Holy

Edmond Russo et Shlomi Tuizer

Festival, Danse
A Royaumont
dim 15 sept
2019
15:00
Holy

REFECTOIRE DES MOINES

Un concert de l'édition 2019 du Festival de Royaumont
Dans le cadre du week-end Des élans poétiques à l'épreuve du réel

Formule week-end - Navettes - Restauration :  voir onglet infos pratiques / billetterie


Edmond Russo et Shlomi Tuizer chorégraphie
Shlomi Tuizer interprète

Allen Ginsberg texte Howl
Jérôme Tuncer composition et mise en son
The Fall, Pixies, R.E.M, Sufjan Stevens musique
Emilie Cornillot regard extérieur

Biographies des artistes


Holy (2018)

Holy interprété par Shlomi Tuizer est inspiré par le poème emblématique d’Allen Ginsberg, Howl.
Le poème est une protestation, un hurlement (a howl) de colère contre le conformisme écrasant l’âme, un hymne à la sainteté de tout ce qui touche le corps et l’esprit humain. Écrit en 1955, il a été qualifié d’« obscène ». Lawrence Ferlinghetti, poète, et Shigeyoshi Murao, directeur de la librairie City Lights Books, furent arrêtés et inculpés pour sa publication. Le 3 octobre 1957, le juge Clayton W. Horn rendit un arrêt affirmant le contraire, permettant alors à Howl de poursuivre sa diffusion et de devenir le poème le plus réputé de la Beat Generation.
À la fois sombre et lumineux, le solo Holy est un manifeste de révolte et un acte personnel de résistance, mais aussi une quête de dépassement et de réconciliation. L'acte chorégraphique tend vers une expérience poétique imprégnée de l’histoire et du patrimoine personnel du danseur. Il exprime la complexité, la multiplicité et la richesse de l’identité, de même que le poème de Ginsberg est à la fois universel et très intime. Avec Holy, Edmond Russo et Shlomi Tuizer questionnent la volonté et la capacité de l'être à déplacer, à transformer la gravité en une sensation d’élan et de suspension.

Durée : 50 min. Tarif C.

Production Affari Esteri.
Coproduction KLAP Maison pour la danse à Marseille, CDCN Art danse Dijon Bourgogne Franche-Comté.
Avec le soutien de Micadanses Paris, La Briqueterie CDCN Val de Marne, Le Carreau du Temple à Paris, CND à Pantin et à Lyon, La Ménagerie de Verre, Paris (StudioLab).
La compagnie est soutenue au titre de l’aide à la structuration par la DRAC Bourgogne - Franche-Comté et au titre de l’aide à la production, par la Région Bourgogne - Franche-Comté et par la Ville de Dijon. La compagnie est en résidence au CDCN Art danse Dijon Bourgogne Franche-Comté.


Programme de salle


Holy - teaser, Compagnie Affari Esteri

 

Edmond Russo (Italie, 1971) Shlomi Tuizer (Israël, 1971) chorégraphes-danseurs
* 2013 : Lings. 2015 : Prototype III et Guerrieri e Amorosi. 2017 : Prototype IV. 2018 : Prototype V
D’origines italienne et israélienne, Edmond Russo et Shlomi Tuizer débutent une riche carrière d’interprètes, respectivement au sein du Ballet de l’Opéra National de Lyon et de la Batsheva Dance Company. Leur parcours commun commence lorsqu’ils sont tous deux interprètes en France et en Belgique dans les compagnies d’Hervé Robbe et de Joanne Leighton.
En 2005 ils fondent la compagnie Affari Esteri. Lieux d’échanges et de collaborations, leurs projets rassemblent des artistes d’horizons différents et mettent en avant les résonances entre l’individu et le collectif. Parallèlement, avec notamment les formations Coline à Istres et le CNSMD de Lyon et Paris, ils approfondissent une démarche chorégraphique à la lisière de la création artistique et d’un engagement pédagogique important. Ils ne cessent de développer leur pensée autour de la transmission et proposent des espaces de recherche et d'exploration sous forme d'ateliers, stages et cours d'entraînement dans des nombreuses structures en France et à l’étranger.


Dans le cadre du week-end Des élans poétiques à l'épreuve du réel
Avec tambours et trompettes chevillés à l’exaltation des corps, un week-end de danse et de musique pour ce Festival 2019, qui ne bégaie pas face à ses tropismes. De la danse donc, à Royaumont, avec le chic qu’ont les chorégraphes de dialoguer en liberté avec toutes les musiques. De la musique, avec l’esprit d’audace qu’ont certains musiciens à bouleverser la forme du concert.


Royaumont vous recommande aussi

Réfectoire des moines

Ce réfectoire à deux nefs est l’un des rares exemples de ce type encore visibles en France.

Le réfectoire communique avec les cuisines par un guichet où les moines venaient chercher les plats qui y étaient préparés. Depuis la chaire sur le mur Ouest, un moine lisait durant les repas des textes saints aux autres moines : de ce fait, cette salle est également un lieu de méditation et d'édification, qui justifie une architecture de grande qualité.

Sous la conduite de Pierre-André Lablaude, le réfectoire et les cuisines des moines ont été totalement restaurés : 10 000 carreaux à motifs et 30 000 carreaux unis, fabriqués selon les méthodes du XIIIe siècle, recouvrent le sol ; les vitraux et la chaire du lecteur, les voûtes et les murs, les façades et le pignon Sud ont été restaurés, toute la couverture a été révisée ; dans le réfectoire, l’orgue Cavaillé-Coll a été entièrement restauré et un buffet a été créé.  

en savoir plus

Partenaires publics institutionnels
Partenaires publics de projets
Mécènes - Piliers
Mécènes - Grands partenaires
Mécènes - Partenaires
Mécènes - Soutiens | Associés
Partenaires d'investissement
Donateurs particuliers
Médias