Nuit de la mélodie et du lied

Récital des jeunes lauréats de l'Académie Orsay-Royaumont

Festival, Musique
A Royaumont
sam 5 oct
2019
20:45
Nuit de la mélodie et du lied

REFECTOIRE DES CONVERS

Un concert de l'édition 2019 du Festival de Royaumont
Dans le cadre de la journée Poésie et musique au salon

Formule week-end - Navettes - Restauration :  voir onglet infos pratiques / billetterie


Marie-Laure Garnier soprano, Célia Oneto Bensaid piano
Marielou Jacquard mezzo-soprano, Kunal Lahiry piano
Jean-Christophe Lanièce baryton, Romain Louveau piano
Alex Rosen basse, Michal Biel piano

Biographies des artistes


PROGRAMME

Alex Rosen et Michal Biel
Carl Loewe Der Nöck, op. 129, No. 2
Franz Schubert Erlkönig, Gruppe aus dem Tartarus, Auf der Donau, Fischerweise

Marielou Jacquard et Kunal Lahiry
Franz Schubert Auf dem See, Du liebst mich nicht, Romanze
Maurice Ravel Les histoires naturelles

Jean-Christophe Lanièce et Romain Louveau
Henri Duparc Invitation au voyage, Lamento
Reynaldo Hahn À Chloris
Claude Debussy Le promenoir des deux amants

Marie-Laure Garnier et Célia Oneto-Bensaid
André Caplet Trois fables de La Fontaine
Francis Poulenc Banalités


Nuit de la mélodie et du lied

Les quatre duos chant-piano lauréats de l’Académie Orsay-Royaumont se sont formés pendant un an auprès des plus grands spécialistes du répertoire de la mélodie française et du lied : Véronique Gens, Susan Manoff, Bernarda Fink, Helmut Deutsch, Stéphane Degout. Ils ont également été initiés à l’histoire de l’art au Musée d’Orsay, avec comme objectif d’établir des liens entre le répertoire musical travaillé et les arts visuels. Les jeunes duos ont donné la saison dernière de nombreux événements publics au Musée d’Orsay : masterclasses, promenades musicales dans les salles d’exposition…
À l’issue de cette année de formation, les duos se produiront en récital lors d’une tournée internationale qui les conduira à Paris, Lille, Rouen, Montréal, Londres, Barcelone…
Le concert à Royaumont, un programme de mélodies françaises, marque également la sortie du CD des lauréats édité chez B Records.
À l’issue du concert, le public sera convié à un moment musical participatif et festif.

Durée : 2h. Tarif B.

Diffusion hors les murs en savoir plus


Programme de salle


Marie-Laure Garnier soprano
* 2017 : formation Mélodie française avec Véronique Gens et Susan Manoff. 2018/2019 : 1ère Académie Orsay-Royaumont (Stéphane Degout - Simon Lepper, Christian Immler - Helmut Deutsch, Véronique Gens - Susan Manoff, Bernarda Fink - Roger Vignoles)
Marie-Laure Garnier débute son parcours artistique en Guyane puis au CRR et au CNSM de Paris. Elle est lauréate de plusieurs concours, notamment du Concours international de chant de Mâcon en 2014 et du Concours Nadia et Lili Boulanger 2017. Elle se produit sur des scènes internationales telles que le Théâtre des Champs Elysées, la Philharmonie de Paris, La Chaise-Dieu, ou encore le Théâtre du Bolchoi à Moscou. À l’opéra, on la découvre dans des rôles tels que La Cantatrice dans Reigen de Boesmans, Tosca de Puccini, Gerhilde dans La Walkyrie de Wagner ou Ygraine dans Ariane et Barbe Bleue de Dukas.

Célia Oneto Bensaid piano
* 2017 : formation Mélodie française avec Véronique Gens et Susan Manoff. 2018/2019 : 1ère Académie Orsay-Royaumont (Stéphane Degout - Simon Lepper, Christian Immler - Helmut Deutsch, Véronique Gens - Susan Manoff, Bernarda Fink - Roger Vignoles)
Célia Oneto Bensaid se forme au CNSM de Paris où elle obtient ses masters de piano, d'accompagnement et de musique de chambre avec les meilleures distinctions. Lauréate de la Fondation Royaumont, de l’École Cortot et de nombreux concours internationaux, elle reçoit le prix du public de la Société des Arts de Genève en 2017. Elle se produit régulièrement en concert dans des festivals et des salles telles que la Philharmonie de Paris, Piano aux Jacobins, le festival de la Roque d'Anthéron, la Folle Journée de Nantes….

