Prototype

Cycle de formation du Programme Recherche et Composition Chorégraphiques 

Hervé Robbe, direction artistique et pédagogique


Le programme Prototype s’imagine comme un temps privilégié de formation, comme un laboratoire de recherche sur les écritures et les modes de composition chorégraphiques en lien avec la musique et plus largement avec les autres arts. C’est un lieu d’échanges et de transmissions pluridisciplinaires des savoirs, qui en dehors des modes de production, autorise une parenthèse pour questionner nos connaissances, nourrir notre production intellectuelle et artistique, expérimenter et modéliser un nouvel objet chorégraphique : un prototype.

lire la suite

Prototype VI (2018-2019) : De la musique pour la danse à la danse pour la musique... Bis repetita

Prototype V (2017-2018) : De la musique pour la danse à la danse pour la musique

Prototype IV (2016-2017) : corps dansant virtuose ou amateur : quelles présences à l'œuvre dans le projet chorégraphique ?

Prototype III (2015-2016) : la citation, paradigme à la construction chorégraphique

Prototype II (2014-2015) : la présence vocale dans la partition chorégraphique

Prototype I (2013-2014) : les espaces propices à l'apparition du chorégraphique

 

 

 

Chaque année, le programme s’articule autour d’un thème moteur et des hypothèses de recherche choisies. Il décline apports théoriques, conférences, témoignages et ateliers, d’artistes, de penseurs et praticiens du champ de la danse et de la musique, mais aussi d’autres disciplines. Prototype se conçoit dans un dialogue permanent entre conceptualisation, expérimentations, pratiques corporelles, et mises en œuvre compositionnelles.

Il s’adresse à des chorégraphes et des auteurs du champ musical qui après avoir candidaté sont sélectionnés pour participer à un cycle de Prototype. Un cycle qui s’organise en trois sessions de dix à quinze jours réparties entre les mois de décembre et août de l’année suivante. Les participants sont accueillis en résidence à la Fondation Royaumont.
Durant ces trois sessions les stagiaires participent tous les matins à une pratique corporelle et/ou musicale.

Les deux premières sessions offrent un panel d’interventions sur la question centrale du cursus afin d’enrichir un espace critique pluridisciplinaire et nourrir les stagiaires dans leurs démarches. À l’issue de ces deux périodes, chaque chorégraphe élabore, en collaboration avec un créateur musical, un projet en résonance avec les problématiques soulevées lors du cursus.

Durant la troisième session, les stagiaires expérimentent leurs idées en atelier pour aboutir à une maquette d’environ dix minutes. Entre et durant ces deux périodes Hervé Robbe se tient à leur disposition à la Fondation Royaumont, afin de répondre à leurs préoccupations artistiques et faciliter la mise en œuvre pratique des projets en fonction de leur singularité.
Lors de la dernière session les créateurs réalisent leurs prototypes avec la participation de danseurs et musiciens stagiaires qui auront été, en collège, précédemment choisis.

Les temps de résidences sont rythmés par des ouvertures publiques, les Fenêtres sur cour[s]. Celles de l’hiver et du printemps sont des ateliers ouverts sur l’enseignement de fin de session. La dernière propose une présentation et un échange critique sur les différents prototypes chorégraphiques.


Partenaires publics institutionnels
Partenaires publics de projets
Mécènes - Piliers
Mécènes - Grands partenaires
Mécènes - Partenaires
Mécènes - Soutiens | Associés
Partenaires d'investissement
Donateurs particuliers
Médias