Nina Santes

Self made man

Entre-Actes/Chorégraphique

Saison 2015, Danse
A Royaumont
sam 5 sept
2015
17:30
Nina Santes

Nina Santes conception, interprétation


Celia Gondol scénographie 
Annie Leuridan création lumière
Charlotte Boisselier ingénieur son
Thomas Terrien consultant musique
Olivier Normand consultant travail vocal 
Kevin Jean, Mylène Benoit regards extérieurs  


Le programme de salle

Télécharger

      


Dans Self Made Man j'entrelace le mouvement, la voix parlée et chantée, et le déploiement de la scénographie en temps réel. En articulant ces pratiques multiples, j'envisage le plateau comme le lieu d'un possible artisanat, comme un atelier de fabrication à vue. Un espace vierge dédié à la fabrique, régi par un esprit autodidacte, bricoleur et intuitif.
Chantier immersif pour un corps et un espace, Self Made Man célèbre l'équilibre entre le temps de la pratique concrète et celui de la contemplation. Il s'agit de (se) construire. (Dé) construire. (Re) construire. Du corps, du son, des images, de l'identité, un spectacle, une maison, un langage, un rapport au monde.
Self Made Man, c'est une partition polyphonique pour autodidacte solitaire.
C'est la formulation d'un langage de la survie par la réinvention de soi.
C'est la réalisation lente et progressive d'une utopie enfouie.

 

Production La Fronde 
Coproduction L'échangeur CDC Picardie, Théâtre de Vanves
Partenaires L'échangeur CDC-Picardie, le CDC - Toulouse, Micadanses, le CND-Pantin.

Ce projet reçoit le soutien de la DRAC Ile-de-France dans le cadre de l'Aide au Projet 2014, et de la Spedidam.
Nina Santes bénéficie en 2014/2015 et 2015/2016 du dispositif d’accompagnement A.V.E.C mis en place par le Théâtre de Vanves, Arcadi-Pôle Ressources et le Bureau Cassiopée.
Nina Santes est en résidence longue à L'échangeur - CDC Picardie depuis 2013.
La Spedidam est une société de perception et de distribution qui gère les droits des artistes interprètes en matière d’enregistrement, de diffusion, et de réutilisation des prestations enregistrées.

 


Nina Santes
Elle fait ses débuts sur scène en tant que marionnettiste. En 2006 elle entre dans la compagnie Coline et y danse des pièces d’Odile Duboc, Jean-Claude Gallotta, Michel Kéléménis. En 2010, elle intègre le cursus Transforme (direction artistique Myriam Gourfink) à l’abbaye de Royaumont.
Depuis 2008, elle a collaboré en tant qu’interprète avec, entre autres, Mylène Benoit, Myriam Gourfink, Catherine Contour, Pascal Rambert, Kevin Jean, Laurence Pagès, Éléonore Didier, Philippe Grandrieux...
Soutenue par Royaumont et L’Echangeur-CDC Picardie, elle crée en 2012 la pièce Désastre en collaboration avec le compositeur Kasper Toeplitz. En 2013, elle poursuit ses recherches à la croisée du musical et du chorégraphique et amorce la création de Self Made Man. En octobre 2014, elle crée Transmorphonema, un duo avec le chorégraphe Daniel Linehan, dans le cadre d’un Vif du Sujet (SACD). Actuellement, elle initie une nouvelle création en duo avec Célia Gondol : A leaf, far and ever.


Ce soir on dort à l'abbaye !
Ce spectacle est disponible dans les FORMULES WEEK-END SYMPOSIUM
4 & 5 septembre ou 5 & 6 septembre


Dans le cadre de l'Entre-Actes/Chorégraphique [Symposium & spectacles]

Self made man - Nina Santes

 

Entre-Actes/Chorégraphique
Hervé Robbe présente le programme

Réfectoire des convers


Deuxième plus grande salle de l’abbaye, l’ancien réfectoire des frères convers a été entièrement réhabilité en 2014 pour différents usages, répétitions, visites, événementiel, réceptions, etc., en prolongement de ceux déjà existants dans l’ancien réfectoire des moines et les anciennes cuisines.

Situé à l’angle Sud-ouest de l’ensemble des bâtiments abbatiaux, l’ancien réfectoire des convers est une vaste salle de six travées voûtées d’ogives. Construit au XIIIe siècle, il constituait avec le cellier au nord et le dortoir à l’étage, un ensemble dédié aux frères convers et séparé du reste de l’abbaye par une ruelle intérieure, encore clairement identifiable aujourd’hui.

Salle de théâtre, de réception ou encore salle de bal à l’époque industrielle, cette pièce de 300 m² fut entièrement restaurée dans le dernier tiers du XIXe siècle pour redevenir un réfectoire, mais cette fois pour les pensionnaires du noviciat de l’Association de la Sainte-Famille de Bordeaux.
Employé comme entrepôt lors des trente dernières années, son volume originel avait été altéré par l’installation de cloisons et d’entresolements et d’importants désordres liés à l’humidité avaient gagné les maçonneries, au niveau des reins de voûte et des murs gouttereaux.

en savoir plus

Partenaires publics institutionnels
Ministère de la culture et de la communication Région Ile de France Val d'Oise Carnelle Pays-de-France
Partenaires publics de projets
Asnières sur Oise Luzarches
Mécènes - Piliers | Grands partenaires de projet
Comité Henry Goüin - mécénat collectif Fondation Daniel et Nina Carasso Fondation Vareille
Mécènes - Grands partenaires
Aéroports d Paris Caisse d'épargne Ile de France Groupe Caisse des Dépôts Fondation d'entreprises GDF SUEZ Schindler
Fondation Orange SACEM SCAPNOR, Mouvement E. Leclerc Fondation Arthur Honegger Fondation Hermès
Mécènes - Soutiens | Associés
Partenaires d'investissement
CIC Nord Ouest Fondation Louis Bonduelle Fondation de France Fondation Yves Rocher French American Cultural Society Champagne Construction Rénovation
Fondation Georges Truffaut Crédit Agricole Ile de France Mécénat Fondation Crédit Agricole Pays de France UPS
Donateurs particuliers
Les Amis de Royaumont Le Cercle Saint-Louis
Médias
France Musique Télérama La Croix ConcertClassic.com Classic Agenda
Ballroom La Terasse Paris Mômes FNAC