Marielou Jacquard mezzo-soprano
* 2017 : Unité scénique Le Nain de Zemlinsky avec Daniel Jeanneteau et Franck Ollu ; tournée Opéra de Lille, Opéra de Rennes, Théâtre de Caen. 2018/2019 : 1ère Académie Orsay-Royaumont (Stéphane Degout - Simon Lepper, Christian Immler - Helmut Deutsch, Véronique Gens - Susan Manoff, Bernarda Fink - Roger Vignoles)
La mezzo-soprano Marielou Jacquard vient de terminer ses études à la Hochschule für Musik Hans Eisler de Berlin. Elle a participé récemment à des productions au Théâtre de Quimper, à la Chapelle Royale de Versailles, au Festival d’Ambronay, à la Konzerthaus de Berlin, aux Händelfestpiele Halle et aux Ludwigsburger Festspiele. En avril dernier, Marielou Jacquard a chanté au Deutsche Oper de Berlin pour la création My corporate Identity de Thierry Tidrow. Elle participe cette saison à la reprise du Nain de Zemlinsky au Théâtre de Caen en coproduction avec la Fondation Royaumont.

Kunal Lahiry pianiste
* 2018/2019 : 1ère Académie Orsay-Royaumont (Stéphane Degout - Simon Lepper, Christian Immler - Helmut Deutsch, Véronique Gens - Susan Manoff, Bernarda Fink - Roger Vignoles)
Depuis ses débuts de concertiste avec le Gainesville Symphony Orchestra en tant que 1er prix de la Kiwanis Society Scholarship, le pianiste Kunal Lahiry a reçu de nombreux prix internationaux. Il étudie actuellement à la Hochschule für Musik Hans Eisler de Berlin avec Wolfram Rieger. Son affinité toute particulière avec le répertoire de la mélodie et du lied l’a récemment conduit sur des scènes prestigieuses comme celles de la Philharmonie de Berlin, de la Manhattan School of Music, de la salle Carl Philipp Emanuel Bach de Francfort, ou encore du Britten Studio...

Jean-Christophe Lanièce baryton
* 2018/2019 : 1ère Académie Orsay-Royaumont (Stéphane Degout - Simon Lepper, Christian Immler - Helmut Deutsch, Véronique Gens - Susan Manoff, Bernarda Fink - Roger Vignoles)
Jean-Christophe Lanièce entame ses études supérieures à la Maîtrise de Notre-Dame puis au CNSM de Paris. En 2015, il intègre la Hochschule de Berlin pour une année d’échange. Parallèlement à sa formation, plusieurs rôles lui font aborder la scène avec beaucoup d’enthousiasme sous la direction de chefs comme Paul Agnew et Raphaël Pichon. Passionné également par le répertoire de chambre et l’oratorio, il donne des récitals au Petit Palais à Paris, en soliste sous la direction de Hervé Niquet, ou encore Benjamin Levy… Cette saison, nous pourrons l’entendre dans Raconte-moi une histoire d’opéra et Bohème à l’Opéra-Comique, dans Giulio Cesare (Haendel) à la Philharmonie.

Romain Louveau pianiste
* 2018/2019 : 1ère Académie Orsay-Royaumont (Stéphane Degout - Simon Lepper, Christian Immler - Helmut Deutsch, Véronique Gens - Susan Manoff, Bernarda Fink - Roger Vignoles)
Pianiste né en 1989, Romain Louveau a étudié au CNSM de Paris notamment dans la classe de Jeff Cohen. Il se produit régulièrement au Théâtre du Châtelet, au Grand salon des Invalides, ou encore à l'Opéra de Lille. Romain Louveau a fondé le Festival La Brèche où l'on a pu l'entendre avec les chanteuses Elsa Dreisig, Eva Zaïcik et Marie Soubestre. Diplômé en philosophie et en musicologie, son intérêt pour le croisement du théâtre avec les formes musicales l'a amené à travailler avec la compagnie l'Éventuel Hérisson Bleu. Il assure également la direction musicale, avec Fiona Monbet, de la compagnie dédiée à la création lyrique Miroirs Étendus.

