Laura Fernandez Granero, Ensemble Hexaméron

Paris-Londres : nouvelles capitales du piano ?

Nouveau programme

Festival, Musique
A Royaumont
dim 1 oct
2017
15:00
Laura Fernandez Granero, Ensemble Hexaméron

RÉFECTOIRE DES CONVERS

Un concert de l'édition 2017 du Festival de Royaumont
Dans le cadre de la journée Pianos romantiques

Formule week-end - Navettes - Restauration... voir onglet "infos pratiques / billetterie"


Laura Fernandez Granero piano
(Piano Broadwood collection Edwin Beunk)

Ensemble Hexaméron :
Luca Montebugnoli piano (Piano Graf)
Roldán Bernabé-Carrión violon
Nicolas Bouils flûte
Léa Birnbaum violoncelle

Biographie des artistes


PROGRAMME

1ÈRE PARTIE : LONDRES 1820 : CLEMENTI-BOMTEMPO

João Domingos Bomtempo Sonates et fandangos
Muzio Clementi Monferrinas

2ÈME PARTIE : SYMPHONIE N°2 : BEETHOVEN DANS LES SALONS PARISIENS

Ludwig van Beethoven Transcription de la Symphonie n°2
Ferdinand Hérold, Friedrich Kalkbrenner, Jan Ladislav Dussek, Hélène de Montgeroult Sonates


Paris-Londres : nouvelles capitales du piano ?

LONDRES 1820 : CLEMENTI-BOMTEMPO

« Quel est cet Amphyon nouveau… que tout cède au voeu du talent », s’exclame le critique du Courrier de l’Europe et des spectacles, en 1809, à propos du pianiste et compositeur portugais Joao Domingos Bomtempo. Fasciné par les idées de la Révolution française, Bomtempo est le premier compositeur portugais qui se rend à Paris en 1801 au lieu d’aller en Italie : il était en effet plus intéressé par la nouvelle musique instrumentale que par l’opéra à l’italienne, tellement en vogue dans sa Lisbonne natale. Il émigra à Londres en 1810 pour rejoindre les militants de la liberté, où il connaîtra le même succès qu’à Paris comme pianiste et compositeur. Muzio Clementi, londonien d’adoption et ami de Bomtempo depuis son séjour à Paris, publia nombre de ses oeuvres. A son retour au Portugal en 1820, Bomtempo, inspiré par les nouveautés artistiques de ces deux capitales reforma la pratique musicale de son pays. Même dans la musique instrumentale, l’inspiration de la danse est souvent présente : c’est le cas des variations sur le fandango, danse très populaire au Portugal, ainsi que des Monferrinas de Clementi. En 1792 ce dernier publia douze sonates "dans le style du célèbre Scarlatti" dont certaines sont influencées par la danse de l’école "boléra" espagnole.

SYMPHONIE N°2 : BEETHOVEN DANS LES SALONS PARISIENS

Autour de la transcription des quatre mouvements de la 2e symphonie de Beethoven pour piano et accompagnement de violon, flûte et violoncelle, l’ensemble Hexaméron nous invite à revivre l’écoute intime des salons parisiens. Des virtuoses viennois, tels Ignaz Pleyel formé auprès de Haydn qui créera. Paris la manufacture Pleyel en 1807 ou Dussek, y côtoyaient l’école française du piano représentée par Hélène de Montgeroult, Hérold jeune prix de Rome, ou Kalkbrenner parti à Vienne rencontrer Haydn et Beethoven.  On s’y retrouvait pour écouter les "tubes" symphoniques ou les derniers airs d’opéra transcrits pour des pianos viennois ou parisiens en évolution constante… Comme c’était l’usage, l’audition des différents mouvements de la symphonie sera séparée par l’exécution de partitions explorant différents climats émotionnels, selon l’esprit de variété qui gouvernait alors la pratique musicale et la sociabilité des salons. La voix sera incarnée par l’andante du concerto de Hérold, véritable romance en duo avec le violon, puis par l’aria de la sonate de Montgeroult. Les pièces de Kalkbrenner, Dussek et Pleyel sont des sonates pour piano accompagné.

Durée : 2h. Tarif B.


