Musique

Publié le 08/07/2020

Royaumont reprend la formation des jeunes talents

Royaumont reprend la formation des jeunes talents

Donner aux talents de demain le temps et les moyens d’éclore est l’un des principales missions de la Fondation Royaumont.

La fermeture de l’abbaye lors du confinement a entraîné plusieurs annulations d’ateliers de formations professionnelle mais, l’été venu, les jeunes talents reprennent le chemin de l’abbaye.

Ainsi, un atelier consacré à Camille Saint-Saëns, dont on commémorera en 2021 le centenaire de la disparition, réunira du 13 au 18 juillet à l'abbaye cinq duos piano/voix, ainsi qu'un trio et un quatuor à cordes. Coproduit avec ProQuartet - Centre européen de musique de chambre, l'Institut de recherche en musicologie (IReMus), la Bibliothèque nationale de France et la Médiathèque Musicale Mahler, les musiciens seront encadrés par le pianiste Jean-François Heisser, l'altiste Gérard Caussé et le ténor Yann Beuron. Au-delà de ces enseignements pratiques, les jeunes artistes seront informés de l'actualité de la recherche musicologique consacrée à l’auteur du Carnaval des animaux, grâce, en particulier, aux interventions de plusieurs des membres de l'équipe qui prépare la publication des Œuvres instrumentales de Saint-SaënsMarie-Gabrielle Soret (Bibliothèque nationale de France), Michael Stegemann (Université de Dortmudt), Fabien Guilloux (IReMus), Catherine Massip (Bibliothèque nationale de France / École Pratique des Hautes Études), Sylvie Douche (IReMus).

Camille Saint-Saëns

Fin juillet, une nouvelle promotion de l’Académie Orsay-Royaumont commencera un parcours d’un an à l’abbaye. Ces quatre duos piano voix bénéficieront des conseils de la soprano Felicity Lott et du pianiste Graham Johnson, avant de rencontrer, à l’automne Matthew Rose, à l’hiver Stéphanie d’Oustrac et Pascal Jourdan et au printemps Christoph Prégardien et Julius Drake.


Présentation du disque de la promotion précédente de l'Académie Orsay-Royaumont

Le Pôle Voix et répertoire propose chaque année à des chanteurs.ses, pianistes chefs de chant, assistant.es à la mise en scène et étudiant.es de l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales un temps de formation portant sur une œuvre lyrique. Après Falstaff de Verdi, Don Giovanni de Mozart, Une tragédie florentine de Zemlinsky, l’édition 2020 porte sur Iphigénie en Tauride de Gluck. Créée à Paris en 1779, cette opéra en français est l'un des chefs-d’œuvre du compositeur autrichien. Les lauréats bénéficieront des conseils de l’un des grands artisans du renouveau du spectacle baroque en France, Benjamin Lazar.


Benjamin Lazar

Les metteurs en scène Moshe Leiser et Patrice Caurier reprennent leurs quartiers d'été à l'abbaye. Comme en 2018 et 2019, ils y accueilleront de jeunes chanteurs.ses et deux pianistes chef de chant. Cette fois, c'est le premier acte du Werther de Massenet qui leur permettra d’approfondir les liens entre le texte, l’intention musicale et le geste scénique.


Moshe Leiser et Patrice Caurier dialoguent avec une lauréate

L’Académie Voix Nouvelles fête cet été ses 30 ans ! Fin août, 12 jeunes compositeurs.trices convergeront vers l’abbaye une partition presque achevée sous le bras. Après de longs échanges avec leurs aîné.e.s, ils feront entendre leur œuvre pour la première fois le dimanche 6 septembre, lors de l’un des deux concerts donnés par Eva Reiter, Ryoko Aoki et l’Ensemble Musikfabrik.

Pensez à vous inscrire à notre newsletter pour être informé de l’actualité des formations à l’abbaye de Royaumont


Ces ateliers de formation professionnelle sont soutenus par Fondation Bettencourt Schueller, la Fondation Daniel et Nina Carasso, la SACEM, la Fondation Honegger s(ous égide de la Fondation de France), Christine Jolivet et les Amis de Royaumont.
La Région Ile-de-France soutient les formations professionnelles.

 

Partenaires publics institutionnels
Partenaires publics de projets
Mécènes - Piliers
Mécènes - Grands partenaires
Mécènes - Partenaires
Mécènes - Soutiens | Associés
Partenaires d'investissement
Donateurs particuliers
Médias