Publié le 11/12/2017

[Réveillon 2017] A table avec Rossini !

[Réveillon 2017] A table avec Rossini !

« L’estomac est le maître de musique qui freine ou éperonne le grand orchestre des passions » déclara un jour Gioachino Rossini. Le compositeur natif de Pesaro, petit port sur l’Adriatique, a en effet probablement passé autant de temps – voire plus – en cuisine et à table que face à ses partitions.

Les biographies qui lui ont été consacrées regorgent d’anecdote sur son appétit. Stendhal disait de lui qu’il mangeait « comme trois ogres ». Mais le compositeur prit lui aussi la plume pour décrire ses recettes préférées. Ainsi, la Médiathèque Musicale Mahler détient dans son fonds Rossini une recette manuscrite – restée jusqu’ici inédite – de « pintade aux marrons et purée truffée, légumes tournés ». Elle sera l’Acte II du repas de la Saint-Sylvestre 2017.


la recette manuscrite de Rossini
(source : Médiathèque Musicale Mahler)

Le dîner s’ouvrira sur l'huître, un fruit de mer dont le maître raffolait (il les aimait tant qu’il s’endetta d’un bon millier de lires auprès de son fournisseur milanais), assorties de champagne, un breuvage dont il ne pouvait pas non plus se passer. Puis viendra une raviole, souvenir de son Italie natale, emplie de homard et assortie d’un bouillon à l’huile de truffes, suivie d’une purée de châtaignes et champignons de saison. Parmi les recettes préférées de Rossini, Patrick Derisbourg, le Chef de Royaumont, a également sélectionné un sorbet citron vert et vodka, en guise d’entracte culinaire, avant de proposer un plateau de fromages affinés de nos régions et une clémentine rôtie sur un délice pomme-poire au caramel et pain d’épices.

Un festin semblable aux banquets que l’auteur du Barbier de Séville affectionnait !

 


Un Réveillon Rossini à Royaumont


Partenaires publics institutionnels
Partenaires publics de projets
Mécènes - Piliers
Mécènes - Grands partenaires
Mécènes - Partenaires
Mécènes - Soutiens | Associés
Partenaires d'investissement
Donateurs particuliers
Médias