Programme de salle


Laura Fernandez Granero piano (Piano Braodwood, collection Edwin Beunk)
* 2014 et 2015 : formations Sonates de Mozart avec Edoardo Torbianelli. 2015 : concert Mozart, Rust, Dussek et création avec Edoardo Torbianelli. 2016 : atelier Vocalité au piano ; formation Chopin la vocalité instrumentale, profils rythmiques et geste musical avec Edoardo Torbianelli, Ulrich Messthaler et Jeanne Roudet ; deux ateliers d’interprétation : Sonate pour piano et accompagnement de violon et La vocalité au piano. 2017 : festival et colloque
Laura Fernandez Granero se perfectionne à la Schola Cantorum Basiliensis avec E. Torbianelli en pianoforte et A. Marcon en clavecin. Elle participe à des masterclasses avec M.Cole, R. Levin, M. Bilson, C. Schornsheim, W. Brunner et suit depuis 2014 les ateliers de formation Mozart, Scarlatti, Chopin… de la Fondation Royaumont qu’elle représente en 2015 avec Ajay Ranganathan sur France Musique comme premiers lauréats. Ils sont aussi les dédicataires du morceau Ist gerettet!, composé par César Viana et sont sélectionnés en 2016 aux Fabulous Fringe du Festival Oude Muziek à Utrecht. Laura joue dans des salles renommées en Espagne et en Europe.

Ensemble Hexaméron
L’Ensemble Hexaméron – en hommage au célèbre ouvrage collectif à la mémoire de Bellini commandée par la Princesse Belgiojosa à Liszt, Chopin, Thalberg, Pixis, Hertz, Czerny - est constitué de jeunes musiciens issus du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, de la Julliard School of New York et d’autres académies européennes, passionnés par le répertoire et l’esprit musical de la fin XVIIIe à 1850, correspondant à l’essor du piano romantique.

Les membres de l’ensemble

Luca Montebugnoli piano
* 2013 : formation Expressivité des claviers et des cordes : sonates françaises avec accompagnement de violon et violoncelle avec Pierre Goy, Liana Mosca, Christophe Coin ; concert Ambassade de Suisse. 2014 et 2015 : formation Sonates de Mozart avec Edoardo Torbianelli. 2016 : formation Beethoven et ses contemporains avec Alexei Lubimov et Malcolm Bilson. 2016 : formation Chopin la vocalité instrumentale, profils rythmiques et geste musical avec Ulrich Messthaler et Jeanne Roudet, atelier d’interprétation Beethoven. 2017 : festival et colloque
Après des études de piano moderne au Conservatoire Santa Cecilia de Rome, Luca Montebugnoli obtient son master au CNSMDP dans la classe P. Cohen en pianoforte et approfondit l’approche historiquement informée de l’interprétation à l’Université Paris-Sorbonne avec les pianistes Edoardo Torbianelli et Piet Kuijken, la musicologue Jeanne Roudet. Depuis 2013, Luca suit les ateliers de formation de la Fondation Royaumont où il a pu étudier la sonate pour piano avec accompagnement (en France et autour de Mozart), Beethoven et Chopin. Il est professeur de piano et de pianoforte au conservatoire de Bobigny.

Roldán Bernabé-Carrión violon
* 2013 : formation Expressivité des claviers et des cordes : sonates françaises avec accompagnement de violon et violoncelle avec Pierre Goy, Liana Mosca, Christophe Coin ; concert Ambassade de Suisse. 2015 : enregistrement sonates de Mondonville avec l’Ensemble Diderot pour le Label Audax
Après des études au Conservatoire Supérieur d’Aragon, Roldán Bernabé-Carrión intègre en 2011 le Jeune Orchestre Atlantique à Saintes où il entre en contact avec P. Herreweghe, J. Van Immerseel. Il se perfectionne à Paris auprès de Patrick Cohen-Akenine et sera membre de l’European Union Baroque Orchestra en 2013 et 2014. Il rejoint l’orchestre Insula dirigé par Laurence Equilbey et collabore régulièrement avec les orchestres baroques (Arts Florissants, Talens Lyriques…) des ensembles espagnols. Depuis 2014 il est membre de l’ensemble Diderot fondé par Johannes Pramsohler.

