Librairie-boutique, Musique

Publié le 02/12/2020

[Disques] Les idées-cadeaux du libraire pour les fêtes

[Disques] Les idées-cadeaux du libraire pour les fêtes

La librairie-boutique de Royaumont rouvre ses portes à temps pour les fêtes !

A partir du samedi 28 novembre, la librairie-boutique vous accueille du vendredi au dimanche, de 10h à 12h45 et de 13h45 à 17h30.

Faites des achats responsables sans files d’attente, en toute sécurité et en toute tranquillité...
Les dimensions de la librairie-boutique de Royaumont permettent d’accueillir simultanément 10 personnes. Une ventilation régulière et efficace est rendue possible grâce à de multiples portes.
La librairie-boutique de Royaumont est un commerce de proximité indépendant. L’ensemble de ses bénéfices contribue à financer des actions en faveur du patrimoine, des enfants et des artistes.
Florent vous attend pour vous faire découvrir ses nouveautés, sa sélection de fin d’année, et plus de 4 000 références dans les différents rayons (livre, musique, papeterie, jeux, décoration, bien-être, bijoux…).

Il vous présente ici sa sélection de disques pour les fêtes...

« Das Lied von der Erde (Le Chant de la terre) » de Gustav Mahler
Het Collectief, Reinbert de Leeuw, Lucile Richardot, Yves Saelens

Le chef d'orchestre Reinbert de Leeuw était très attachée à l’œuvre de Mahler. Il avait d’ailleurs réorchestré le testament musical du compositeur, son Lied von der Erde, pour un effectif similaire à la réduction autrefois faite par Schoenberg. Il l’avait enregistré avec le Het Collectief, la mezzo Lucile Richardot et le ténor Yves Saelens quelques semaines avant sa disparition. C’est cette version pour orchestre de chambre que le Festival de Royaumont a accueilli le 13 septembre, en hommage à Reinbert de Leeuw (à voir ou à revoir ici). Florent, le libraire, vous propose ce disque d’une grande vivacité, porté par des voix hors pair, pour prolonger ce moment d’exception...

« Chopin / Franchomme : Le Chant Du Violoncelle »
Edoardo Torbianelli, Fernando Caida-Greco

En 2017, le pianiste Edoardo Torbianelli, alors en résidence à Royaumont, avait présenté au Festival de Royaumont 2017 des Polonaises et des Mazurkas de Chopin entremêlées aux Nocturnes et à un Caprice d’Auguste-Joseph Franchomme. Ce violoncelliste un peu oublié aujourd’hui était l’un des plus doués de son siècle. Egalement compositeur, il était proche de Chopin. Ce concert, donné en duo avec le violoncelliste Fernando Caida-Greco, est devenu un disque qui sort en cette fin d’année chez Paraty. Une belle promesse d’évasion en ces temps de fêtes à demi confinées…

« Le poète du piano » et « Chanson d'amour »
Alexandre Tharaud, Sabine Devieilhe

Coup double pour le pianiste ! Voire coup quadruple, puisque, en complément du duo qu’il a enregistré avec la soprano Sabine Devieilhe, souvenir d’un récital de mélodie française donné le 28 septembre dernier au Théâtre des Champs-Elysées, paraît une compilation en trois volumes, intitulée « Le poète du piano », anthologie de ses trente années de carrière. Un bel objet à glisser sous le sapin...

« Babel »
Jocelyn Mienniel

Avant de nous livrer sa vision des tableaux de Fabienne Verdier, dans le saisissant Circles, donné au Festival cette année (à voir ou revoir ici), Jocelyn Mienniel avait enregistré cet album, carnet de note d’un voyage imaginaire entre la Méditerranée, le Moyen-Orient et l’Inde. Les invités – Antony Gatta (percussions), Stracho Temelkovski (mandole, bendir, daf), Joachim Florent (contrebasse), Ashraf Sharif Khan (sitar), Iyad Haïmour (oud, quanoun) – donnent à ce projet une étonnante cohésion. A écouter pour décoller...

« Le code de la route, hommage à Boris Vian »
Arnaud Marzorati, Agathe Peyrat, Les Lunaisiens

La troupe d’Arnaud Marzorati célèbre les 100 ans de Boris Vian avec ce disque qui a également donné lieu à un concert lors du Festival 2020. Un tour de chant moqueur, qui rend également visite à Charles Cros ou Alfred Jarry, pour les amateurs de bons mots autant que de belles notes...

« Intégrale des Partitas pour clavecin » de Jean-Sébastien Bach
Jean-Luc Ho

Avant d’entrer officiellement en résidence à Royaumont, le jeune claveciniste avait déjà enregistré ces six Partitas entre les murs de la Bibliothèque musicale François-Lang. Cette année, il les a donné à entendre sur six clavecins différents, lors d’une série de deux concerts co-produite avec le Festival Baroque de Pontoise. Pourquoi ne pas retrouver ses enregistrements initiaux, très applaudis au moment de leur sortie ?

Partenaires publics institutionnels
Partenaires publics de projets
Mécènes - Piliers
Mécènes - Grands partenaires
Mécènes - Partenaires
Mécènes - Soutiens | Associés
Partenaires d'investissement
Donateurs particuliers
Médias