Partager

Trois Anneaux et autres récits

Sara Maria Fantini, Maud Haering, Valentine Lorentz, Sylvie Mombo

Création 2022

+Voir d'autres dates

Présentation

Pour partager en famille quatre contes tirés du Décaméron de Boccace, un recueil de la Renaissance que de jeunes artistes mettent en musique

Sara Maria Fantini luth chitarrino et oud
Maud Haering chant
Valentine Lorentz viele à archet et flûte à bec
Sylvie Mombo conteuse

PROGRAMME
Création 2022, à partir d’extraits du Décaméron  de Boccace :
Première journée, nouvelle 3 : Les Trois anneaux
Deuxième journée, nouvelle 9 : La Femme justifiée
Quatrième journée, nouvelle 5 : Elisabetta da Messina
Cinquième journée, nouvelle 2 : Martuccio et Gostanza
Et d’œuvres musicales de :
Lorenzo da Firenze (?-1333)  Sento d’amor la fiamma (Toscane XIV s., I-Fl Med. Pal. 87 (Squarcialupi))
Nicolò del Preposto (texte de Giovanni Boccaccio) : O giustizia regina (Toscane XIV s., I-Fl Med. Pal. 87 (Squarcialupi))
Francesco Landini (?-1397)  Cara mie donna (Toscane XIV s., I-Fl Med. Pal. 87 (Squarcialupi))
Sara Maria Fantini : Maledetto fu (Canzone del basilico) ((texte: Anon. XIV siècle ?) / Toscane (orig. Sicile ?), I-Fl Pl. 42.38 (texte))
Guillaume de Machaut (1300-1377)  Je ne cuit pas (France XIV s., F-Pnm F 1584 (Machaut A))
Thibaut de ChampagneLi douz pensers (France XIII s., F-Pnm F 846)
AnonymesLamento di Tristano (Italie XIV s., GB-Lbl Add. MS 29987) ; Trotto (Italie XIV s., GB-Lbl Add. MS 29987) ; Belicha (Italie XIV s., GB-Lbl Add. MS 29987) ; Dolce lo mio drudo (Sicile / Vénétie XIV s., F-Pnm NAF 6771 (Reina)) ; E vantende segnor mio (Sicile/Vénétie XIV s., F-Pnm NAF 6771 (Reina)) ; Donna fallante (Sicile / Vénétie XIV s., F-Pnm NAF 6771 (Reina)) ; Strençi li labri (Sicile / Vénétie XIV s., F-Pnm NAF 6771 (Reina)) ; Des oges mais (Espagne XIII s., E-E MS b.I.2) ; Ben com’aos (Espagne XIII s., E-Mn 10069) ; Michi confer venditor (Allemagne XIII s., D-Mbs Clm. 4660 (Codex Buranus)) ; Ah ya zen (Egypte) ; Lamma Bada (Andalousie (XII s.?)) ; Hija mia mi querida (Espagne / Maroc)

Florence, nord de l’Italie,1348. Alors que la grande peste décime l’Europe, un groupe de jeunes gens décide de se retirer à la campagne, de se confiner afin de pouvoir survivre à l’effondrement qui menace. Au fil de dix journées ponctuées de concerts, de fêtes et de banquets, chacun s’efforce de divertir les autres par ses contes. Tel est le propos du Décaméron de Boccace, le premier grand romancier italien, dont le livre a eu un succès immédiat et a inspiré par la suite bien des auteurs français, comme Molière ou La Fontaine. L’actualité récente explique que de jeunes artistes aient voulu donner à entendre quatre de ces récits : ils semblent aujourd’hui parfaitement familiers alors qu’ils datent des débuts de la Renaissance. Les trois musiciennes lauréates de Royaumont et leur amie conteuse invitent le public – notamment les plus jeunes – sur l’îlot de paix, de douceur et de joie de vivre que se sont créé les personnages de Boccace. Là, résonnent des mélodies qui relient Orient et Occident, passé et présent, tristesse et enchantement. Le oud, prince des instruments dans le monde arabo-musulman, retrouve le luth, son descendant direct, les flûtes, les percussions et la viella des poètes amoureux. Tandis qu’ils traversent toutes sortes d’aventures, les personnages du Décaméron font frissonner, rire ou soupirer de bonheur. Les vives émotions que procurent les contes de Boccace constituent le secret de leur survie et restent, six siècles plus tard, la clé qui nous permet de nous relier aux autres, quelle que soit leur époque ou leur origine.

