Partager

Royal Händel

Le Consort, Eva Zaïcik

+Voir d'autres dates

Présentation

Le jeune ensemble baroque Le Consort met son remarquable sens des contrastes et l’inimitable timbre de la mezzo-soprano Eva Zaïcik pour interpréter Royal Haendel.

Eva Zaïcik mezzo-soprano

Le Consort ensemble en résidence à Royaumont
Théotime Langlois de Swarte violon
Sophie de Bardonnèche violon
Clément Batrel-Genin alto
Hanna Salzenstein violoncelle
Hugo Abraham contrebasse
Justin Taylor clavecin

PROGRAMME
Georg Friedrich Händel (1685-1759)
Rinaldo : Overture (Lond
res, 1711) 5’30
Attilio Ariosti (1666-1729)
Caio Marzio Coriolano : Sagri Numi (Londres, 1723)
Georg Friedrich Händel (1685-1759)
Rinaldo : Cara Sposa (Londres, 1711)
Giulio Cesare in Egitto : Svegliatevi nel core (Londres, 1724)
Concerto for violin in Bb major HWV 288
Tolomeo Re d’Egitto : Inumano Fratel (recitativ) (Londres, 1728)
Tolomeo Re d’Egitto : Stille Amare (Londres, 1728)
Il Floridante : Ma pria vedro le stelle (Londres, 1721)
Passacaglia (suite in G minor HWV 432)
Ottone : Ah tu non sai (Londres, 1711)
Giovanni Bononcini (1670-1747)
Crispo : Strazio, scempio, furia e morte (Londres, 1723)
Georg Friedrich Händel (1685-1759)
Giulio Cesare in Egitto : L’aure che spira (London, 1724)

Si Georg Friedrich Händel est aujourd’hui fêté, célébré, s’il incarne désormais, aux côtés de Bach, Rameau et Vivaldi, la beauté du baroque, il doit principalement cette postérité à ses compositions instrumentales (sa Sarabande, thème principal du film Barry Lindon de Stanley Kubrick, sa bouillonnante Water Music…). C’est pourtant aux grandes voix de son époque que ce musicien polyglotte, venu d’Allemagne et formé en Italie, a consacré la majeure partie de son séjour londonien. Artisan de la création de la Royal Academy of Music en 1719, il fit monter au King’s Theater une trentaine d’opéras, pour la plupart éblouissants. Pour relire leurs plus belles pages et parcourir celles de ses deux rivals, les Italiens Attilio Ariosti et Giovanni Bononcini, Le Consort retrouve une complice de longue date, la mezzo-soprano Eva Zaïcik, avec qui ils avaient enregistré un disque remarqué autour de la cantate française, Venez chère ombre. La lauréate de Royaumont cosigne avec eux un nouvel album, Royal Händel, qui suscite le même engouement. Télérama vante la façon dont la mezzo-soprano déroule « souplement les vocalises dans les airs de vaillance et de colère, chargeant d’éloquence et d’émotion les moments d’introspection », Diapason se réjouit d’un « parfait alliage de vigueur et de délicatesse » et Classica applaudit une « technique sans faille » et un « timbre prenant ». Comme lors du concert très applaudi de l’année dernière, le remarquable sens des contrastes des jeunes musiciens du Consort, leur intelligence innée de la ligne mélodique et le timbre aux magnifiques reflets mordorés de la mezzo-soprano seront à Royaumont mis au service d’une musique absolument royale…

Durée : 1h30 avec entracte – Tarif A (25 € / réduit : 18 € / moins de 30 ans : 10 €)

Écouter / voir

Toutes les dates

Dimanche 11 septembre

Infos pratiques / Billetterie

Par téléphone :
01 30 35 58 00

Horaires :
mardi > 10h-18h
jeudi > 15h-19h
vendredi > 9h-14h

Tous les samedis et dimanches du festival, profitez des navettes gratuites
Attention, sur les concerts du 10,11, 17 et 18 septembre, puis des 1er et 2 octobre, le départ se fait en gare de Chantilly

La réservation des navettes se fait exclusivement sur internet :

  • Vous pouvez réserver jusqu'au jour de votre venue à 9h, sous réserve de disponibilité.
  • Le nombre de places étant limité, la réservation est recommandée.
  • Le port du masque est obligatoire.

Installée en galerie Nord, une des plus belles salles voûtées de l’abbaye, la Table de Royaumont s’inscrit dans la tradition culinaire française, dans un esprit d’ouverture, de créativité et de saisonnalité.
réserver un repas
le samedi soir - le dimanche midi

Certains week-ends, profitez d'une nuit paisible dans votre chambre avec vue sur le cloître ou le parc : découvrir au matin l’abbaye dans son écrin de verdure vous laissera un souvenir impérissable.

réserver une chambre

Le clavecin Vater de 1732, copié par Emile Jobin en 2018, est la propriété de la Fondation Royaumont grâce au Comité Henry Goüin.
Le Consort est en résidence à la Fondation Royaumont (2020-2022).
En 2022, Le Comité Henry Goüin s’engage à soutenir la troisième année de résidence du Consort.
Le Consort est également en résidence à la Fondation Singer-Polignac et à la Banque de France. Le Consort est soutenu par le Mécénat Musical Société Générale.
La Fondation Bettencourt Schueller est le mécène principal du Pôle Voix et répertoire de la Fondation Royaumont.

Ouvert 365j/an Visite tous les jours