Musique

Publié le 08/11/2019

Les 23 et 24 novembre, une série de concerts gratuits au château d’Arnouville

Les 23 et 24 novembre, une série de concerts gratuits au château d’Arnouville

Un lieu à découvrir - 3 concerts gratuits - Une série d'actions pédagogiques - Les soutiens


Le château d'Arnouville, un lieu en mutation

Placé au cœur d'un parc de 10 hectares, entouré de vastes pelouses auxquelles mène une allée de tilleuls tricentenaires, le château d'Arnouville a été construit au XVIIIe siècle à la demande de Jean-Baptiste de Machault d'Arnouville, alors garde des sceaux de Louis XV.

Ses façades, sa toiture, son orangerie, sa chapelle oratoire, son escalier d'honneur bordé d'une rampe de fer forgé, ses deux salons (le salon bibliothèque, avec sa cheminée en trompe l’œil et son parquet à chevron, et le salon Louis XV, avec ses décorations florales, sa vasque en marbre, sa fontaine et son carrelage de pierre blanche à cabochons d’ardoise) sont inscrits sur la liste des monuments historiques.

Il est actuellement occupé par l'Institut thérapeutique éducatif et pédagogique Pierre Mâle, une association au service d’enfants et d’adolescents de 8 à 18 ans qui présentent des difficultés psychologiques dont l’expression. L'institution les forme notamment à l'horticulture, grâce à ses très vastes serres.

Mais l'association, qui dispose d’installations plus modernes pour son internat et ses salles de cours, désinvestit progressivement les salles historiques. La Communauté d’agglomération Roissy Pays de France réfléchit à son avenir. Le lieu, qui se trouve au cœur de son territoire, pourrait devenir un espace culturel. Dans la suite du concert de clôture du Festival 2018 dans la Grange de Vaulerent, la Fondation Royaumont a proposé de mettre en lumière ce site patrimonial à travers une proposition musicale.

Concerts et rencontres autour du piano de Gabriel Fauré

Le château d’Arnouville et l’abbaye de Royaumont n’ont a priori pas de passé commun mais leur destinée aux XIXe et XXe siècles laisse affleurer une certaine proximité. Après que Royaumont a servi d’hôpital de guerre entre 1915 et 1919 (un hôpital entièrement confié aux soins d’infirmières écossaises, les « Scottish Women »), le château d’Arnouville a abrité dès 1921 une institution destinée à venir en aide aux traumatisés de la Première Guerre Mondiale. Par ailleurs, le compositeur Gabriel Fauré, très proche de la famille Lang, qui devait s’unir à celle des Goüin à la faveur du mariage - en 1931 - d’Isabel Lang à Henry Goüin, avait fait don à Arnouville d'un piano Erard.

C’est autour de ce piano que la Fondation Royaumont a conçu un programme de rencontres et de concerts gratuits :

Samedi 23 novembre 2019, 16h30 > Introduction au week-end : découverte de Gabriel Fauré
Thomas Vernet, musicologue, responsable de la Bibliothèque musicale François-Lang, Royaumont
Laura Fernandez-Granero, pianiste lauréate de la Fondation Royaumont
Informations et réservation

Samedi 23 novembre 2019, 18h > Concert autour du piano Erard
Laura Fernandez-Granero, piano
Aldo Mata, violoncelle
Informations et réservation

Samedi 23 novembre 2019, 20h30 > Concert Mélodie française
Marie-Laure Garnier, soprano
Célia Oneto-Bensaid, pianiste
Informations et réservation

Dimanche 24 novembre 2019, 15h30 > Les liens entre musique, peinture et poésie
Thibaut Mihelich, musicologue
Informations et réservation

Dimanche 24 novembre 2019, 16h30 > Concert Mélodie française
Marie-Laure Garnier, soprano
Célia Oneto-Bensaid, pianiste
Informations et réservation

Actions pédagogiques

Ce programme est complété par un vaste programme d’actions pédagogiques.

La pianiste Laura Fernandez-Granero animera une master classe autour du piano de Gabriel Fauré, à l’attention d’élèves des cours de pianos des conservatoires du territoire.

Marie-Laure Garnier et Célia Oneto-Bensaid dialogueront avec des élèves des cours de chant des conservatoires d’Arnouville, de Sarcelles et de Garges.

Enfin, les jeudi 21 et vendredi 22 novembre, Marie-Laure et Célia accueilleront au château des élèves de plusieurs classes de collèges voisins pour une série de concerts pédagogiques mettant en exergue les liens étroits entre musique, poésie et peinture.


À gauche : Laura Fernandez-Granero / À droite : Marie-Laure Garnier et Célia Oneto-Bensaid

Soutiens

Ce projet est soutenu par la mairie d’Arnouville, la Communauté d’agglomération Roissy Pays de France, l’association « Du piano retrouvé aux musicales d'Arnouville » et l’ITEP Pierre Mâle.

Il bénéficie du mécénat de la Direction régionale Ile-de-France de la Caisse des Dépôts, de la Caisse des Dépôts et du groupe ADP.

La Direction régionale Ile-de-France de la Caisse des Dépôts soutient le projet « Royaumont et ses artistes hors les murs » et le parcours musical au château d’Arnouville.

La Caisse des Dépôts, quant à elle, est le mécène principal de l'Académie Orsay-Royaumont en 2018 et 2019.

Le Groupe ADP est Grand Partenaire de la Fondation Royaumont et soutient son action ancrée dans son territoire avec un rayonnement international, notamment à travers ses programmes d’échanges artistiques et actions de sensibilisation à la culture pour les enfants et jeunes riverains des plateformes aéroportuaires d'Ile-de-France.

Photos du château : Wikipedia

Partenaires publics institutionnels
Partenaires publics de projets
Mécènes - Piliers
Mécènes - Grands partenaires
Mécènes - Partenaires
Mécènes - Soutiens | Associés
Partenaires d'investissement
Donateurs particuliers
Médias