Partager

Conférence-rencontre : Antoine Coysevox, sculpteur à la cour de Louis XIV

Cycle [notre histoire]

+Voir d'autres dates

Présentation

Alexandre Maral, historien de l’art, conservateur en chef du château de Versailles

Vous vous êtes sans doute interrogé, lors de vos visites de l’abbaye, sur la sculpture monumentale qui orne le très épuré réfectoire des moines. Si, au contraire, vous n’êtes jamais venu à Royaumont, ce sera une découverte mémorable : le monument dispose d’un impressionnant mausolée de marbre blanc, d’une grande finesse, représentant le comte Henri de Lorraine, comte d’Harcourt, entre les bras de la Victoire. En 1651, l’abbaye de Royaumont était en effet devenue la résidence de ce célèbre homme de guerre du XVIIe siècle. Cette sculpture est l’une des dernières œuvres d’Antoine Coysevox (1640-1720).
D’origine lyonnaise, cet artiste s’est installé à Paris en 1657 et, après un brillant parcours académique, est devenu le premier sculpteur à diriger l’Académie royale de peinture et de sculpture en 1703. Sculpteur des ducs et pairs, Antoine Coysevox a aussi été le portraitiste de Louis XIV, d’artistes réputés ou d’amis. Virtuosité des boucles des perruques, grande sensibilité du rendu des marques de l’âge, expression du caractère de chaque modèle… Ses sculptures sont des portraits d’un grand naturel et pourtant intemporels.
Alexandre Maral, conservateur en chef au château de Versailles, lui a récemment consacré un ouvrage richement illustré. Il revient au pied du mausolée évoquer la vie et les réalisations de ce sculpteur virtuose…

Biographie de l’intervenant

Alexandre Maral

Archiviste paléographe, docteur ès-lettres, ancien pensionnaire de l’Académie de France à Rome, Alexandre Maral est depuis 2005 conservateur en chef au château de Versailles, où il est chef du département des Sculptures et directeur du Centre de recherche. Son ouvrage, Antoine Coysevox (1640-1720), le sculpteur du Grand siècle, écrit en collaboration avec Valérie Carpentier-Vanhaverbeke, a été publié aux éditions Arthéna en 2020. En 2021, le livre a reçu le prix Eugène Carrière de l’Académie française, le prix du Livre d’Art SNA et le prix du Cercle Montherlant de l’Académie des Beaux-Arts.

Les Dimanches à Royaumont

Profitez de votre visite de Royaumont et de ses jardins, de votre déjeuner ou de votre nuit à l’abbaye pour assister, le dimanche, sans supplément de prix, à des spectacles et des rencontres autour de la musique, de l’histoire, de l’architecture de la nature ou de la danse.
Ces événements sont inclus dans le billet d’entrée au monument, dans la limite des places disponibles. Il est donc recommandé de réserver.

Toutes les dates

À venir

Aucune date à venir.

Passées

Infos pratiques / Billetterie

Par téléphone :
01 30 35 58 00

Réservations exclusivement sur Internet. La billetterie est à votre disposition du lundi au vendredi par téléphone, si vous rencontrez des difficultés avec les réservations en ligne

Tous les dimanches et les jours fériés, profitez des navettes gratuites au départ de la gare de Luzarches.

Assurant la liaison avec la gare de Luzarches (ligne H), les navettes permettent de rejoindre l'abbaye en 8 minutes, soit moins d'une heure de trajet depuis la gare du Nord.

La réservation des navettes se fait exclusivement sur internet :
réserver un aller - réserver un retour

  • Vous pouvez réserver jusqu'au jour de votre venue à 9h, sous réserve de disponibilité.
  • Le nombre de places étant limité, la réservation est recommandée.
  • Le port du masque est obligatoire.

Installée en galerie Nord, une des plus belles salles voûtées de l’abbaye, la Table de Royaumont s’inscrit dans la tradition culinaire française, dans un esprit d’ouverture, de créativité et de saisonnalité.
réserver un repas
le samedi soir - le dimanche midi

Certains week-ends, profitez d'une nuit paisible dans votre chambre avec vue sur le cloître ou le parc : découvrir au matin l’abbaye dans son écrin de verdure vous laissera un souvenir impérissable.

réserver une chambre

Ouvert 365j/an Visite tous les jours