Festival de Royaumont 2018
+Voir d'autres dates
+Voir d'autres dates

Présentation

RUINES DE L’ABBATIALE

Un spectacle de l’édition 2018 du Festival de Royaumont
Dans le cadre du week-end Entre-Actes/Chorégraphiques #2

Formule week-end – Navettes – Restauration :  voir onglet « infos pratiques / billetterie »


Merce Cunningham chorégraphie
Robert Swinston arrangement
Carol Robinson musique
Anna Chirescu, Flora Rogeboz, Claire Seigle Goujon, Mathieu Chayrigues, Gianni Joseph, Carlo Schiavo danseurs

François Le Maguer, Alain Cherouvrier, Benjamin Aymard régie

Biographies des artistes


Event (1ère création 1964)

L’esprit du maître de la danse du XXe siècle, la fraîcheur des couleurs de Matisse et la perfection des danseurs : un cocktail revigorant !
Né en 1919 et décédé en 2009, Merce Cunningham a révolutionné la danse dès les années 50. Robert Swinston, son assistant pendant plus de trente ans, perpétue l’esprit et la technique de son maître à la direction du Centre national de danse contemporaine d’Angers (CNDC) et de son école internationale.
Conçu comme un collage, sans effet de narration, chaque event est construit à partir de fragments de chorégraphies signées par Cunningham de 1965 à 1990. Chacun d’entre eux est unique, pensé pour être adapté dans l’espace particulier où il est présenté. Danse et musique live sont indépendantes. Dans le décor majestueux des ruines de l’abbatiale, les danseurs révèleront une technique remarquable : dans cet exercice de haut vol, un véritable choc esthétique.

Durée : 1h. Tarif B.

Production Centre national de danse contemporaine Angers.
Avec l’aimable autorisation du Merce Cunningham Trust et le soutien de la Compagnie de Phalsbourg.


Programme de salle


Event (teaser) – CNDC – Angers
voir d’autres vidéos

Merce Cunningham chorégraphe (1919-2009, Etats-Unis)
Né en 1919, Merce Cunningham commence sa carrière à 20 ans en tant que soliste dans la Compagnie de Martha Graham. En 1944, il présente son premier solo, et en 1953 il fonde la Merce Cunningham Dance Company. Au cours de sa carrière, il a chorégraphié plus de 150 pièces et plus de 800 events.
Sa passion pour l’exploration et l’innovation fit de lui l’un des chefs de file dans l’application des nouvelles technologies aux arts. De toutes ses collaborations, c’est son travail avec John Cage qui a eu la plus grande influence sur son œuvre. Ensemble, ils ont proposé un grand nombre d’innovations radicales. La plus célèbre et la plus controversée fut celle de leur approche de la relation entre la danse et la musique, qui peuvent se produire dans le même temps et le même espace, mais devant être créées indépendamment l’une de l’autre. Ils ont également fait un usage intensif des procédures de hasard, abandonnant non seulement les formes musicales mais aussi le récit et d’autres éléments classiques de composition.
Merce Cunningham fut un chorégraphe actif et un mentor pour le monde des arts et ce jusqu’à sa mort, à l’âge de 90 ans. Toujours avant-gardiste, il a préparé avant sa mort les conditions nécessaires à la bonne préservation de son héritage artistique.

Robert Swinston danseur-chorégraphe, directeur du Centre national de danse contemporaine – Angers
* 2016 : intervenant dans Prototype III ; co-initiateur avec la Fondation Royaumont et le CNSMD de Paris du programme de formation Dialogues
Robert Swinston a été interprète pour la José Limón Dance Company (1978-1980), le Kazuko Hirabayashi Dance Theatre (1972-1982) avant de rejoindre la Merce Cunningham Dance Company en 1980. Il devient en 1992 l’assistant du chorégraphe et continue à interpréter ses œuvres, puis directeur en 2012 du Merce Cunningham Trust et de la Merce Cunningham Dance Fondation dévolue au répertoire, à la pédagogie et aux programmes éducatifs. Tout au long de sa carrière, Robert Swinston multiplie les expériences artistiques entre création, adaptation, reconstruction, transmission et collaboration avec d’autres auteurs. En janvier 2013, il est nommé directeur artistique du CNDC-Angers.

* collaborations antérieures avec Royaumont


Dans le cadre du week-end Entre-Actes/Chorégraphiques #2
L’Entre-Actes / Chorégraphiques # 2 propose de réunir pendant quatre jours des artistes, des professionnels et le public autour d’un sujet sur « la mémoire et la transmission ». Un rendez-vous imaginé entre laboratoire de réflexions et temps de représentations, qui porte un regard attentif sur la jeune génération d’artistes et sur celles qui forgent, au présent ou au passé, l’histoire de la danse contemporaine.

 


Royaumont vous recommande aussi


Pour aller plus loin…

Toutes les dates

À venir

Aucune date à venir.

Passées

  • Ruines de l'abbatiale

Ouvert 365j/an Visite tous les jours