L’Achéron, Ensemble Sultan Veled, Amel Brahim-Djelloul

Orgue du sultan : le fabuleux voyage de Londres à Constantinople

Nouveau programme

Festival, Musique
A Royaumont
dim 8 oct
2017
15:00
L’Achéron, Ensemble Sultan Veled, Amel Brahim-Djelloul

RÉFECTOIRE DES CONVERS

Un concert de l'édition 2017 du Festival de Royaumont
Dans le cadre de la journée Orgues : orient – occident

Formule week-end - Navettes - Restauration... voir onglet "infos pratiques / billetterie"


Amel Brahim-Djelloul soprano
L’Achéron :
François Joubert-Caillet dessus de viole et direction ; Andreas Linos consort bass ; Johanne Maitre flûte, hautbois ; Yoann Moulin clavecin, orgue
Ensemble Sultan Veled :
Adrien Espinouze ney et direction ; Spyros Halaris qanun ; Alexandros Papadimitrakis oud, lavta ;
Antoine Morineau percussion ; Andreas Linos direction artistique

Biographie des artistes


PROGRAMME
Anthony Holborne Bona Speranza ; The Night WatchThe Funeralls ; My Self ; Hermoza, Muy Linda
John Dowland Come Again ; Can she excuse my wrongsNow, o now, my needs must part
Alfonso Ferrabosco Hear me, oh Lord
Sultan II Bâyezïd, Gazi Giray Han II, Derviş Frenk Mustafa, Mecmûa-i Sâz ü Söz, Sultan Murad IV, Acemler Pièces ottomanes


Orgue du sultan, le fabuleux voyage de Londres à Constantinople
NOUVEAU PROGRAMME

L’Achéron et ses complices de l’Ensemble Sultan Veled, guidés par le récit de Thomas Dallam et du chant de sa muse (la soprano Amel Brahim-Djelloul) revivront le temps d’un concert cette rencontre historique de deux mondes musicaux qu’à première vue tout oppose : la polyphonie rigoureuse face au mélisme monodique, la musique binaire et ternaire face à la rythmie algorithmique, les modes mineurs et majeurs face aux mille et un makams...
Les points communs entre musiques et instruments élisabéthains et ottomans sont innombrables, ces deux univers étrangement proches : les timbres se marient à merveille (flûte et ney, luth et oud, virginal et qanun), les ornements sont semblables, les modes occidentaux s’inscrivent dans les makams et les rythmiques orientales trouvent écho dans la complexité du contrepoint polyphonique.
Au final, cette rencontre fait perdre pied au spectateur : l’origine des musiques devient même parfois méconnaissable, même si chacune reste fidèle à elle-même. Les identités ne sont en aucun cas brimées mais au contraire sublimées, leurs essences se mêlant, et sur cette terre d’entente, une musique inouïe voit le jour.

Durée : 1h15. Tarif A.

Coproduction Fondation Royaumont avec les festivals de Namur, Toulouse-les-Orgues & Arsenal de Metz.


Programme de salle


 L'Achéron, direction François Joubert-Caillet
Fondé en 2009 par des musiciens aux multiples facettes (théâtre, mise en scène, danse, écriture, improvisation), cet ensemble en référence à Orphée franchissant l’Achéron pour rejoindre Eurydice, propose une traversée à la fois temporelle et sensible, les saveurs d’autres temps y sont intensément cultivées. Ainsi ont-ils commandé au luthier Arnaud Giral un consort de violes anglaises apportant homogénéité et richesse harmonique.
L’ensemble joue dans toute l’Europe, est en résidence à l’Arsenal de Metz et enregistre pour le label Ricercare-Outhere.

L’Ensemble Sultan Veled
L’Ensemble Sultan Veled a été fondé en 2005 par Adrien Espinouze afin de participer à la préservation de la musique soufie ottomane en Europe. Il doit son nom au fils de Rûmi – Sultan Veled (Le sultan des mystiques) XIIIe siècle - connu pour avoir établi les prémisses du sema, cérémonie des derviches tourneurs. L'Ensemble Sultan Veled se produit dans de nombreux festivals. Adrien Espinouze s'est produit au Théâtre de la Ville de Paris, l'Institut du Monde Arabe, le Festival des musiques sacrées de Fès, l’Opéra du Caire, le Festival d’Art et de Danse de Grenade et le Festival international du mugham de Baku. Il dirige une classe de ney à Paris depuis 2009.

