Se faire un NON

Festival, Danse
A Royaumont
sam 1 sept
2018
15:30
Se faire un NON

SALLE DES CHARPENTES

Un spectacle de l'édition 2018 du Festival de Royaumont
Dans le cadre du week-end Entre-Actes/Chorégraphiques #2

Formule week-end - Navettes - Restauration :  voir onglet "infos pratiques / billetterie"


Eloïse Deschemin conception et mise en scène

Audrey Bodiguel, Eloïse Deschemin, Silvia Di Rienzo, Tatiana Seguin chorégraphie et interprétation

Diane Peltier, Frédéric Werlé
regards bienveillants 
Harrys Picot mise en lumière
Matthieu Matignon régie son
Vincent Dupeyron accessoires et costumes
Hadrien Venat constructeur
Manu Ragot administrateur de production
Marie Rouzaut chargée de production/diffusion

Biographies des artistes


Se faire un NON (2018)

Eloïse Deschemin s’attelle avec Se faire un NON à son premier quatuor ; quatuor exclusivement féminin.

Objet hommage, dont la mémoire est parcellaire, il s’agit pour elle de fabriquer des mondes au plateau entre références et anticipation. Fabriquer à quatre une plaine délicieuse, un jardin des délices où ces femmes vivent dans l’innocence et la simplicité primitive. Tout un programme, souvent tendre, parfois burlesque, où l’une des sources est la Science-Fiction. Entre narrativité, imagerie régressive et mise en représentation du monde, elle part avec l’idée naïve de faire apparaître un Eden au plateau.

Durée : 50 min. Tarif C.

Production Cie EALP.
Coproduction L’Avant-scène à Cognac | Centres Culturels Municipaux de Limoges.
Avec le soutien de Ministère de la Culture – DRAC Nouvelle Aquitaine | OARA Nouvelle Aquitaine | Conseil départemental de la Charente | Ville d’Angoulême.
Accueils en résidence L’Avant-scène à Cognac | Centre Culturel Jean Gagnant à Limoges | Glob Théâtre à Bordeaux | CDCN La Place de la Danse à Toulouse.


Programme de salle


Se faire un NON (teaser) - EALP Eloïse Deschemin 
voir d'autres vidéos

 

Eloïse Deschemin chorégraphe, danseuse (1983-France)
* 2013-2014 : chorégraphe lauréate de Prototype I. 2016 : représentation de Etude de cas : Eloïse D (ma vie minuscule). 2017 : chorégraphe lauréate de Dialogues II
Diplômée en 2005 du CNSMD de Lyon, elle collabore avec Sophiatou Kossoko, Frédérike Unger et Jérôme Ferron, Virgilio Sieni, Didier Théron, Anne Lopez, Pierre-Johann Suc et Magali Pobel - Androphyne. Elle assiste Frédéric Werlé pour le solo Ninjinskoff.
Avec EALP, elle initie son propre travail d’écriture où se mêlent différents outils de langage (voix, corps, vidéo). Autour des notions de récit et de nonsense se dessine un corps nourri de traditions et d’histoires au service de formats contemporains. Ou inversement. Elle est actuellement artiste associée aux Centres Culturels Municipaux de Limoges – Scène conventionnée pour la danse.

Audrey Bodiguel danseuse, chorégraphe (1984, France)
* 2013-2014 : chorégraphe lauréate de Prototype I. 2017 : présentation de Kromos/spin-off
Elle étudie la danse au Conservatoire de La Rochelle et au CDC de Toulouse. Interprète pour Emmanuelle Santos, Michèle Murray, Didier Théron, et actuellement pour Eloïse Deschemin, elle participe également à l’Appel, groupe de chorégraphes rencontrés à Prototype 1, et accompagne Mié Coquempot et Christine Maltète-Pinck dans leurs créations. En 2011, elle crée avec Julien Andujar, VLAM Productions, une compagnie où ils cherchent au travers de leurs projets multiformes (performances ou pièces chorégraphiques, vidéos, etc.) une nouvelle manière d’incarner et de montrer un corps dansant.