A partir de 8 ans | 70 minutes | Tarif C (tarif unique : 10 €)

Biographie des artistes

Valentine Lorentz
Diplômée du Conservatoire de Paris en flûte à bec, viole de gambe et histoire de la musique, Valentine Lorentz se passionne pour des répertoires plus anciens à travers la vièle à archet. Curieuse et attirée par le mélange des genres, elle participe à de nombreux projets chorégraphiques et théâtraux, et travaille régulièrement avec des marionnettistes et des conteurs. Elle créé plusieurs spectacles avec l’Ensemble Oneiroï et se produit régulièrement sur scène. Lauréate de la fondation Royaumont, conférencière à la Philharmonie de Paris, elle est également formée à la pédagogie Steiner-Waldorf.

Sylvie Mombo
Le répertoire de Sylvie Mombo est aussi vaste, riche et complexe que le monde qui l’entoure et qu’elle dévore avec gourmandise. Les notions de vivant et de conversation entre l’Homme et la Nature y apparaissent en filigrane… comme un fil rouge tissé patiemment, posément avec une énergie extraordinaire. Nourrie de nombreuses rencontres humaines et artistiques, Sylvie Mombo affine sa parole conteuse. Elle étoffe un répertoire singulier dans lequel le Décaméron se pose comme un défi passionnant.

Sara Maria Fantini
Sara Maria Fantini s’est intéressée très tôt à la musique médiévale, en étudiant les techniques du luth et du chitarrino, et en participant à des masterclasses tenues par certains des principaux interprètes du panorama international ; elle suit actuellement un Master en luth à la Schola Cantorum Basiliensis, sous la direction de Marc Lewon. Depuis 2012, elle se produit en Italie et en Europe avec divers ensembles (Aubespine, Dialogo, Palin, Umbra Lucis). Après une Licence en littérature et un Master de musicologie, elle a obtenu un Doctorat en philologie romane à l’Université de Sienne et à l’EPHE de Paris.

Maud Haering
La soprano Maud Haering est attirée depuis toujours par la musique ancienne. Elle se produit régulièrement en concert avec les ensembles Discantus (B. Lesne), Correspondances (S. Daucé), le Amsterdam Baroque Choir (T. Koopman) et le Collegium Vocale Gent (P. Herreweghe). Après un master de musique médiévale à la Sorbonne, elle vient de conclure un master de chant baroque au Conservatoire Royal de La Haye (Pays-Bas) où elle s’est formée auprès de R. Dams, Peter Kooij, F. Aspromonte et R. Blaze. Elle participe actuellement à la création d’un spectacle musical autour du Décameron de Boccace

Écouter / voir

Toutes les dates

À venir

Aucune date à venir.

Passées

  • Salle des charpentes

Infos pratiques / Billetterie

Par téléphone :
01 30 35 58 00

Tous les samedis et dimanches du festival, profitez des navettes gratuites
Attention, sur les concerts du 10,11, 17 et 18 septembre, puis des 1er et 2 octobre, le départ se fait en gare de Chantilly

La réservation des navettes se fait exclusivement sur internet :

  • Vous pouvez réserver jusqu'au jour de votre venue à 9h, sous réserve de disponibilité.
  • Le nombre de places étant limité, la réservation est recommandée.
  • Le port du masque est obligatoire.

Installée en galerie Nord, une des plus belles salles voûtées de l’abbaye, la Table de Royaumont s’inscrit dans la tradition culinaire française, dans un esprit d’ouverture, de créativité et de saisonnalité.
réserver un repas
le samedi soir - le dimanche midi

Certains week-ends, profitez d'une nuit paisible dans votre chambre avec vue sur le cloître ou le parc : découvrir au matin l’abbaye dans son écrin de verdure vous laissera un souvenir impérissable.

réserver une chambre

Production : Oneiroï
Co-production : Le Phare-Lighthouse, Royaumont

Ouvert 365j/an Visite tous les jours