Stéphane Degout, Michaël Guido

Lieder et mélodies

Fauré, Liszt, Strauss...

La Saison musicale
A Royaumont
sam 30 août
2014
17:30
Stéphane Degout, Michaël Guido

RÉCITAL

Stéphane Degout baryton
Michaël Guido piano


Hugo Wolf, Mörike Lieder
Richard Strauss, Lieder
Gabriel Fauré, L’Horizon chimérique
Franz Liszt, Tre sonetti di Petrarca

Lieder et mélodies

S’il est un artiste dont le parcours tisse des liens entre les jeunes interprètes et des interprètes confirmés, c’est bien le pianiste Ruben Lifschitz. Élève de Wilhelm Kempff et de Cortot, professeur au sein de grandes institutions musicales, il dirige régulièrement à Royaumont des sessions d’interprétation consacrées au lied et à la mélodie française, deux genres toujours soutenus par la Fondation.
Dans le cadre de ce cinquantenaire, Stéphane Degout, baryton aujourd’hui reconnu internationalement, retrouve son maître Ruben Lifschitz avec qui il perfectionna son art de la mélodie. Il fera équipe avec le jeune pianiste Michaël Guido, qui a suivi également l’enseignement lumineux de Ruben Lifschitz. Ce récital, préparé avec lui, sera le premier de ce duo.

Durée : 1h15 - Tarif A 
Détails tarifs, navettes, restauration : voir infos pratiques 



Ce concert s'inscrit dans le cadre de la journée
 L'art du chant 

Dès 1978, le Centre de la Voix a mis en valeur les métiers du chant. Il a ainsi contribué à l’émergence d’une nouvelle génération de chanteurs. Des sessions de formations professionnelles conduites par de grands professeurs de chant internationaux, Irmgard Seefried, Daniel Ferro, Lorraine Nubar, Hans Hotter, Renata Scotto, Régine Crespin,… ont permis à des générations de stagiaires du monde entier de développer des carrières, parfois glorieuses. Cette journée en est l’éclatant témoignage.


Les autres concerts de la JOURNÉE :

Extrait de Stéphane Degout dans Pelléas et Mélisande

Réfectoire des convers


Deuxième plus grande salle de l’abbaye, l’ancien réfectoire des frères convers a été entièrement réhabilité en 2014 pour différents usages, répétitions, visites, événementiel, réceptions, etc., en prolongement de ceux déjà existants dans l’ancien réfectoire des moines et les anciennes cuisines.

Situé à l’angle Sud-ouest de l’ensemble des bâtiments abbatiaux, l’ancien réfectoire des convers est une vaste salle de six travées voûtées d’ogives. Construit au XIIIe siècle, il constituait avec le cellier au nord et le dortoir à l’étage, un ensemble dédié aux frères convers et séparé du reste de l’abbaye par une ruelle intérieure, encore clairement identifiable aujourd’hui.

Salle de théâtre, de réception ou encore salle de bal à l’époque industrielle, cette pièce de 300 m² fut entièrement restaurée dans le dernier tiers du XIXe siècle pour redevenir un réfectoire, mais cette fois pour les pensionnaires du noviciat de l’Association de la Sainte-Famille de Bordeaux.
Employé comme entrepôt lors des trente dernières années, son volume originel avait été altéré par l’installation de cloisons et d’entresolements et d’importants désordres liés à l’humidité avaient gagné les maçonneries, au niveau des reins de voûte et des murs gouttereaux.

en savoir plus

Partenaires publics institutionnels
Partenaires publics de projets
Mécènes - Piliers
Mécènes - Grands partenaires
Mécènes - Partenaires
Mécènes - Soutiens | Associés
Partenaires d'investissement
Donateurs particuliers
Médias