portrait (Alexandre bis, Martinu) et chante les parties solistes de La Création de Haydn, de La Passion selon St Matthieu de Bach, du Requiem de Fauré, de Brahms et de Duruflé, de La conversione di Maddalena de Bononcini aux côtés de Maria Cristina Kiehr, du Dixit Dominus de Haendel, Magnificat de Bach. Il a enregistré pour les labels harmonia mundi, Ambronay Editions et Zig-Zag Territoires.

Invitation au voyage
texte de Louis-Noël Bestion de Camboulas

Après les tempêtes berloziennes et les effets wagnériens, ce concert invite à la sobriété et à la pureté à l’image de cette Invitation au voyage de Charles Baudelaire.
Le répertoire est celui de prédilection de François Lang, notamment cette Sarabande de Claude Debussy, que celui-ci jouait souvent en concert au piano, et dont la partition dédicacée se trouve à Royaumont. Le travail de transcription aura ici pour but de révéler les aspects poétiques, mystérieux et impalpables de l’orgue, propres à mettre en valeur le mysticisme de la musique de Gabriel Fauré. Ce grand compositeur qui fut organiste-maître de chapelle sa vie durant (notamment à La Madeleine à Paris), n’a laissé aucune œuvre pour l’instrument à tuyaux. Plus d’un témoin attestent pourtant son génie de coloriste, notamment dans la revue Musica de janvier 1903 : « Une mélodie aux aériennes fluidités se poursuit (…) sur des harmonies étrangement prenantes, aux lignes ondoyantes que colore une délicate recherche de sonorités. (…) Ses idées nouvelles aiment à s’exposer dans les jeux doux avec de délicieuses réminiscences harmoniques de La Bonne Chanson ou de Prométhée (…) Monsieur Fauré est le poète de l’orgue ».
Le programme présentera des transcriptions d’œuvres orchestrale, chambriste ou de piano. Ces pièces et des transcriptions de mélodies, genre musical typiquement français au tournant du XXe siècle, seront mises en miroir.
Le traitement de ces magnifiques odes permettra un dialogue entre la voix de baryton et l’orgue mêlant les couleurs profondes de l’un à celles timbrées de l’autre.

Discographie
Louis-Noël Bestion de Camboulas : en 2015, réédition du disque Rebel de père en fils. Ambronay Editions. Ensemble Les Surprises, dir. L.N. Bestion de Camboulas

Actualités
> L.N. Bestion de Camboulas
- 9 Mai : récital d'orgue, Festival de Baïgorry
- 30 Mai : récital d'orgue, Festival de Freiberg (Allemagne)

> Ensemble Les Surprises dir. L.N. Bestion de Camboulas
- 25 juin : concert, Musée des Beaux-Arts de Bordeaux

Dans le cadre de la journée L'orgue c'est un orchestre !
Pour partager l’esprit de l’orgue de salon de Royau- mont, Louis-Noël Bestion de Camboulas en illus- trera les mille facettes, autant l’intimité de Fauré ou Debussy, que l’extravagance d’un Berlioz ou d’un Liszt tandis que Jean-Baptiste Robin évoquera Royaumont, lieu de création dans les années 30.

.


FORMULE EN-CAS de 12h à 14h30  : voir infos pratiques


Royaumont vous recommande aussi

 

Réfectoire des moines | Orgue Cavaillé-Coll

Le réfectoire des moines de l'abbaye de Royaumont abrite un grand orgue d'Aristide Cavaillé-Coll, construit en 1864 pour Monsieur Marracci, à Coligny (CH). L’instrument a été acquis en 1936 par François Lang pour inaugurer la première Saison musicale à Royaumont et installé par V. Gonzalez, sans son buffet et après de profondes modifications dans son fonctionnement, sa composition et son harmonie.
Classé monument historique, ce magnifique instrument a fait l’objet d’une importante restauration menée de 2002 à 2007 par Laurent Plet pour la mécanique et l’harmonisation et Yves Koenig pour la création d’un buffet de style néogothique.

La structure, les tuyaux de façade et le buffet ont été remis en place en février et mars 2006. Un très beau buffet dans le style néo gothique a donc été construit avec des boiseries en chêne d'Alsace disposées en plate-face et tourelles afin d'intégrer les anciens tuyaux de façade.

L'installation des tuyaux et leur harmonisation se poursuivront jusqu'en avril 2007. Il aura fallu 17 000 heures de travail pour restaurer et remonter les milliers de pièces le composant, il compte par exemple 2573 tuyaux dont 2316 sont des tuyaux d'origine.

La qualité de cette restauration a récemment attiré à Royaumont le Comité scientifique pour la fabrication du futur orgue Cavaillé-Coll de l'Eastman College of Music de l'université de Rochester (NY) auquel appartiennent Michel Bouvard et Joris Verdin (qui a réalisé le premier enregistrement de l'orgue Cavaillé-Coll de Royaumont chez Ricercar autour des pièces de Charles-Marie Widor, disponible à la librairie-boutique).

 

Partenaires publics institutionnels
Ministère de la culture et de la communication Région Ile de France Val d'Oise Carnelle Pays-de-France
Partenaires publics de projets
Asnières sur Oise Luzarches
Mécènes - Piliers | Grands partenaires de projet
Comité Henry Goüin - mécénat collectif Fondation Daniel et Nina Carasso Fondation Vareille
Mécènes - Grands partenaires
Aéroports d Paris Caisse d'épargne Ile de France Groupe Caisse des Dépôts Fondation d'entreprises GDF SUEZ Schindler
Fondation Orange SACEM SCAPNOR, Mouvement E. Leclerc Fondation Arthur Honegger Fondation Hermès
Mécènes - Soutiens | Associés
Partenaires d'investissement
CIC Nord Ouest Fondation Louis Bonduelle Fondation de France Fondation Yves Rocher French American Cultural Society Champagne Construction Rénovation
Fondation Georges Truffaut Crédit Agricole Ile de France Mécénat Fondation Crédit Agricole Pays de France UPS
Donateurs particuliers
Les Amis de Royaumont Le Cercle Saint-Louis
Médias
France Musique Télérama La Croix ConcertClassic.com Classic Agenda
Ballroom La Terasse Paris Mômes FNAC