Nicolas Bouils flûte 
Séduit par les sonorités et particularités de la flûte baroque, Nicolas Bouils étudie avec Philippe Allain-Dupré et Joël Pontet avant d’entrer au CNSMDP dans la classe de Jan de Winne et Alexis Kossenko où il obtient son master avec mention très bien à l’unanimité avec les félicitations du jury. Passionné par l’histoire et la facture, il poursuit ses recherches (instruments, techniques, partitions, style…). Il a enregistré un programme de Quatuor avec flûte dans la collection Jeunes Solistes du CNSMDP – Fondation Meyer.

Léa Birnbaum, violoncelle

Lauréate de l’Adami et de la Société Générale, Léa Birnbaum est violoncelliste à l’Orchestre National du Capitole de Toulouse. Sa formation au CNSMDP auprès de R. Pidoux a été complétée en Erasmus au Northern College de Manchester auprès de K. Georgian. Elle reçoit ensuite une bourse intégrale pour se perfectionner à la Julliard School. Elle joue dans l’ensemble Julliard 415 sous la direction de W. Christie, J. Savall, M. Suzuki, T. Koopman… Depuis elle est invitée dans le monde entier : Tafelmusik, Clarion Music Society, Ensemble Pulcinella, Opéra de Paris…

*Collaborations antérieures avec Royaumont


Dans le cadre de la journée Pianos romantiques

La beauté et la séduction sonore des pianos anciens attirent de plus en plus les pianistes modernes et le public. Royaumont propose une table ronde d’échanges et de réflexions sur ce mouvement et trois invitations à revivre l’esprit des salons à Paris ou Londres…


Royaumont vous recommande aussi

Laura Fernandez Granero - Royaumont 2015
Jan Ladislav Dussek : Sonate Si bémol Majeur
Journée spéciale francemusique

Luca Montebugnoli
Domenico Alberti : Sonata for the fortepiano op. I no. 5

Réfectoire des convers


Deuxième plus grande salle de l’abbaye, l’ancien réfectoire des frères convers a été entièrement réhabilité en 2014 pour différents usages, répétitions, visites, événementiel, réceptions, etc., en prolongement de ceux déjà existants dans l’ancien réfectoire des moines et les anciennes cuisines.

Situé à l’angle Sud-ouest de l’ensemble des bâtiments abbatiaux, l’ancien réfectoire des convers est une vaste salle de six travées voûtées d’ogives. Construit au XIIIe siècle, il constituait avec le cellier au nord et le dortoir à l’étage, un ensemble dédié aux frères convers et séparé du reste de l’abbaye par une ruelle intérieure, encore clairement identifiable aujourd’hui.

Salle de théâtre, de réception ou encore salle de bal à l’époque industrielle, cette pièce de 300 m² fut entièrement restaurée dans le dernier tiers du XIXe siècle pour redevenir un réfectoire, mais cette fois pour les pensionnaires du noviciat de l’Association de la Sainte-Famille de Bordeaux.
Employé comme entrepôt lors des trente dernières années, son volume originel avait été altéré par l’installation de cloisons et d’entresolements et d’importants désordres liés à l’humidité avaient gagné les maçonneries, au niveau des reins de voûte et des murs gouttereaux.

en savoir plus

Partenaires publics institutionnels
Ministère de la culture et de la communication Région Ile de France Val d'Oise
Partenaires publics de projets
Communauté de Carnelle Pays de France Asnières sur Oise Luzarches
Mécènes - Piliers
Comité Henry Goüin - mécénat collectif Fondation Daniel et Nina Carasso KPMG
Mécènes - Grands partenaires
Aéroports d Paris Caisse d'épargne Ile de France Groupe Caisse des Dépôts Fondation d'entreprises GDF SUEZ Fondation d'entreprises Hermès
Fondation Orange SACEM SCAPNOR, Mouvement E. Leclerc Schindler Fondation Arthur Honegger
Mécènes - Soutiens
Mécènes - Associés
Partenaires d'investissement
CIC Nord Ouest Fondation Louis Bonduelle Fondation de France Art Mentor Fondation Lucerne
Fondation Yves Rocher Sanef Groupe French American Cultural Society FACE
Fondation Georges Truffaut Crédit Agricole Ile de France Mécénat Fondation Crédit Agricole Pays de France UPS Tempere Champagne Construction Rénovation
Donateurs particuliers
Les Amis de Royaumont Le Cercle Saint-Louis
Médias
France Musique Télérama La Croix ConcertClassic.com
Ballroom La Terasse Paris Mômes Rustica Notre Famille Connaissance des arts