Alex Rosen basse
* 2018/2019 : 1ère académie Orsay-Royaumont (Stéphane Degout - Simon Lepper, Christian Immler - Helmut Deutsch, Véronique Gens - Susan Manoff, Bernarda Fink - Roger Vignoles)
Originaire de Californie, Alex Rosen est diplômé de la Juilliard School où il a notamment chanté Rameau et Monteverdi sous la direction de William Christie avec l’ensemble baroque Juilliard 415. En 2017, il s’est produit pour la première fois à l’Opéra de Lafayette. Il a également chanté le Messie de Haendel avec le Portland Baroque Orchestra et le Houston Symphony sous la direction de Paul Agnew. Cette année, Alex Rosen fera ses débuts à l’Opéra de Cincinnati dans L’incoronazione di Poppea et il rejoindra Les Arts Florissants pour plusieurs projets : La Création, Acis et Galatée, La Passion selon St Jean

Michał Biel pianiste
* 2018/2019 : 1ère Académie Orsay-Royaumont (Stéphane Degout - Simon Lepper, Christian Immler - Helmut Deutsch, Véronique Gens - Susan Manoff, Bernarda Fink - Roger Vignoles)
Michał Biel est un pianiste et chef de chant polonais diplômé de la Juilliard School. Il est lauréat de nombreux concours internationaux comme l’International S. Moniuszko Vocal Competition, et le L. Różycki Vocal Competition de Gliwice. Michał Biel a participé à plusieurs académies : l’Internationale Meistersinger Akademie à Neumarkt, Songfest à Los Angeles, l’Académie du Festival d’Aix-en-Provence, et à celle de l’Opéra National de Pologne. Depuis 2016, il joue en duo avec la basse Alex Rosen et se produit régulièrement avec le contreténor Jakub Jozef Orlinski sur des scènes prestigieuses comme celle du Wigmore Hall.

* collaborations antérieures avec Royaumont


Dans le cadre de la journée Poésie et musique au salon
Voix, piano et quatuor à cordes sont à l’honneur de cette journée qui nous transporte dans l’intimité d’un salon avec un concert de musique de chambre autour du Quintette de César Franck, et une nuit de la mélodie concoctée par les lauréats de l’Académie Orsay-Royaumont.


Royaumont vous recommande aussi

Réfectoire des convers


Deuxième plus grande salle de l’abbaye, l’ancien réfectoire des frères convers a été entièrement réhabilité en 2014 pour différents usages, répétitions, visites, événementiel, réceptions, etc., en prolongement de ceux déjà existants dans l’ancien réfectoire des moines et les anciennes cuisines.

Situé à l’angle Sud-ouest de l’ensemble des bâtiments abbatiaux, l’ancien réfectoire des convers est une vaste salle de six travées voûtées d’ogives. Construit au XIIIe siècle, il constituait avec le cellier au nord et le dortoir à l’étage, un ensemble dédié aux frères convers et séparé du reste de l’abbaye par une ruelle intérieure, encore clairement identifiable aujourd’hui.

Salle de théâtre, de réception ou encore salle de bal à l’époque industrielle, cette pièce de 300 m² fut entièrement restaurée dans le dernier tiers du XIXe siècle pour redevenir un réfectoire, mais cette fois pour les pensionnaires du noviciat de l’Association de la Sainte-Famille de Bordeaux.
Employé comme entrepôt lors des trente dernières années, son volume originel avait été altéré par l’installation de cloisons et d’entresolements et d’importants désordres liés à l’humidité avaient gagné les maçonneries, au niveau des reins de voûte et des murs gouttereaux.

en savoir plus

Partenaires publics institutionnels
Partenaires publics de projets
Mécènes - Piliers
Mécènes - Grands partenaires
Mécènes - Partenaires
Mécènes - Soutiens | Associés
Partenaires d'investissement
Donateurs particuliers
Médias