Silvia Di Rienzo danseuse, chorégraphe (1977, Italie)
Formée entre l’Italie, la Belgique et la France à la danse moderne et contemporaine, à l’improvisation et à la composition instantanée. Elle a réalisé des études littéraires à l’Université de Rome la Sapieza et suivi une formation de clown au Théâtre Samovar à Paris. En Italie et en France, elle est interprète pour plusieurs chorégraphes et metteurs en scène : Alexandre Pavlata, Manque de Vincent Macagne, une performance de Tomeo Verges et collabore avec Mark Tompkins et Malena Beer. En 2013, elle fonde avec Stefania Brannetti la compagnie de Danse de rue, C&C. Elle aime, pratique et enseigne l’Ashtanga Yoga traditionnel.

Tatiana Seguin danseuse, chorégraphe (1983, France)
Elle intègre la formation de danseuse contemporaine au CNSMD de Paris en 1998 et travaille avec les chorégraphes Redha, Kamel Ouali, Corinne Lanselle et pour des comédies musicales, pièces chorégraphiques, plateaux tv ou clips vidéo. En 2007, elle part étudier à la Alvin Ailey School à New York. L’année suivante ainsi qu’en 2011, Kylie Minogue l’engage pour ses tournées mondiales. En 2016, elle est invitée à Taïwan pour enseigner, chorégraphier et danser sur plusieurs scènes du pays et crée la Cie MAKIATO avec laquelle elle est accueillie en résidence au CCN de Créteil.

Vincent Dupeyron danseur, costumier (1975 - France)
Né dans les Landes, Vincent Dupeyron devient danseur après une maîtrise d'arts appliqués et trois années d'enseignement du stylisme. Artiste et créateur multiforme, il poursuit en parallèle deux activités : l'une, d'artiste chorégraphique pour des opéras, ballets, événements internationaux ou plus intimistes et l'autre, de costumier/habilleur pour des opéras/théâtres nationaux ou des compagnies et artistes d'horizons variés : Charly Moser, Faizal Zeghoudi, Isabelle Cheveau, Eloïse Deschemin, Jean-Pierre Hané, Frédérick Maragnani ou le PTDP. Plasticien de formation, les techniques mixtes c'est son dada.

* collaborations antérieures avec Royaumont


Dans le cadre du week-end Entre-Actes/Chorégraphiques #2
L’Entre-Actes / Chorégraphiques # 2 propose de réunir pendant quatre jours des artistes, des professionnels et le public autour d’un sujet sur « la mémoire et la transmission ». Un rendez-vous imaginé entre laboratoire de réflexions et temps de représentations, qui porte un regard attentif sur la jeune génération d’artistes et sur celles qui forgent, au présent ou au passé, l’histoire de la danse contemporaine.

 


Royaumont vous recommande aussi


Pour aller plus loin…

Salle des Charpentes

C’est dans cette salle haute, installée au-dessus d’un canal transversal et accessible depuis l’ancien dortoir des moines, que se trouvaient jadis les latrines médiévales. Soigneusement restaurée en 1992-1993, elle accueille désormais des activités artistiques – sa configuration sans colonnes, rare dans l’abbaye, la rend particulièrement propice aux activités chorégraphiques – ainsi que des séminaires d’entreprise.

En savoir plus

Partenaires publics institutionnels
Ministère de la culture et de la communication Région Ile de France Val d'Oise Carnelle Pays-de-France
Partenaires publics de projets
Asnières sur Oise Luzarches
Mécènes - Piliers | Grands partenaires de projet
Comité Henry Goüin - mécénat collectif Fondation Daniel et Nina Carasso Fondation Vareille
Mécènes - Grands partenaires
Aéroports d Paris Caisse d'épargne Ile de France Groupe Caisse des Dépôts Fondation d'entreprises GDF SUEZ Schindler
Fondation Orange SACEM SCAPNOR, Mouvement E. Leclerc Fondation Arthur Honegger Fondation Hermès
Mécènes - Soutiens | Associés
Partenaires d'investissement
CIC Nord Ouest Fondation Louis Bonduelle Fondation de France Fondation Yves Rocher French American Cultural Society Champagne Construction Rénovation
Fondation Georges Truffaut Crédit Agricole Ile de France Mécénat Fondation Crédit Agricole Pays de France UPS
Donateurs particuliers
Les Amis de Royaumont Le Cercle Saint-Louis
Médias
France Musique Télérama La Croix ConcertClassic.com Classic Agenda
Ballroom La Terasse Paris Mômes FNAC