Festival, Musique, Danse

Publié le 11/07/2019

Danse et musique, un couple qui valse au cœur du Festival

Danse et musique, un couple qui valse au cœur du Festival

La danse et la musique ont tant en commun !
Elles sont l’une et l’autre des arts d’inventer une chronologie d’événements, d’imaginer des agencements de rythmes, de textures et de matières dans l’espace, de créer des formes qui habillent et habitent le temps…

Alors que d’ordinaire les thématiques de la formation Prototype changent chaque année, la question des relations entre chorégraphes et compositeurs est si riche, si vaste, qu’elle a été deux années de suite – de décembre 2017 à août 2019 – le sujet des réflexions et des expérimentations des lauréats.

Les rapports entre ces deux langages artistiques sont également au centre des spectacles présentés au Festival les 14 et 15 septembre, lors d’un week-end intitulé « Des élans poétiques à l’épreuve du réel ».

Ga Ga Ga, qui ouvre le week-end, met ainsi en mouvement trois œuvres musicales d’époque et d’esthétiques différentes : La valse de Maurice Ravel et  Shine On You Crazy Diamond de Pink Floyd. La chorégraphe Charlie-Anastasia Merlet s’approprie ces trois morceaux avec une grande liberté pour développer son propre discours sur la virtuosité des danseurs.

L’œuvre de Charles Ives, compositeur new yorkais de la première moitié du vingtième siècle, ne se prête a priori pas à la danse, avec ses tableaux sonores, ses accords tenus. Elle est pourtant au cœur de la nouvelle création de Hervé Robbe, Danse de 4 / Danse de 20, commencement d’un nouveau cycle, d’une nouvelle série d’épisodes dansés. Le chorégraphe a choisi de compléter les extraits de pièces de Charles Ives (Central Park in the dark, Three places in New England…) par une commande passée à Jérôme Combier, régulièrement applaudi à Royaumont avec son ensemble, Cairn. Les Squares et les Lines électroacoustiques que le compositeur a écrits pour l’occasion ajoutent à l’ensemble une dimension rythmique qui correspond parfaitement à la danse cinétique et martelée qu’a imaginée Hervé Robbe.

Work in progress est un troisième exemple de la diversité des relations possibles entre créateurs sonores et chorégraphiques, puisqu’un poète (Marc Nammour) et ses musiciens (Serge Teyssot-Gay, à la guitare, et Stéphane Edouard, aux percussions, tous deux co-compositeurs) se sont associés dès les origines à une chorégraphe, Eloïse Deschemin. Le spectacle qu’ils ont conçu ensemble pour évoquer le monde du travail échappe de ce fait à toute classification et crée un genre en soi, quelque part entre la performance collective, le concert dansé et la chorégraphie déclamée.

Enfin, Holy d’Edmond Russo et Shlomi Tuizer s’appuie sur la force dramaturgique d’un poème : Howl, le cri (littéralement : « le hurlement ») d’Allen Ginsberg, véritable phare de la contre-culture nord-américaine. Le rock indépendant des années 80, 90 et 2000 (incarné par The Fall, les Pixies, R.E.M. ou Sufjan Stevens) constitue le paysage, l’environnement de ce manifeste chorégraphique mais c’est la musicalité du poème, dit dans différentes langues, majoritairement par des danseurs, qui en est l'ossature.

De la commande à l’illustration, en passant par le changement radical de contexte, toutes les formes de collaborations entre chorégraphes et compositeurs sont ainsi esquissées dans ces 4 spectacles. A vous de choisir celle qui vous convient le mieux…


L'agenda complet des 14 et 15 septembre

Samedi 14 septembre, 14h30 : Si loin si proche [Projection-rencontre]

Samedi 14 septembre, 16h : Ga Ga Ga [Spectacle]
Charlie-Anastasia Merlet chorégraphie & interprétation
Anthony Roques, Benjamin Forgues interprétation
Marjorie Potiron dramaturgie et costumes
Klarys Delchet éclairages
en savoir plus

Samedi 14 septembre, 17h30 : Danse de 4 / Danse de 20 [Spectacle]
Hervé Robbe conception et chorégraphie
Alice Lada, Vera Gorbatcheva, Alexis Jestin, José Meireles Danse de 4
Etudiants de l’École supérieure du CNDC – Angers Danse de 20
en savoir plus

Samedi 14 septembre, 20h45 : Work in progress [Spectacle]
Marc Nammour textes, poésie scandée, direction artistique
Éloïse Deschemin chorégraphie, danse
Silvia Di Rienzo danse
Serge Teyssot-Gay guitare électrique, composition
Stéphane Edouard percussions, composition
Olivier Bergeret son
Wilfried Schick lumières
Vincent Dupeyron accessoires et costumes
en savoir plus

Dimanche 15 septembre, 11h : Autour du solo Protostar [Atelier parents-enfants]
en savoir plus

Dimanche 15 septembre, 13h30 : Atelier-rencontre autour du solo Protostar [En exclusivité pour les Amis de Royaumont]
en savoir plus

Dimanche 15 septembre, 15h : Holy [Spectacle]
Edmond Russo et Shlomi Tuizer chorégraphie
Shlomi Tuizer interprète
Allen Ginsberg texte Howl
Jérôme Tuncer composition et mise en son
en savoir plus

Dimanche 15 septembre, 16h30 : Work in progress [Spectacle]
Marc Nammour textes, poésie scandée, direction artistique
Éloïse Deschemin chorégraphie, danse
Silvia Di Rienzo danse
Serge Teyssot-Gay guitare électrique, composition
Stéphane Edouard percussions, composition
Olivier Bergeret son
Wilfried Schick lumières
Vincent Dupeyron accessoires et costumes
en savoir plus

Partenaires publics institutionnels
Partenaires publics de projets
Mécènes - Piliers
Mécènes - Grands partenaires
Mécènes - Partenaires
Mécènes - Soutiens | Associés
Partenaires d'investissement
Donateurs particuliers
Médias