Amel Brahim-Djelloul, soprano
Appréciée pour la couleur riche et ensoleillée de son timbre, la soprano Amel Brahim-Djelloul a débuté son apprentissage musical par l'étude du violon avant de commencer le chant. Elle a bénéficié des enseignements de Abdelhamid Belferouni, Noëlle Barker, Frantz Petri, Peggy Bouveret et Malcolm Walker au CNSMDP. Dans le cadre du Jardin des Voix de William Christie, elle se produit en 2005 sur les scènes les plus prestigieuses du monde. En 2007, elle est nommée dans la catégorie Révélation Lyrique des Victoires de la Musique. Elle mène une double carrière à l’opéra et chante la méditerranée avec son frère Rachid Brahim-Djelloul, l’ensemble Amedyez…


Dans le cadre de la journée Orgues : orient – occident

2000 av. JC : l’orgue à bouche Shô accompagnait les rituels au Japon. – 300 av. JC : l’hydraule était créée par Ctésibios à Alexandrie puis à Delphes. – 757 ap. JC : Pépin le Bref reçoit un orgue de l’Empereur Constantin – 1599 : Elisabeth Ire offre un orgue mécanique au Sultan Mehmet III… – 2017 : des artistes s’emparent de ces échanges musicaux pour proposer deux créations.



En photo

Orgue du Sultan, présentation du projet par les interprètes

Opération pédagogique autour du projet

L'ensemble Sultan Veled à l'église Saint-Eustache

Muy Linda d'Anthony Holborne par L'Achéron

Réfectoire des convers


Deuxième plus grande salle de l’abbaye, l’ancien réfectoire des frères convers a été entièrement réhabilité en 2014 pour différents usages, répétitions, visites, événementiel, réceptions, etc., en prolongement de ceux déjà existants dans l’ancien réfectoire des moines et les anciennes cuisines.

Situé à l’angle Sud-ouest de l’ensemble des bâtiments abbatiaux, l’ancien réfectoire des convers est une vaste salle de six travées voûtées d’ogives. Construit au XIIIe siècle, il constituait avec le cellier au nord et le dortoir à l’étage, un ensemble dédié aux frères convers et séparé du reste de l’abbaye par une ruelle intérieure, encore clairement identifiable aujourd’hui.

Salle de théâtre, de réception ou encore salle de bal à l’époque industrielle, cette pièce de 300 m² fut entièrement restaurée dans le dernier tiers du XIXe siècle pour redevenir un réfectoire, mais cette fois pour les pensionnaires du noviciat de l’Association de la Sainte-Famille de Bordeaux.
Employé comme entrepôt lors des trente dernières années, son volume originel avait été altéré par l’installation de cloisons et d’entresolements et d’importants désordres liés à l’humidité avaient gagné les maçonneries, au niveau des reins de voûte et des murs gouttereaux.

en savoir plus

Partenaires publics institutionnels
Ministère de la culture et de la communication Région Ile de France Val d'Oise Carnelle Pays-de-France
Partenaires publics de projets
Asnières sur Oise Luzarches
Mécènes - Piliers | Grands partenaires de projet
Comité Henry Goüin - mécénat collectif Fondation Daniel et Nina Carasso Fondation Vareille
Mécènes - Grands partenaires
Aéroports d Paris Caisse d'épargne Ile de France Groupe Caisse des Dépôts Fondation d'entreprises GDF SUEZ Schindler
Fondation Orange SACEM SCAPNOR, Mouvement E. Leclerc Fondation Arthur Honegger Fondation Hermès
Mécènes - Soutiens | Associés
Partenaires d'investissement
CIC Nord Ouest Fondation Louis Bonduelle Fondation de France Fondation Yves Rocher French American Cultural Society Champagne Construction Rénovation
Fondation Georges Truffaut Crédit Agricole Ile de France Mécénat Fondation Crédit Agricole Pays de France UPS
Donateurs particuliers
Les Amis de Royaumont Le Cercle Saint-Louis
Médias
France Musique Télérama La Croix ConcertClassic.com Classic Agenda
Ballroom La Terasse Paris Mômes FNAC